bose A20

Accueil » Avions stars » Textron AirLand Scorpion

BOURGET 2017 - Malgré son nom qui fait peur, le Scorpion est il taillé pour encaisser les coups et en donner ?

L’avion d’entrainement militaire low cost de Textron Aviation peine à convaincre. © Textron Aviation

1400 kg de capacité d’emport dans une soute interne.

Un avion d’attaque au sol sans canon de bord…

C’est une blague ?

3000

C’est le prix de revient de l’heure de vol en dollars.

Cadeau !

 

Ses mensurations

13m de long pour faire de l’appui-feu.

Encore un truc américain gros et grand…

Question de goût

De faux air de Fouga 90, en deux fois plus gros…

Je suis ton père

Le A-10.

Mais le Scorpion n’a pas osé rejoindre le coté obscur de la force. Il est resté propre sur lui, trop classique...

L'oeil du Spotter

Vu de loin et de derrière, à contre jour et en plissant bien les yeux, on le confondrait presque avec un F-14.

Mode d'emploi

On le fabrique et après on lui trouve un boulot.

Gonflés les gars de Textron…

Vu au Bourget

Deuxième visite pour le Scorpion à Paris.

Entretemps il n’a toujours pas trouvé de client.

au_bourget

A propos de Frédéric Lert

Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Bannière Tbm910

Sur Facebook