Accueil » Aviation Générale » Mooney lance le M20V Acclaim Ultra

Mooney lance le M20V Acclaim Ultra

C’est la révolution chez Mooney. Le constructeur de Kerville introduit la porte-pilote dans sa gamme. La nouvelle version du M20 Acclaim comporte deux portes d’accès à la cabine. Le composite fait aussi son entrée dans la fabrication du légendaire monomoteur rapide.

Le fuselage du nouveau Mooney est drapé de composite pour renforcer la sécurité passive des occupants.

Le fuselage du nouveau Mooney est drapé de composite pour renforcer la sécurité passive des occupants.

Révolution de taille dans le design Mooney : l’accès à la cabine. Jusqu’à présent, les Mooney disposaient d’une seule porte sur le côté droit pour accéder au poste de pilotage et aux places arrière. C’était même leur marque de fabrique. Cette singularité imposait aux occupants de se glisser d’un siège à l’autre et même d’enjamber les instruments pour accéder à la place gauche. Pour les aficionados vieillissant, ce qui en d’autres temps pouvait passer pour une originalité, devient un parcours du combattant. C’est en pensant, sans doute à l’arthrose de ses plus fidèles clients, que Jerry Chen, le nouveau propriétaire chinois de Mooney Passée en 2013 dans le giron chinois, sous la houlette de Jerry Chen, Mooney a ainsi pu redémarrer la production de son usine basée au Texas, en sommeil pendant près de cinq ans. L’avionneur reprend doucement du poil de la bête puisqu’il a livré 11 M20 l’année dernière (3 M20R Ovation et 8 M20TN Acclaim) et travaille de front sur plusieurs projets., a décidé d’ajouter une deuxième porte au risque de passer pour un iconoclaste.

Alors que l’avionneur travaille sur un nouvel avion biplace diesel, le M10J, dont les détails sont livrés de manière sporadique, Mooney a dévoilé le 10 février une version revisitée de son emblématique M20 dans sa version Acclaim Type S, baptisée M20V Acclaim Ultra. « Nous avons pris le temps de ré-imaginer le M20 comme si c’était une tout nouvel avion, du cône d’hélice à l’empennage. Le résultat est un Mooney encore jamais vu ! » s’enthousiasme Jared Absher, directeur des ventes.
Le fuselage du nouveau Mooney est drapé de composite pour renforcer la sécurité passive des occupants.
Le fuselage de l’Acclaim Ultra, habillé d’un matériau composite en lieu et place des traditionnelles toles, est une coquille formée d’une seule pièce qui vient envelopper la structure métallique. Cette coquille qui protège les passagers permet aussi d’éliminer les rivetages de nombreux panneaux et favorise l’ajustement des portes et des fenêtres, apportant par la même occasion une meilleure isolation phonique de la cabine.
Le Mooney M20V Acclaim Ultra est équipé d'une suite avionique Garmin G1000.

L’Acclaim Ultra se dote donc d’une porte côté pilote, permettant ainsi un accès à la place gauche facilité et une évacuation plus rapide en cas d’urgence. Les portes ont également été allongées, favorisant un peu plus l’accès aux places arrière et offrant une meilleure visibilité avec des fenêtres plus larges.
La cabine du nouvel M20 Acclaim a entièrement été réaménagée. Elle est plus lumineuse.
Quant à la cabine, Mooney a choisi de revoir l’ergonomie du poste de pilotage tout en misant sur le confort des passagers. Le résultat est un intérieur luxueux d’1,10 m de large avec un tableau de bord entièrement redessiné. Chaque commutateur a été repensé et leur position optimisée : sur-dimensionnés, ils sont accompagnés d’un clavier sur une console centrale permettant la gestion du Garmin 1000. Les instruments de secours, dotés d’une batterie interne, ainsi que les commandes de train, de volets et de compensation sont désormais situées au milieu du tableau de bord.
Avec ses 242 kts, le M20V Acclaim Ultra de Mooney demeure l'un des monomoteurs à piston les plus rapides du marché.
Ce qui n’a pas changé en revanche est le moteur Continental TSIO-550-G de 280 ch. Mooney assure que les performances ne devraient pas être altérées avec cette version Acclaim Ultra, même si l’avionneur donne des chiffres sous réserve de modifications ultérieures. La vitesse de pointe en croisière resterait à 242 nœuds, faisant de l’avion « le monomoteur à piston le plus rapide au monde », comme aime à le souligner Mooney. La charge utile serait d’environ 453 kg et la distance franchissable avec les réservoirs standards de 337 litres est annoncée à 1.100 nm soit environ 2.037 km à une vitesse de croisière de 175 nœuds, sans vent. Cette distance est portée à 2.360 km avec des réservoirs optionnels de 378 litres.

L’Acclaim Ultra, déjà en production dans l’usine de Kerville au Texas, attend la certification de la FAA prévue pour le deuxième trimestre de cette année. Le prix entièrement équipé est annoncé à 769.000 US $.

Fabrice Morlon

A propos de Fabrice Morlon

Après des études de lettres, Fabrice Morlon s’oriente vers le journalisme. Il a fondé en 2013, Airia Editions, agence d’éditions spécialisée dans l’aéronautique. Pilote privé, il a rejoint la rédaction d’Aerobuzz, début 2013. Fabrice Morlon a, principalement, en charge l’aviation légère, l’avionique et les équipements.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

8 commentaires

Laisser un commentaire