Accueil > Aviation Générale > Thierry Barbier meurt dans un accident d’ULM au Kenya

Aviation GénéralePublié le 15 mars 2016

Thierry Barbier meurt dans un accident d’ULM au Kenya

L’AFP annonce le décès de Thierry Barbier, survenu le 14 mars 2016, dans le centre du Kenya. L’aventurier-pilote s’est tué aux commandes de son ULM, alors qu’il survolait la réserve nationale de Samburu. Selon la police kenyane, il était accompagné du journaliste français Pierre Creisson, décédé également dans ce crash.

Agé de 53 ans, Thierry Barbier s’était lancé dans un survol de la Terre avec son ULM. Il avait déjà visité 87 pays d’où il avait rapporté des milliers de photos. Avec son association Earth Colors, il militait pour la protection de l’environnement. En décembre dernier, un accident survenu au Kenya, l’avait contraint à interrompre son périple. En février dernier, il était revenu au Kenya avec deux amis mécanos réparer son ULM. Il venait juste de reprendre son périple.

JPEG - 55.5 ko
Pour Thierry Barbier, l’ULM a toujours été le moyen d’aller à la rencontre de l’autre, partout dans le monde.
© Earth Colors
  • Brigitte Delisle Clinquart

    Je présente toutes mes condoléances à la famille de Thierry. A sa femme Lysiah, à ses enfants : Nael, Sara, Tara et Malik, à sa maman Michèle ...

    J’ai eu le bonheur de partager quelques moments à ces côtés lors de ses nombreux périples.

    Je les embrasse et passerai les voir. Je suis comme eux conflanaise.

    Brigitte.

    Signaler un abus
    • trebacz

      j apprends a l instant le deces de thierry barbier je souhaiterai presenter mes condoleances a sa famille en particulier a lysiah qui etait une amie proche !!!tout cela est tres triste !!!

      Signaler un abus
    Répondre
  • rahsmus

    Bonjour, sans préjuger des circonstances de ce malheureux accident quid des réparations réalisées ? Je pense que le cadre réglementaire ultra libéral du monde ulmiste se paie parfois comptant ... Bons vols à tous et soyons prudents.

    Signaler un abus
    • Gil Roy

      @ Rahsmus : Vous préjugez ! Ne générons pas une nouvelle polémique. Ce n’est ni le lieu, ni le moment.

      Gil Roy

      Signaler un abus
    • Emeric

      De plus il me semble que reglementairement son Nynja etait un avion. Mes condonleances à la famille de cet aviateur qu’il m’a fait rêver lors de ces magnifiques périples.

      Signaler un abus
    • Daniel Thureau

      cadre règlementaire, c’est bien notre problème, plus que les impôt et taxes diverses c’est bien les règlementations en tout genre qui paralysent notre économie, on a donné un tours de vis règlementaire à l’aviation légère, beaucoup d’aéroclubs ont payé le prix fort, je citerais celui que j’ai fréquenté, j’aime les exemples concrets, décennie 70, nous faisions quelques milliers d’heures de vol, aujourd’hui, environ 800 heures par an, la flotte d’aéronef n’a pratiquement pas été renouvelée, que reste t il des constructeurs Français d’avions légers...NADA....et pour cause.....Bien sûr, ils n’ont rien fait pour ouvrir une section ULM, on n’est pas du même monde.... :).....Sécurité...?...les deux dernières victimes, adhérents du club pilotant un avion du club remonte à.....Fin des années 50.....!....Pourtant à cette époque et les années soixante des moutons paissaient sur la piste.... :)... :)....pas de barrières de sécurité, on circulait librement...Vous trouvez la règlementation ULM trop libérale....?....Venez visiter le salon de Blois et vous jugerez du dynamisme DE L’ACTIVITE ULM ET SES CONSEQUENCES ECONOMIQUES....!!!!!........Bien sûr tout n’est pas à mettre sur le dos de la paperasse règlementaire, le prix de l’essence aussi, pourquoi est elle surtaxée pour l’aviation légère....?.......

      Signaler un abus
    Répondre
  • Nicolas ADER

    Salut l’ami.
    Garde nous une place là haut, on se racontera la suite de nos histoires...

