Accueil » Où sont passés les Airbus A380 ?

Où sont passés les Airbus A380 ?
premium

Le Covid-19 a t-il crucifié les A380 ? Seuls trois quadriréacteurs de China Southern Airlines volent encore sur des lignes régulières. Tous les autres sont confinés à travers le monde jusqu’à nouvel ordre… Aerobuzz.fr est parti à leur recherche.

20.05.2020

Le troisième A380 de All Nippon Airways en attente de livraison par Airbus. © Airbus

Depuis le début de la pandémie, China Southern Airlines est l’unique compagnie au monde à ne pas avoir immobilisé totalement ses Airbus A380. Sur une flotte de cinq appareils, trois sont actuellement en rotation (plusieurs vols hebdomadaires) sur des lignes commerciales régulières entre la Chine, l’Europe, l’Australie ou l’Amérique du Nord. Pour avoir la chance d’en « spotter » un, il faut se rendre à Londres Heathrow, Amsterdam Schiphol, Vancouver, Sydney et bien sur à Guangzhou-Baiyun (leur base)… ou le suivre...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique en réalisant aussi des films.

17 commentaires

  • stanloc

    Dans les faits il est notable qu’Air France n’aime pas Airbus au moins je constate qu’il n’y a que 10 A380 chez AF, 12 chez BA et 14 chez Lufthansa.
    BA opérait des vols charters et des vols de plaisir simple (baptêmes) sur Concorde bien avant que l’idée ne leur vienne à AF de le faire aussi. J’ai eu l’occasion de faire un de ces vols. Deux ans de suite AF a envoyé en démonstration avec la PAF à La Ferté Alais un Boeing et non un Airbus c’est quand même affligeant.

    • Peter

      Et un Concorde en…1987 ?

    • Catherine Bouroullec
      Catherine Bouroullec

      En effet, j’avais moi aussi été choquée de voir un Boeing et non un Airbus à La Ferté….
      Mais je me mets à la place d’AF, c’était plutôt compliqué de tout miser sur un avion gros porteur totalement nouveau, encore en projet, alors que Boeing proposait une version améliorée d’une formule déjà éprouvée.
      De plus, les énormes infrastructures nécessaires pour accueillir un A380 et pour traiter ses +480 pax d’un seul coup, avec passerelles à double étage, etc, ne sont pas disponibles partout, dans le réseau AF. Alors que les pays du Golfe pouvaient se permettre de financer tout ça….

    • Alek

      Les considérations « j’aime, j’aime pas » un avion c’est du flan, une compagnie aérienne exploite un avion pour sa rentabilité et non par romantisme. Les A380 étaient plus ou moins rentable pour Emirates parce qu’elle n’a pas les mêmes charges sociales (ni pétrolière) qu’AF.

  • Jean-Christophe Bacquié

    Concorde est probablement le plus bel avion civil qui ait volé , une réussite technique extraordinaire pour l’époque mais un cauchemar économique.
    En ce qui concerne l’A380 , Airbus s’est laissé aller au fantasme du très gros porteur. C’est un complexe que l’entreprise nourrissait vis à vis de Boeing.
    Et encore le programme a été sauvé du naufrage absolu par l’Etat qui a ouvert le marché Français à Emirates contre l’achat de plus de la moitié de la production.
    Airbus s’est bien rattrapé avec l’A350.
    D’après mes collègues, c’est un avion extraordinaire à tous points de vue.
    Et en plus il est magnifique !

    • stanloc

      Vous avez de très bonnes aptitudes pour faire de la politique.
      Un constructeur (d’avions) construit ses avions selon un cahier des charges qu’il a choisi de suivre. Si les clients ensuite ne savent pas exploiter leur achat convenablement ce n’est plus le problème du fabricant.
      C’est fou ce que l’on peut casser du sucre sur le dos d’Airbus sur ce blog et encenser Boeing !!!!
      Le triple 7 n’est-il pas un « vieil » avion comparé au 380, dans sa conception ?
      « Les mauvais ouvriers disent toujours qu’ils ont de mauvais outils »

      • Peter

        « Le triple 7 n’est-il pas un « vieil » avion comparé au 380, dans sa conception ? »
        Dans sa conception probablement, mais dans les objectifs économiques recherchés, c’est un exemple non ?
        Vous devriez être assis au perchoir…

  • Jean-Christophe Bacquié

    Un avion qui reste techniquement une prouesse ?
    Oui , mais dans une compagnie aérienne un avion doit être économiquement viable.
    Dans les faits, cet avion ne transporte pas plus de passagers qu’un 747 (ou alors une poignée en plus) ,ne va pas plus vite que les avions de la génération précédente et n’a pas apporté un gain de consommation significatif .
    Donc la prouesse technique ??
    Pour info un 777 peut transporter 85% des pax d’un 380 avec 15 tonnes de fret en plus , consomme environ 1/3 de moins ,n’a que deux moteurs et pèse 100 tonnes de moins à vide.
    Cela dit , le 380 a été prévu pour alimenter les gros aéroports contraints, et les prédictions se sont révélées erronées. Il était assez difficile pour Airbus de le prévoir il y’a une grosse vingtaine d’années au début du programme. (Voir la crise actuelle)
    Il reste néanmoins un avion apprécié par les passagers et les équipages.

    • stanloc

      Un peu plus de rigueur scientifique dans les chiffres ne gênerait pas. D’après les chiffres de wikipedia
      Passagers max : 777 > 505 A380 > 853 soit 59 % du second pour le premier
      Poussée : 777 > 2 fois 425 KN à 2 fois 515 KN
      A380 > 4 fois 311 KN à 4 fois 340 KN
      Vous l’avez écrit : »Cela dit , le 380 a été prévu pour alimenter les gros aéroports contraints, et les prédictions se sont révélées erronées » C’est là que réside l’échec qui incombe donc aux PREVISIONISTES CQFD

      • Jean-Christophe Bacquié

        Oui de la rigueur dans les chiffres , vous avez tout à fait raison.
        Mes chiffres sur la consommation sont tirés d’OFP d’Air France (suivis de vols réels)
        Quant au nombres de passagers que vous citez , c’est la certification.
        Pour votre information j’ai fait des vols Antilles en 777 avec 485 Pax (version COI).
        Aucune compagnie n’exploite le 380 à plus de 560 Pax.
        Si vous mettez 800 personnes dans un 380 , ils faudra que vous choisissiez des jockeys et demandez leur de ne pas prendre leur brosse à dents !!!
        Méfiez vous de Wiki.

      • Garcia

        @Stanloc,
        Bonjour, pourriez vous nous indiquer ou vous mettez les bagages de 853 passagers, dans un A380 ? (la réponse « dans un 2ème avion », n’est évidement pas recevable….).
        Merci

  • Jérôme Bonnard
    Jérôme Bonnard

    En effet les choses risquent d’évoluer !

  • BiLKiNiS

    malheureusement à moins de développer un couteux programme de transformation vers un appareil de transport de marchandises, le sort des A380 est scellé, c’est la retraite et le démantèlement

  • maricel varon

    Qu’en est-il du sort des 8 appareils devant etre livres a Emirates ?

    • Jérôme Bonnard
      Jérôme Bonnard

      Bonjour, pour l’heure ces 380 sont toujours sur la liste chez Airbus comme appareils à livrer à Emirates. Sauf changement donc il devraient faire partie des derniers A380 à livrer avant clôture du programme.

      Cdlt,
      JB

      • maricel varon

        Merci JB 🙂
        Mais on voit mal comment EK peut mettre au rebut des appareils recents et en meme temps receptionner des appareils neufs, ca va negocier dur entre Airbus et EK.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.