Accueil » Décollage annoncé pour le Blériot XI des Garrigues

Décollage annoncé pour le Blériot XI des Garrigues

Si les reconstructions de répliques commencent à remplir les hangars des associations de collectionneurs d’avions anciens, il en est une dont la naissance se fond dans l’histoire d’un petit village Gardois. Coup de projecteur sur la performance de la petite équipe de passionnés d’un patrimoine aéronautique local, le Club Aéro des Garrigues, qui, avec son Blériot XI, gagne peu à peu sa place dans le monde des meetings aériens.

2.04.2016

Alors que le 25 juillet 1909, Louis Blériot traverse la Manche depuis Calais vers Douvres avec son Blériot XI, avec le retentissement mondial que l’on connaît, dans le Sud de la France, la petite bourgade Gardoise de St Hippolyte du fort, grâce à la passion pour l’aviation de son notaire, Maître Elie Coularou, président du « Comité d’aviation des Cévennes », se prépare à mettre en œuvre les plus grandes fêtes de l’aviation de la région. Ainsi, de 1912 à...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Philippe Chetail

chez Aerobuzz.fr
Président d’Airshow, spécialiste de l’organisation de manifestations aériennes, Philippe Chetail a organisé plus de 230 meetings aériens depuis 1973. Egalement co fondateur de France Spectacle Aérien, il est l’un des meilleurs connaisseurs européens de tous ceux qui gravitent autour des spectacles aériens. Il a rejoint Aerobuzz en juillet 2011. Philippe Chetail couvre, en particulier, l’aviation de collection et les évènements aéronautiques.

Un commentaire

  • thierry paris

    Décollage annoncé pour le Blériot XI des Garrigues
    J’espère bien qu’il va voler ce magnifique Blériot. En tous cas, l’équipe dirigée par Pascal Coularou mérite d’être connue. On ne s’ennuie pas en leur présence. Ce ne sont que des passionnés qui à l’origine ne connaissaient pas grand chose à l’aviation mais qui ont fait un très beau travail.
    J’attends avec impatience l’ouverture d’un terrain provisoire à St Hypo pour venir en meeting. Dommage que les prêtres propriétaires du terrain de Conqueyrac (qui n’existe plus sur les cartes, mais qui est toujours entretenu) n’acceptent pas l’utilisation de celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.