Accueil » Biblio : Un pilote du Normandie-Niemen raconte sa guerre

Biblio : Un pilote du Normandie-Niemen raconte sa guerre

Roger Penverne, pilote de chasse sur le front russe de 1943 à 1945 a toujours soigneusement noté sur un petit calepin ses sorties, ses missions, et même ses activités de distraction durant cette période. La nièce et le neveu du pilote, Maryvonne et René Gaudart, ont retrouvé ses notes et en ont sorti un ouvrage : « Pilotes du Normandie-Niemen, d'après le journal de Roger Penverne dans l'Armée rouge » (Editions JPO).

11.03.2016

Yak 3 entouré de soldats soviétiques. © DR

Normandie-Niemen ! Le régiment de chasse de l'Armée de l'Air Française voulu par De Gaulle et confié à Staline pour combattre aux côtés des Russes à partir de 1943 et jusqu'en 1945 est devenu célèbre grâce à ses nombreuses victoires sur les Allemands lors de la seconde Guerre. Pas question ici de résumer en quelques lignes deux ans d'une guerre aérienne impitoyable au cours de laquelle des centaines de pilotes furent massacrés, aussi bien côté français, russe, qu'allemand... [caption id="attachment_14937" align="aligncenter"...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Bruno Rivière

chez Aerobuzz.fr
Reporter photographe par passion, Bruno Rivière a assuré la rédaction en chef d’Aéroports Magazine pendant près de 25 ans. Il a également enseigné le journalisme en faculté. Spécialiste du transport aérien, il a rejoint Aerobuzz en janvier 2011. Bruno Rivière réalise des reportages et des recensions de livres.

2 commentaires

  • ratel

    Biblio : Un pilote du Normandie-Niemen raconte sa guerre
    concernant tout les pilotes Français et russes de NORMANDIE-NIEMEN, nous leurs devons
    notre grand respect!!!!! pour notre liberté a tous!!!!! par des températures de moins 30°
    entretenir les yak 3 pour être en condition de vol, cela a été une amitié sans faille avec nos amis russes!!!!!!

  • BIB57

    Biblio : Un pilote du Normandie-Niemen raconte sa guerre
    « …des centaines de pilotes furent massacrés… »
    Heureusement pour eux, non! Ils sont morts au combat « à l’ancienne », comme seule l’armée de l’air le permettait, à l’inverse de la boucherie qui se déroulait au sol, sans parler des civils anéantis dans les villes en flamme (massacrés par ….l’arme aérienne!) et des peuples assassinés dans les camps nazis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.