À propos Gerard Maoui

Gérard Maoui est spécialisé dans la communication pour l’aéronautique et le spatial. Il a publié de nombreux ouvrages sur cette thématique, principalement dans la collection « Ciels du monde » qu’il dirige au Cherche midi éditeur.

Rediff : Geiger, pilote des glaciers – Poétique du ciel #46

L’aviateur suisse Hermann Geiger a consacré sa vie à l’aviation de montagne. Dans les années 1950, il invente la technique d’atterrissage et de décollage sur neige à haute altitude qui a permis le développement du vol en montagne tel qu’il se pratique toujours aujourd’hui. Hermann Geiger est un pionnier du secours et du travail aérien en montagne tant avec des avions qu’avec des hélicoptères. Il a raconté son

Rediff : La promesse de l’envol – Poétique du ciel #41

Germain Chambost était un homme calme, réfléchi, méthodique. Il mettait à profit ces qualités dans ses activités de journaliste aéronautique, dans celles d’instructeur bénévole en aéro-club ou encore d’écrivain. Car Germain avait le goût de l’écriture et savait choisir les mots justes pour partager avec le plus grand nombre ses expériences de vol. En témoignent quelques beaux récits comme « La promesse de l’envol » dont Gérard Maoui

Rediff : L’équipage de Kessel – Poétique du ciel #40

Joseph Kessel s’engage dans l’aviation en 1917 comme observateur d’artillerie. Cette expérience vécue lui inspire « L’équipage ». Gérard Maoui lit un extrait de ce roman qui connaît dès sa parution en 1923 un succès littéraire éclatant et hisse son auteur, alors à peine âgé de vingt-cinq ans, au rang des grands écrivains. Selon son biographe Yves Courrière, ce récit est « un témoignage à peine romancé sur une période,

Rediff : Claudel et l’avion – Poétique du ciel #38

Paul Claudel est fasciné par l’avènement du transport aérien des années 30. Écrivain, la beauté mécanique d’un moteur ou d’une hélice d’avion attise son élan poétique. Diplomate, il est un des premiers « voyageur fréquent » des lignes aériennes naissantes. En 1937 il publie dans « Contacts et circonstances » un texte dédié à Paul-Louis Weiller, alors directeur de la Société des moteurs Gnome & Rhône et futur administrateur d’Air

Rediff : Vivre et voler – Poétique du ciel #37

Jacqueline Auriol a été brevetée pilote de tourisme en 1948. Un terrible accident, survenu en 1949, alors qu’elle était passagère d’un avion amphibie, la laisse défigurée. Au terme d’une convalescence douloureuse, elle retrouve un visage, réussit à revoler et à se hisser au rang des plus grands en devenant la première femme pilote d’essais. Au cours des vingt années qu’elle passe au CEV de Brétigny, elle