Accueil » Les premiers pilotes d’hélicoptère koweïtiens brevetés à Dax

Les premiers pilotes d’hélicoptère koweïtiens brevetés à Dax

 

La première promotion de treize cadets koweïtiens, formés par Défense Conseil International (DCI) au sein du Centre International de Formation Hélicoptères (CIF-H) de Dax et du Luc-en-Provence, a reçu son brevet de pilote d’hélicoptère militaire français à l’occasion d’une cérémonie militaire présidée par le général Michel Grintchenko, commandant l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (COMALAT).

4.11.2016

Les programmes de formation sont des déclinaisons des programmes de l’EALAT conduits par le CIF-H dans le strict respect des règles d’exploitation de l’ALAT. © DCI

Le projet de création en France d’un centre de formation de pilotes d’hélicoptère a été initié dès 2013. Sa localisation sur les bases-écoles ALAT (Aviation Légère de l’Armée de Terre) de Dax et du Luc-en-Provence a été validée à la fin de l’année 2014 par les autorités militaires françaises. Après avoir ouvert une école au Qatar en 2012, le CIF-H est le deuxième centre de formation au pilotage d’hélicoptères militaires créé par DCI et ses partenaires locaux. Il est destiné...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Un commentaire

  • lavidurev

    « Armooons les, armooons les…Ils s’ront heureuuuux ensembleee… » (Du « presque » Juliette Gréco).
    Un jour l’élève défiera le maitre. Pas de quoi se réjouir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.