    A Plus !

    Signaler un abus
    Répondre
  • Patrick DABAS

    Les Ailes Anciennes Toulouse qui ont reçu en cadeau le glorieux SKYRANGER de ses épopées et qui l’on confié au musée Aeroscopia pour le montrer aux visiteurs et parler de ses exploits sont particulièrement touchées et adressent à sa famille et ses proches leurs condoléances émues.

    Signaler un abus
    Répondre
  • BARBEAU Louis

    Toute mes condoléances à sa famille.
    Un gout amer de déjà vécu et une incompréhension dans ces moments là, d’autant plus que nous nous étions revu à la réunion FFPLUM Ile de France, ou je lui faisais part de mon projet pour le Burkina.

    Signaler un abus
    Répondre
  • Delaunay MARCK

    Amical souvenir à l’aventurier conflanais !
    aux plaisirs de te revoir dans le ciel.

    Signaler un abus
    Répondre
  • PIGAILLEM Charles

    choc ce matin !
    Je n’oublierai jamais ta gentillesse, ton sourire et ta passion
    Pensée pour ta famille

    Signaler un abus
    Répondre
  • Julia

    Je repense à ton sourire, je suis touchée par ton départ comme tout le monde ! Tu vas laisser un vide. : J’aimais te retrouver ; rêver avec toi de voyages que je ne ferais surement pas.... Tu m’as touchée par ton humanité et ton courage à mener ta passion (dangereuse...). Je pense à toi bien fort ! Vole encore tout là haut !
    J’envoie de l’énergie à Lysia et pour son futur bébé ! Il faut l’entourer ....
    Je pense aussi à ses enfants et à sa maman Michèle...courage pour cette épreuve !
    Julia (une amie Conflanaise de Thierry)

    Signaler un abus
    Répondre
  • AGLY CLUB ULM LF6652 SAINT PAUL DE FENOUILLET

    Triste nouvelle....
    Un sacré baroudeur et un homme très humble dont je garde un excellent souvenir lors de notre rencontre au salon ULM de Blois.
    Sincères condoléances
    Jean-Pierre

    Signaler un abus
    Répondre
  • elge81

    Bon voyage dans le ciel à ce pilote Ulm. Me Rashmus , sur plusieurs années le taux d’accidents avions et ulms est comparable !
    Occupez vous de votre avion et nous de nos ulm... On vit pas dans le même monde !!
    Guy instructeur Ulm

    Signaler un abus
    Répondre
  • ian sarazin

    Je suis très ému par cette malheureuse nouvelle, je ne connaissais Thierry que part les articles qui relataient ses aventures. Ce garçon représentait pour moi un idéal fait d’un alliage précieux, l’humanisme surtout ainsi que sa passion pour la "petite" aviation. Ma pensée va vers les siens.

    Signaler un abus
    Répondre
  • SCHANDELER

    Thierry était un fameux pilote, capable se poser dan un mouchoir de poche, c’est lui qui m’avait initié aux grands voyages en ULM, à traverser l’Algérie pour aller au Mali en CT180.
    Le pauvre, il avait du mal à joindre les 2 bouts, je l’avais aider pour cela. Il vendait très mal ses raids, il me disait "cette fois ci avec la télévision, je vais percer", c’était il y a 1 mois.
    Avec mon amie Jeannette on étaient aller le voir à Maga (Madagascar) dans sa maison de la colline de la reine. Bon cour age à Toi Lysiah, nous restons tes amis. Thierry tu laisses un grand vide aéronautique et aussi dans ta famille, avec tes 4 et bientôt 5 enfants. Tu étais aussi l’expression du non racisme, enfant du monde et de la terre. Bon vol dans le ciel.
    Ton ami Dominique de Cabanac.

