Accueil » Corsair vendue à Intro Aviation

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Corsair vendue à Intro Aviation

Le Groupe Allemand d’investissement va acquérir 53% du capital cédé par TUI (qui gardera une participation minoritaire de 27%). Cette transaction (dont le montant n’a pas été dévoilé) sonne aussi la fin du Boeing 747-400 aux couleurs de Corsair.

19.03.2019

Corsair veut étendre sa flotte à 13 A330. © Corsair

L’opérateur touristique allemand TUI se sépare ainsi de sa filiale qui aurait largement pesée dans le déficit de sa division France (100 millions d’euros de pertes opérationnelles en 2018). C’est d’ailleurs un spécialiste des compagnies en difficulté qui met la main sur Corsair, actif emblématique de l’ex groupe Nouvelles Frontières. Dans le passé, Intro Aviation avait notamment racheté Cityjet et VLM Airlines (filiales d’Air France) en 2013.

La grande particularité de ce projet « de croissance durable » selon Corsair est le passage à une mono flotte de 13 Airbus A330. Les trois Boeing 747-400 partiront tous à la retraite en 2020 et 2021, remplacés par des A330-900neo. Ainsi à partir de 2023, la 2ème compagnie française devrait opérer neuf A330-900neo et quatre A330 déjà en service. A ce jour aucune commande n’a été officialisée mis à part un contrat de bail pour les trois premiers appareils signé le 15 mars 2019.

Corsair International prévoit de se concentrer sur ses destinations historiques (Caraïbes, Océan Indien) à partir de son unique base d’Orly et lancera Miami le 10 juin 2019. J.B.

 

Corsair : les syndicats contre le rachat par le groupe Dubreuil

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et reporte d'images, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen en 2011. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM multiaxe. Il a rejoint l'équipe rédactionnelle de Aerobuzz.fr en 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique.

3 commentaires

  • Arès

    Parler de projet de « croissance durable », avec une casserole à 100 millions d’euros de perte, il y a vraiment de quoi se marrer!.
    Vont pas faire de cadeaux les gars de Intro: balayage, p’tit coup de peinture, un peu de brillant et on revend au max ( vu qu’on a acheté 3 francs six sous), z’ont pas le côté famille de Dubreuil.

    • Bob

      Les 100 millions sont le déficit de la branche française de tui et non le déficit de Corsair.

      • Jérôme Bonnard
        Jérôme Bonnard

        Bonjour et merci pour votre message, vous avez raison le déficit de 100 millions est celui de la division France TUI. Dans son rapport annuel, TUI avait précisé que « Corsair a contribué à l’augmentation de la perte ». cdlt JB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.