Accueil » Retour sur les combats de l’ALAT en 2018

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Retour sur les combats de l’ALAT en 2018
premium

En 2018, l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) s’est battue sur plusieurs fronts. Comme au cours des années précédentes a-t-on envie de dire… Le général Grintchenko, commandant de l’Alat (COMALAT), a tiré le bilan de l’année écoulée auprès des médias. Aerobuzz était présent.

10.01.2019

L’ALAT disposera d’une flotte de nouvelle génération (Tigre, Caïman et Cougar rénové) représentant tout juste 50% de son parc en 2019. Il faudra attendre 2022 pour que le ratio d’appareils modernes atteigne les deux tiers. © Frédéric Lert / Aerobuzz.fr

Les opérations sont la finalité de l’arme et une constatation s’impose : au cours de son histoire, l’ALAT a fait face à un grand nombre de scénarios très différents. Seule ou en coalition, dans un cadre franco-français, Otan ou Union européenne… Avec des combats en zone urbaine, en altitude, en zone aride. Contre des cibles militaires, face à des foules hostiles, en réponse à des catastrophes naturelles. « L’Alat est une arme au service des autres, résume le général Grintchenko. En plus des capacités...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.