    Signaler un abus
    Répondre
  • Jean-Marc Garcia

    Je rends hommage à un grand (petit) bonhomme qui n’avait jamais assez des grands cieux de cette immensité pour survoler cette Nature et nous la rendre plus proche par ses magnifiques prises de vue et sa défense et protection de la nature. Je rends hommage également à l’homme de convictions, avec son franc-parler que l’on croisait régulièrement dans les rues de Conflans ! Tu vas nous manquer, Thierry :-( :-(

    Signaler un abus
    Répondre
  • Guyot Patrice

    J’ai beaucoup entendu parler de Thierry et ces expeditions .
    Pas eu le temp de le rencontrer domage.
    Mes sincères condoléances a sa famille

    Signaler un abus
    Répondre
  • Carole

    Bon dernier vol Thierry ! Tu nous quitte en Afrique, continent que tu aimais tant.
    Tes récits et photos me manqueront, je garde précieusement ton Carnet de Vol de ce pays, tu aurais pu en faire tant d’autres !
    Très sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
    Au revoir l’aventurier !

    Signaler un abus
    Répondre
  • Aïnouz Saïd

    A la maison nous sommes tous très touchés par le décès de Thierry. C’était un homme simple qui savait partager sa passion des voyages, sa passion des autres cultures....
    J’ai une pensée toute particulière pour mon neveu Malik et ses sœurs Sara et Tara. Je leur souhaite beaucoup de courage pour les moments douloureux qu’ils traversent.
    Toutes nos condoléances à sa famille , sa femme, ses enfants, sa maman, son papa et ses frères.
    Nous vous souhaitons à vous tous beaucoup de courage..
    Saïd et Fatima Aïnouz et ses enfants.

    Signaler un abus
    Répondre
  • Daniel Thureau

    Malheureusement, certains profitent encore de ce dramatique accident pour régler leur petit compte avec la règlementation ULM qu’ils jugent trop libérale...!...car en France considérer le citoyen comme un individu responsable n’est pas de mise...!!!....Sans préjuger disent ils, alors qu’ils n’ont aucun détail sur l’accident, quel culot, quelle mauvaise foi...!....En plus, même si ça reste à confirmer,l’avion que pilotait Thierry Barbier n’était pas un ULM....!....En faite ces tristes individus ont un problème......Car d’une certaine manière ,mais je doute qu’ils puissent comprendre ça, refuser la mort, c’est refuser la vie, ils n’aiment pas la liberté...Surtout pour les autres....!....

    Signaler un abus
    • rashmus

      Pour répondre notamment à M. Daniel Thureau et évidemment à d’autres ... oui vous avez raison, suis vraiment désolé ... mes pensées vont à ses proches. Dans ces moments difficiles, on a tous besoin de sérénité et de réflexion que je n’ai pas eu .... mon précédent commentaire n’a rien à faire ici ... écrit un peu à l’emporte pièce et peut être qu’un modérateur pourra le supprimer. Merci.

      Signaler un abus
    Répondre
  • Josielle RANDRIAMANDRANTO - JACARANDA DE MADAGASCAR

    Des larmes... je reste sans voix, pétrifiée de tristesse.
    je pense à Lysiah, les enfants, ta maman.
    Salut Thierry !

    Signaler un abus
    Répondre
  • Jean-Philippe DARTOIS

    Triste nouvelle.
    J’ai rencontré Thierry il y a un an environ et j’avais beaucoup apprécié ses qualités humaines, et ses images , magnifiques. Il m’avait demandé de composer la musique de plusieurs de ses documentaires de la série Earth Colors. Nous avons encore eu une séance de travail quelques jours avant son départ pour le Kenya. Il avait le don de faire partager l’amour qu’il avait des êtres et de notre planète .
    Toutes mes pensées vont à son épouse, que je n’ai jamais rencontrée, mais que j’ai l’impression de connaître par sa présence dans les films de Thierry, et pour ses enfants , sa famille et ses proches.
    R.I.P. Thierry

    Signaler un abus
    Répondre
  • Claude

    Thierry,
    Je suis abasourdi par cette triste nouvelle.
    Tu m’as initié à la vraie aventure,
    tu m’as fait réaliser des rêves extraordinaires,
    Merci Thierry, jamais je n’oublierai ces aventures exceptionnelles vécues ensemble.
    l’un de tes copilotes outre-Atlantique...

