Accueil » Transport Aérien » 816 M€ de bénéfices pour Air France en 2015

816 M€ de bénéfices pour Air France en 2015

Air France – KLM est au diapason du transport aérien mondial qui a enregistré, en 2015, des résultats historiques. Pour sa part, la compagnie franco-néerlandaise affiche un chiffre d’affaires de plus de 26 Md€ en hausse de +4,6% et surtout un bénéfice d’exploitation de 816 M€. Après sept années consécutives de pertes, même si c’est une bonne nouvelle, il convient de la relativiser…

En ce début d’année, la publication des résultats des compagnies aériennes tourne au feu d’artifice. Le terme « historique » revient fréquemment dans les communiqués de presse. C’est ainsi qu’Air Canada vient de publier les meilleurs résultats financiers de son existence avec un bénéfice net de 308 M$. A une autre échelle, Delta Airlines fait état d’un bénéficie net de 4,5 Md$ et American Airlines de 7,6 Md$. Air France-KLM n’est pas en reste avec ses 816 M€, même si elle ne joue plus dans la même division que les géantes américaines.

Les chiffres d’Air France – KLM en 2015

Passagers transportés : 89,821 millions (+2,8%)
Chiffre d’affaires : 26,059 milliards d’euros (+4,6%)
Résultat d’exploitation : 816 M€ (contre -129 M€ en 2014)
Marge d’exploitation : 3,1% (+3,6 points)
Dette nette : 4,3 Md€ (-1,1 Md€)

Cela faisait sept ans que la compagnie franco-néerlandaise accumulait, année après année, les pertes. Ce bénéfice de plus de 800 M€ ne signifie pas pour autant qu’elle est tirée d’affaire. Tous les dirigeants, à commencer par le PDG d’Air France – KLM, admettent que le transport aérien continue de bénéficier d’une conjoncture favorable. La baisse du cours du pétrole, elle aussi remarquable, a réduit de 6,22 Md$ la facture carburant pour American Airlines et de 5 Md$ pour Delta. Ces chiffres qui doivent évidemment pondérer l’enthousiasme des communicants, soulignent la fragilité des situations.

Le transport aérien est au milieu du gué et avec soulagement, il constate que le niveau de l’eau a baissé. Pour certains, en particulier pour ceux qui sont engagés depuis le plus longtemps dans l’effort, il arrive au niveau du genou, pour les retardataires, il se situe juste sous le menton. Ce n’est évidemment pas le moment de se reposer.

C’est le message que tente de faire passer Alexandre de Juniac, le PDG d’Air France -KLM chaque fois qu’il est appelé, par la presse, à commenter les bons résultats financiers de 2015. On pourra déjà constater, la semaine prochaine, s’il y est parvenu, quand il confirmera officiellement les 1.600 départs volontaires.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

5 commentaires

Laisser un commentaire