Accueil » Industrie » Le programme D-Jet de Diamond Aircraft à nouveau suspendu

Le programme D-Jet de Diamond Aircraft à nouveau suspendu

Le développement du monoréacteur D-Jet de Diamond Aircraft se retrouve arrêté pour la deuxième fois.

arton3226

arton3226

Le programme du monoréacteur D-Jet a été lancé en 2003 par Diamond Aircraft

Diamond Aircraft a annoncé, le 25 février 2013, l’arrêt du développement de son monoréacteur D-Jet et le licenciement de 150 des 200 salariés de sa filiale canadienne de London (Ontario), site sur lequel est développé ce programme. En mars 2011, Diamond Aircraft avait déjà suspendu le développement de ce nouvel avion et procédé à des licenciements massifs, de même ampleur.

Le programme D-Jet avait été relancé en novembre 2011, suite à l’annonce du rachat de la filiale canadienne du constructeur autrichien, par un investisseur basé à Dubaï. La transaction ne s’est jamais faite. D’où l’incapacité de l’avionneur à poursuivre le développement de son projet, faute de capacités financières suffisantes.

En 2010, à Friedrichshafen, Christian Dries, le fondateur de Diamond Aircraft nous avait confié qu’il ne croyait plus aux potentiel commercial du D-Jet et qu’il envisageait de développer à partir de la cellule de son monoréacteur un gros bimoteur équipé de deux moteurs diesel Austro Engine de 400 ch.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

3 commentaires

Laisser un commentaire