Accueil > Transport Aérien > 816 M€ de bénéfices pour Air France en 2015

5 commentaires Transport Aérien

816 M€ de bénéfices pour Air France en 2015

Air France – KLM est au diapason du transport aérien mondial qui a enregistré, en 2015, des résultats historiques. Pour sa part, la compagnie franco-néerlandaise affiche un chiffre d’affaires de plus de 26 Md€ en hausse de +4,6% et surtout un bénéfice d’exploitation de 816 M€. Après sept années consécutives de pertes, même si c’est une bonne nouvelle, il convient de la relativiser…

JPEG - 41.2 ko
En 2016, Air France s’attend à ce qu’une partie significative des économies attendues sur la facture carburant soit compensée par une pression à la baisse sur les recettes unitaires et un effet change négatif.
© Air France

En ce début d’année, la publication des résultats des compagnies aériennes tourne au feu d’artifice. Le terme « historique » revient fréquemment dans les communiqués de presse. C’est ainsi qu’Air Canada vient de publier les meilleurs résultats financiers de son existence avec un bénéfice net de 308 M$. A une autre échelle, Delta Airlines fait état d’un bénéficie net de 4,5 Md$ et American Airlines de 7,6 Md$. Air France-KLM n’est pas en reste avec ses 816 M€, même si elle ne joue plus dans la même division que les géantes américaines.

Les chiffres d’Air France – KLM en 2015

Passagers transportés : 89,821 millions (+2,8%)
Chiffre d’affaires : 26,059 milliards d’euros (+4,6%)
Résultat d’exploitation : 816 M€ (contre -129 M€ en 2014)
Marge d’exploitation : 3,1% (+3,6 points)
Dette nette : 4,3 Md€ (-1,1 Md€)

Cela faisait sept ans que la compagnie franco-néerlandaise accumulait, année après année, les pertes. Ce bénéfice de plus de 800 M€ ne signifie pas pour autant qu’elle est tirée d’affaire. Tous les dirigeants, à commencer par le PDG d’Air France – KLM, admettent que le transport aérien continue de bénéficier d’une conjoncture favorable. La baisse du cours du pétrole, elle aussi remarquable, a réduit de 6,22 Md$ la facture carburant pour American Airlines et de 5 Md$ pour Delta. Ces chiffres qui doivent évidemment pondérer l’enthousiasme des communicants, soulignent la fragilité des situations.

Le transport aérien est au milieu du gué et avec soulagement, il constate que le niveau de l’eau a baissé. Pour certains, en particulier pour ceux qui sont engagés depuis le plus longtemps dans l’effort, il arrive au niveau du genou, pour les retardataires, il se situe juste sous le menton. Ce n’est évidemment pas le moment de se reposer.

C’est le message que tente de faire passer Alexandre de Juniac, le PDG d’Air France -KLM chaque fois qu’il est appelé, par la presse, à commenter les bons résultats financiers de 2015. On pourra déjà constater, la semaine prochaine, s’il y est parvenu, quand il confirmera officiellement les 1.600 départs volontaires.

Gil Roy

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport (...)
Journaliste chez Aerobuzz.fr

5 Commentaires

  • JoJo73

    Mais où son passé les millions... En suisse, les médias parlent d’un bénéfice net de 118 M€.

    En fait, il faut savoir lire entre les lignes. Sur le bénéfice d’exploitation, il faut encore déduire :
    - Les charges financières
    - Les charges exceptionnels
    - La participation des salariés aux résultats de l’entreprise
    - et les impôts sur le bénéfice !!!
    Cela fait encore beaucoup de personnes qui grignotent, ce qui fait que le solde est faible... très faible pour faire des réserves... surtout en comparaison des autres compagnies aériennes.

    Alors ne vous emballez pas, M. Jugniac a encore beaucoup de pain sur la planche...

    Signaler un abus
    • Francesco 2

      Depuis la fusion Air France KLM il me semble avoir lu que la société payait ses impôts à Amsterdam. Le taux est plus bas qu’en France. Les Français ne profiteraient pas de ce retour à meilleure fortune.

      Signaler un abus
    Répondre
  • Barma

    Il serait intéressant de connaître la part imputable à la baisse du prix des carburants en 2015 dans ces résultats , qui restent toutefois un bon signe pour la Compagnie .

    Signaler un abus
    Répondre
  • lavidurev

    Il serait aussi interessant de connaitre le pourcentage de la part de benefices imputables a la KLM. Si AF paie effectivement ses impots aux Pays-Bas, ce qui semble irrecevable pour une compagnie nationale, elle deviendrait fiscalement redevable a l etat francais du manque a gagner fiscal. Mais de Juniac n ira pas s en vanter.

    Signaler un abus
    Répondre

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Haut