    Signaler un abus
    Répondre
  • Philippe LAURENT

    Si nous ne nous étions pas croisés sur l’aérodrome de Persan-Beaumont depuis plusieurs mois, occupés chacun de notre côté, nous avions fait connaissance dès ton arrivée de Madagascar, il y a je crois bien une vingtaine d’année. Ancien pilote d’avion, ta formidable aventure aérienne en ULM multi-axes en suivait d’autres réalisées alors le plus souvent en Afrique, par exemple à moto. Tes bouquins démontraient ce qu’était ton objectif principal : avoir le contact avec toutes sortes de gens, au coeur généreux, souvent prêts à accueillir le voyageur venu les rencontrer. Nous avions beaucoup échangé à propos de l’Ethiopie, alors celle du Négus, merveilleux pays que tu ne connaissais pas, comme alors la quasi totalité de l’Afrique orientale : un pays aux habitants fiers, authentiques, que j’avais rejoint avec un camarade étudiant, avec notre voiture, depuis Paris, en ... août 1961 ; à travers l’Europe, la Turquie, la Syrie, le Liban, l’Egypte et le désert de Nubie sans lac Nasser, le Soudan en révolution, l’Erythrée encore éthiopienne, et enfin Addis-Abéba, la belle fleur presque équatorienne perchée à 2500 mètres, entourée de 3 cols à 3600 mètres.
    Mais tu viens de mourir presque là-bas, au Kenia, toi le citoyen du monde, entouré d’ amis Africains de l’Est, j’en suis sûr. La brutalité de ta disparition ne fait qu’ accroître mes regrets ... il te restait tant à nous faire partager !
    A tous tes proches, épouse, enfants, amis de France et du Monde, je voudrais dire que tu t’es battu "comme un lion" pour approcher, à ta manière, le bonheur ; en conciliant au mieux, je crois, leur besoin de stabilité, et ton besoin de rencontres ... une vie difficile dans un monde carré aux conventions rigides, qui rejette trop facilement celui qu’on ne peut ranger dans une case bien étiquetée ... A vous toutes et tous, je souhaite bon courage, à vous qui avez eu la chance de vivre auprès d’un authentique aventurier sans autre ambition que de bien aimer l’homme et la nature.
    Philippe LAURENT (www.lynx01.over-blog.com)

    Signaler un abus
    Répondre
  • wickers stephane

    Une pensée pour Thierry et pour sa famille,
    nous nous sommes souvent croisés puisque nous frottions nos plumes dans le même hangar à Persan Beaumont.
    J’avais fait ta connaissance grâce à Christophe Gruault, qui me parlait d’Afrique et de Kenya justement, où des projets communs d’aventure ulmiste devaient nous conduirent, lors d’une conférence que tu donnais à Paris à l’association de la guilde des aventuriers.
    J’avais aimé ton humilité et l’humanité qui transpirait de ton discours, de tes bouquins et des rêveries communes à Madagascar ....

    quelle triste nouvelle...

    Signaler un abus
    Répondre
  • Henri Corderoy du Tiers

    C’est avec un grand choc que j’ai appris la disparition de Thierry alors qu’il poursuivait ses explots extraordinaires à travers le monde en ULM. C’est un pilote d’ULM par excellence ! Je me souviens bien de nos plusieurs rencontres au Salon ULM de Blois. Sa disponibilté et sa gentillesse m’ont bien marqué. Adieu cher Ami !

    Signaler un abus
    Répondre
  • Bianca

    C’est avec une immense tristesse que j’ai appris le décès de Thierry. On s’est connu il y a 17 ans c’était un très bon ami et j’ai eu la chance de voler à ses côtés à Madagascar. Un homme généreux toujours souriant, courageux, qui aimait son prochain. Tu nous a quitté beaucoup trop tôt...
    Toutes mes pensées pour Lysia et les enfants, courage.

    Signaler un abus
    Répondre
  • edd

    Cet homme était mon héros. Vole pour toujours.
    Je suis particulièrement navré pour sa famille.

    Sale Année....

    Signaler un abus
    Répondre
  • Marteil Philippe

    Apprendre le décès d’un pilote est toujours un crève-cœur, mais celui de Thierry me touche particulièrement. J’avais à l’origine, fait sa connaissance grâce à ses livres. Puis je l’avais rencontré à plusieurs reprises, au Bourget, à Blois, à la FFPLUM, et l’été dernier, à Flavacourt, ou il préparait son Nynja pour ce raid Africain.

