Accueil » L’usine A330 d’Airbus en Chine sort de terre

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

L’usine A330 d’Airbus en Chine sort de terre

Airbus a lancé la construction de son Centre d'Aménagement Commercial et de Livraison (C&DC) A330 de Tianjin, en Chine. Ce nouvel ensemble industriel sera situé sur le même site que la chaîne d'assemblage final des appareils de la famille A320 et le Centre de Livraison d'Airbus de Tianjin.

2.03.2016

Au cours de l’été 2014, Airbus, Tianjin Free Trade Zone (TJFTZ) et Aviation Industry Corporation of China (AVIC), ont signé un accord cadre portant sur la création d’un Centre d’Aménagement Commercial et de Livraison (C&DC) A330 à Tianjin. Ce C&DC A330 sera chargé des activités d’aménagement commercial, notamment l’aménagement cabine, la peinture des avions, les essais en vol, ainsi que les vols « d’acceptance » des clients, jusqu’à la livraison des avions. Les appareils de la famille A330 devant être finalisés au C&DC A330 de Tianjin seront assemblés à Toulouse, mais seront peints et recevront leur aménagement cabine à Tianjin.

Le coup d’envoi de la construction de ce nouveau centre de production a été lancé le 1er mars 2016, à l’occasion d’une cérémonie officielle qui s’est déroulée à Tianjin. «Cet événement revêt une importance particulière puisque le C&DC A330 de Tianjin est notre premier centre d’aménagement commercial et de livraison de gros-porteurs implanté à l’extérieur de l’Europe. Cette coopération de longue date entre Airbus et la Chine, qui portait jusqu’à présent sur les monocouloirs, s’étend dorénavant aux gros- porteurs. En outre, de nouvelles opportunités sont à l’étude pour l’avenir.», a déclaré Fabrice Brégier, Président et CEO d’Airbus, qui visiblement ne compte pas en rester là. Airbus mise sur le potentiel chinois.

Les prévisions de croissance du transport aérien de passagers en Chine sont, en effet, bien supérieure à la moyenne mondiale de 4,6%. Il est prévu que la croissance moyenne du marché aérien domestique atteindra 6,9% par an en Chine, et celle du marché aérien international 6,8%. Cette forte croissance est portée par la perspective économique à long terme de la Chine qui reste positive, la classe moyenne chinoise qui continue à se développer et le tourisme qui au départ de la Chine est en pleine expansion.

Selon les prévisions de marché (GMF) 2015-2034 d’Airbus, les nouvelles livraisons en Chine d’avions passagers de plus de 100 sièges et d’avions cargo d’une capacité supérieure à 10 tonnes seront de l’ordre de 5.400 appareils (3.630 monocouloirs, 1.770 bicouloirs et appareils de très grande capacité), représentant près de 17 % de la totalité de la demande mondiale, estimée à quelque 32.600 appareils neufs sur la même période. Selon les prévisions, la valeur globale des livraisons d’appareils neufs en Chine dépasse les 840 milliards de dollars.

Airbus a choisi de traiter la Chine, non pas en simple client, mais en partenaire industriel.

Bruno Rivière

A propos de Bruno Rivière

chez Aerobuzz.fr
Reporter photographe par passion, Bruno Rivière a assuré la rédaction en chef d’Aéroports Magazine pendant près de 25 ans. Il a également enseigné le journalisme en faculté. Spécialiste du transport aérien, il a rejoint Aerobuzz en janvier 2011. Bruno Rivière réalise des reportages et des recensions de livres.

5 commentaires

  • G Lescalup

    L’usine A330 d’Airbus en Chine sort de terre
    Je suis un ancien d’Alcatel, alors leader mondial des télécoms.
    Un vent de folie a soufflé sur les grands dirigeants (médiocres comme on le voit a posteriori). Il fallait à tout prix s’implanter en Chine ce qui a été fait. Cinq ans plus tard, les Chinois étaient moins cher que nous sur les mêmes produits car Alcatel, plus supporté par le CNET, avait décroché en recherche. Alcatel a tout raté: centraux numériques, PABX, fibre optique malgré les brevets Dow, fax, portables, autoroutes de l’information (quand j’y étais, c’était inconnu au bataillon alors qu’Albert Ducrocq en parlait déjà dans ses livres)….
    On était 240.000 , l’année dernière, les survivants étaient 35000 (avec des psychologues spécialement embauchés pour leur faire croire d’y croire encore!!) et Alcatel a été vendu à Nokia. Par contre, Combes, le dirigeant, a empoché à ce qu’on dit 5 millions d’euros de bonus pour 2 ans de travail catastrophique.

    On est devenu fou et on se gargarise de mots vidés de sens: un investissement se fait en recherche ou dans la construction d’une usine, la valeur travail a un sens et n’est pas un coût mais une nécessité vitale pour aller de l’avant. A force de mal compter, on fait fausse route et on gémit.
    A quand le sursaut, la réaction. Dans un monde dit en crise, c’est là qu’il y a le plus d’opportunités!

  • serge leloup

    L’usine A330 d’Airbus en Chine sort de terre
    J’ai honte pour l’occident

  • serge leloup

    L’usine A330 d’Airbus en Chine sort de terre
    Gros progres. Les espions chinois n’ont meme plus besoin de descendre a Toulouse, Toulouse se rend a eux pieds et poings liés. Airbus et Boeïng ont vécus leurs plus beaux jours. Dans 30 ans les avions vont tous etre chinois. Grace a qui ?

  • G Lescalup

    L’usine A330 d’Airbus en Chine sort de terre
    Externaliser notre technologie… de surcroit en Chine!
    On est fou, on ne voit pas plus loin que le bout de notre nez même si le marché est mondial.
    Devant tant d’incurie, va se poser le problème des sanctions graves contre ces pseudo élites: indignité nationale, voire beaucoup plus.
    Au fait, en 10 ans, combien d’usines fermées en France et combien d’usines neuves. Je crains que le ratio ne soit même pas de un sur dix.

    • Pierre

      L’usine A330 d’Airbus en Chine sort de terre
      Vous vous emballez pas un peu ???!!!
      L’article dit très bien que :

      C&DC A330 sera chargé des activités d’aménagement commercial, notamment l’aménagement cabine, la peinture des avions, les essais en vol »
      Les A330 devant être finalisés au C&DC A330 de Tianjin seront assemblés à Toulouse »

      Je ne vois rien de stratégique là dedans. Entre peindre un avion, viser des sièges et cabines de toilette sur le sol et concevoir un avion y a un énorme gap !!

      Pour l’espionnage technologique, les chinois n’ont pas besoin de l’usine, il leur suffit d’acheter un avion et de le démonter pièce par pièce ….

      Cela fait 30 ans que Peugeot à des usines en Chine, cela leur a permis de développer leurs buissonneuse et donc de développer une entreprise française.
      Pourtant je ne vois pas les voitures chinoises envahir nos rues !! (elles sont coréennes ou japonaises …)

      Airbus implante une usine aux USA cela vous dérangerait moins … Pourtant le principe est le même.
      Airbus est une entreprise au succès immense et international. C’est l’Europe qui rayonne, et tant mieux. Les multinationales américaines et asiatique développent aussi parfois leurs usines en France.

      C&DC A330 sera chargé des activités d’aménagement commercial, notamment l’aménagement cabine, la peinture des avions, les essais en vol, ainsi que les vols « d’acceptance » des clients, jusqu’à la livraison des avions. Les appareils de la famille A330 devant être finalisés au C&DC A330 de Tianjin seront assemblés à Toulouse, mais seront peints et recevront leur aménagement cabine à Tianjin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.