Accueil > Industrie > Lufthansa réceptionne le premier A320neo

4 commentaires Industrie

Lufthansa réceptionne le premier A320neo

Lufthansa a donné le coup d’envoi des livraisons de l’A320neo en acceptant le premier des 116 exemplaires du nouveau monocouloir d’Airbus qu’elle a commandés. Airbus a maintenant huit années de production devant lui.

JPEG - 172.1 ko
Célébration de la première livraison de l’A320neo à Lufthansa.
De gauche à droite : Fabrice Brégier, Président et Directeur Général d’Airbus, Carsten Spohr, Chairman du Comité Exécutif et Directeur Général de Deutsche Lufthansa AG, Robert Leduc, Président de Pratt & Whitney
© Airbus

Airbus a livré, le 20 janvier 2016, à Lufthansa le premier A320neo. Pour mieux coller à la réalité, mieux vaudrait écrire que Lufthansa a réceptionné le premier A320neo. Effectivement la livraison aurait du avoir lieu en décembre dernier, mais il restait des questions en suspend auxquelles le motoriste Pratt & Whitney tardait à répondre. D’ailleurs Qatar qui était compagnie de lancement avait passé son tour… La motorisation est l’élément central de cette évolution du modèle phare de la gamme Airbus. Le motoriste Pratt & Whitney a donc apporté les réponses attendues par la compagnie allemande. [1] La livraison a pu avoir lieu.

Cette livraison est la première d’une très longue série. Lufthansa, pour sa seule part, a commandé 116 exemplaires (71 A320neo et 45 A321neo). Au total, le carnet de commandes de la famille A320neo avoisine les 4.500 commandes, soit 60% du marché que se partagent l’A320neo et le 737MAX. Airbus a huit années de production devant lui au rythme actuel de 42 appareils par mois. Cette année, il devrait donc en livrer 500, mais les cadences augmentant, il devrait être en mesure d’en assembler 60 par mois d’ici à 2019, soit 720 par an à partir de 2020.

C’est aussi à partir de maintenant que les clients vont être en capacité de voir si le constructeur ne leur a pas fait de fausses avances. Airbus a en effet engrangé les commandes sur la promesse de réduire de façon spectaculaire la consommation de carburant : de -19% pour un A319neo de 160 sièges par rapport à un A319ceo de 156 sièges, à -23% pour un A321neo (240 sièges). C’est à l’épreuve de l’exploitation en ligne que le gain pourra être réellement mesuré. John Leahy, le directeur des ventes, est optimiste. Selon lui, si il y a des surprises, ce seront de bonnes surprises.

Jean Ponsignon

Notes

[1Airbus propose deux options pour la motorisation, le PurePower PW1100G-JM de Pratt & Whitney, et le Leap-1A de CFM International. Lufthansa a opté pour le PW1100G-JM. La première livraison de l’A320neo équipé du Leap-1A est prévue à l’été 2016.

A propos de Jean Ponsignon

En parallèle d’une carrière de 35 ans dans le conseil en organisation et management, Jean Ponsignon a signé une centaine d’articles sur deux sujets (...)
Journaliste chez Aerobuzz.fr

4 Commentaires

  • Pierre

    Les coûts d’exploitation d’un avion ne se mesurent pas uniquement sur la consommation en carburant.
    Un A320-200 est certifié à 180 siéges alors qu’un 737-800 l’est à 189, ça fait déjà 5% de capacité pax en faveur du "vieux" 37...
    Le ZFW du 37 prends 2 tonnes sur l’A320,
    le 320 est certifié au FL390, le 37 au 410...
    La MTOW du 320 est de 77 T, le 37 est de 79 T...
    Airbus a l’avantage de l’image mais les ricains sont des malins...
    Donc wait and see pour les surprises du 320 néo en attendant la sortie du 37 MAX :)
    Pierre

    JPEG - 79.8 ko
    Signaler un abus
    Répondre

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Haut