    Thierry était un vrai aventurier des temps modernes, altruiste, discret, modeste, mais d’un charisme naturel incontestable.

    On ne pouvait qu’être admiratif de son expérience, son opiniâtreté à réaliser ses projets, son engagement pour l’Environnement, et ses talents d’écrivain et de photographe.

    Comme beaucoup, j’ai suivi ses aventures au jour le jour lors de ce dernier raid. De retour en France après le premier crash, j’étais allé l’écouter au café Zango raconter son histoire, avec la simplicité qui le caractérisait.

    Je crois qu’il faisait rêver, tous les pilotes du dimanche, dont je suis, car il avait le courage de tenter ce que peu d’entre nous oseraient tenter. Je pense qu’à notre tristesse se mêle un sentiment d’injustice. Pourquoi un tel coup de sort à une si belle personne. Pourquoi lui ? Questions sans réponse évidemment.

    Mes pensées vont bien sur à ceux qui restent, son épouse, ses enfants, et toute sa famille, que je ne connais pas.

    Qu’ils soient assurés que Thierry restera dans notre mémoire, comme quelqu’un de grand, pour qui nous avions admiration et respect.

    Thierry, tu es un sacré bonhomme. On est tous en deuil.
    Philippe

    Signaler un abus
    Répondre
  • Laville Noémie

    Triste nouvelle. Je l’ai connu en tant qu’instituteur. Il a été mon prof en 95-96 en classe de CM2 au collège Jules Verne à Antsirabe. Superbe année scolaire !!!! Que de bons souvenirs.... Grosse pensée à la famille ainsi que sincères condoléances. RIP Mr Barbier.

    Signaler un abus
    Répondre
  • Claude

    Lysiah, mes pensées vont souvent vers toi depuis l’accident de Thierry.
    Je te sais courageuse, ne baisse pas les bras, le soleil reviendra après cette abominable tempête.
    Je t’embrasse.
    Claude, qui a partagé avec toi, Brigitte, Hervé et Thierry le périple Uruguay Brésil en 2011

    Signaler un abus
    Répondre
  • CANIVET Hervé

    Thierry,
    ton départ me laisse avec beaucoup de tristesse et un grand vide.
    la traversée de l’Uruguay, du Brésil et l’amitié qui s’y est formée, resteront nos grands moments partagés.
    Lysiah je pense à toi et à ton fils dans cette épreuve, et je vous accompagne par la pensée
    Je vous embrasse
    Hervé un de tes nombreux co-pilotes

    Signaler un abus
    Répondre
  • Laurent Barbier

    Bonsoir. Je suis le frère de Thierry. Je vous remercie pour tous ces témoignages qui me touchent profondément. Je suis au Kenya pour en savoir un peu plus. Son enterrement est prévu pour le 29 mars a Conflans ste honorine. Merci a vous tous. Laurent barbier.

    Signaler un abus
    • bridoux freddy

      Mon ulm est le même que celui de Thierry
      J’ai choisi cette machine après avoir vu tout les exploits de Thierry
      Il va beaucoup me manquer
      Courage à toute la famille
      Freddy

      Signaler un abus
    Répondre
  • Patrick EVRAD

    J’ai en mémoire ton dernier attero sur la 05-23 Désaffectée de Persan avec un skyranger, il y a quelques jours....J’ai en mémoire ta présence à coté de moi à la dernière AG du CRIDF au Bourget ce 7 Février 2016....J’ai en mémoire ce bonheur te t’avoir connu en m’ ayant fait réver de ta vie d’Ulmiste voyageur.Bon débrieffing au 7ème ciel.

