Accueil » Je vous écris de Tahiti…

Je vous écris de Tahiti…

En Polynésie, il y a beaucoup d’eau et peu de 100LL. Cela ne facilite pas la pratique de l’aviation légère, mais il en faut plus pour entamer le moral des pilotes privés locaux.

Au début de l’année dernière, les fùts d’essence avion 100LL, en provenance d’une raffinerie australienne et destinés aux aéro-clubs de Polynésie, ont été déchargés par inadvertance dans un port de Nouvelle-Zélande. Ce contretemps a cloué au sol les pilotes privés polynésiens pendant près de cinq semaines, le temps que la cargaison soit chargée sur un nouveau navire à destination de Papeete. Ce loupé a surtout mis en évidence la précarité de leur situation.

L’approvisionnement en carburant est devenu le problème numéro...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Les commentaires sont fermés.