    Signaler un abus
    Répondre
  • Kristoffer Jensen

    Salut tout famille et amis de Thierry. Ca fait longtemps que je lui ai vu, debut des années 90, ou il était déjà parti à la rencontre du monde. Son aventure s’est arrêté trop tôt. Je suis triste pour cela pour et avec vous tous. Kristoffer

    Signaler un abus
    Répondre
  • sylvie

    Thierry tu me manqueras. Je suis tellement touché. Je garderais en mémoire ta bonne humeur et ton sourir, ta joie de vivre et ta volonté de croquer la vie.
    Je pense que tu seras bien accueilli la haut.
    sylvie

    Signaler un abus
    Répondre
  • Laurent Barbier

    Bonjour Kristoffer,
    Cela fait effectivement longtemps qu’on s’est vu.
    Mon frère Thierry était toujours émerveillé par le monde et les gens qu’il rencontrait
    lors de ses voyages.
    Merci pour ton soutien.
    Laurent

    Signaler un abus
    Répondre
  • Laurent Barbier

    Bonjour,

    Si vous souhaitez assister aux funérailles de Thierry Barbier, renvoyez moi votre mail à l’adresse suivante : laurentolivier.barbier@orange.fr.

    Je vous renverrai l’avis de décès.

    Merci pour lui.
    Laurent Barbier

    Signaler un abus
    Répondre
  • Lionel LAURENT

    J’ai rencontré Thierry il y a 12 ans lors d’un périple au-dessus de la mer Noire. Nous avions très vite sympathisé et j‘ai eu le privilège de partager avec lui sa passion du voyage et sa vision du monde…à moto sur les pistes inexplorées de Madagascar ou en survolant l’Islande majestueuse au-dessus de ses volcans et de ses glaciers. Thierry savait où était l’essentiel et il le vivait avec passion et simplicité. Il restait toujours calme et positif, et savait transformer de véritables « galères » en moments extraordinaires faits de rencontres et de découvertes imprévues et magiques. Sensible et authentique, tenace et passionné, il aimait la vie et s’est donné les moyens de la vivre pleinement en réalisant ses rêves avec passion. En pensant à ces moments intimes et harmonieux partagés ensemble, je ressens la douce chaleur de ces beaux souvenirs qui marquent la vie, mêlée à la tristesse profonde d’avoir perdu un ami cher.
    Dans cette terrible épreuve, mes pensées vont aussi vers toi Lysiah, aux enfants et à la famille. Je ne crois pas que les mots puissent remplacer l’irremplaçable, mais au moins vous apporter un peu de chaleur à la pensée de l’hommage et de mon amitié à notre grand Voyageur Aventurier. Recevez toute mon affection et mes sincères condoléances.

    Signaler un abus
    Répondre
  • qdufour jean jacques

    18h15 24 avril 2016

    je prends connaissance de mes mails et j’ouvre celui qui m’effondre. cette nouvelle que je ne peux accepter. je ne réalise pas, comment, pourquoi ??
    Je viens Mardi avec gerard scwab a qui je viens d’annoncer la terrible nouvelle.
    mes enfants Clément et Alexandre, mes fils a qui tu as appris a piloter, se joignent a moi pour avoir une grande pensée à toute la famille.
    je ne peux réaliser que cela est vrai.
    Jean Jacques

    Signaler un abus
    Répondre
  • dutordoir dominique

    Message de pilote,toi qui volait beaucoup les risques de tomber sont nombreux,pas de chance ce jour là. AU REVOIR A+ la haut D.D

    Signaler un abus
    Répondre
  • jonneaux joelle

    C’est bien tard que j’apprends cette triste nouvelle qui m’a laissé sans voix. Je n’avais plus vraiment de contact avec Thierry, juste des discussions quand on se croisait, et des souvenirs de collège ... Repose en paix et condoléances à sa famille

    Signaler un abus
    Répondre
  • Fenosoa Razafimandimbilaza

    Toutes mes condoléances à toute la famille.
    Thierry, je garderais en mémoire ta bonne humeur et ton sourire même si notre dernière rencontre date d’il y a une quinzaine d’années.
    Toutes ces personnes témoignent de combien même tu es quelqu’un de sincère et de constant dans cette joie de vivre que tu avais.
    Merci de nous avoir transmis ces valeurs.
    Fenosoa (un de tes anciens élèves du club de théatre, Collège Français Jules Verne Antsirabe, Madagascar en 1996)

    Signaler un abus
    Répondre

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Haut