Accueil » La surchauffe des batteries de Solar Impulse aurait pu être évitée

La surchauffe des batteries de Solar Impulse aurait pu être évitée

Bertrand Piccard et André Borschberg reconnaissent que le problème technique qui bloque Solar Impulse 2 à Hawaï depuis juillet 2015 est du à « une erreur humaine », conséquence des difficultés rencontrées à Nagoya, lors de l’escale imprévue.

17.10.2015

L'échauffement des batteries a entrainé d'importants dégâts réparés à Hawaï. © Solar Impulse

Bertrand Piccard [note]Nous avons eu la possibilité de nous entretenir avec Bertrand Piccard et André Borschberg, lors de leur venue à Dijon, dans le cadre du festival « Les écrans de l’aventure », où l’équipe Solar Impulse a reçu le trophée de « l'Aventurier de l'année ».[/note] est catégorique : « Ce n'est pas un problème de technologie ; en 5 ans ces batteries ne nous ont donné aucun souci. La surchauffe est due à une erreur humaine »....

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jean Ponsignon

chez Aerobuzz.fr
En parallèle d’une carrière de 29 ans dans le conseil en organisation et management et de 6 ans dans l'humanitaire, Jean Ponsignon a signé une centaine d’articles sur deux sujets principaux, l’aéronautique et l’humanitaire, pour Aviation & Pilote, Aventure, Bourgogne Magazine, La Croix… Il a rejoint Aerobuzz, début 2013. Jean Ponsignon traite l’actualité culturelle.
array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

5 commentaires

  • ratel

    La surchauffe des batteries de Solar Impulse aurait pu être évitée
    je suis depuis le début l’évolution de solar-impulse, avec le 2 il a évolué, mais bien entendu le problême des batteries et bel et bien la surtout a haute altitude la pression joue un rôle
    important sur les batteries!!!! mais nous en sommes a la recherche pour trouver une solution équitable, cela coûte cher!!!! mais en aviation on va toujours de l’avant, que de progrès depuis BLERIOT!!!!!!!!

  • BUFFET

    La surchauffe des batteries de Solar Impulse aurait pu être évitée
    Le management à court terme est un système hasardeux.
    La preuve : Faire un vol tech pour revenir au sol….sachant que le vol lui même serait de toutes les façons voués à l’échec, soit en cours soit au maximum à l’issue de ce vol…(!?!?)
    La facture sera salée, l’image de la fiabilité détruite, la motivation altérée et les tensions dans l’équipe vraisemblablement accrues, et pour finir, l’intérêt à un tel projet perdu par les observateurs planétaire que nous sommes. Bref…un bel exemple de loupé.
    Un tour du monde en 80 ans n’a aucun intérêt… L’intérêt d’un tel projet repose, je le suppose, sur l’enchainement le moins ininterrompu possible des étapes…
    Tout malheur des uns faisant le bonheur des autres, c’est un bel exemple à utiliser par tous les coachs en management…
    Même avec les plus grands moyens financiers, même avec une image internationale de fiabilité, une entreprise si belle soit-elle, peut être démolie par la vision d’un management à court terme, vision devenue de plus en plus courante dans les entreprises, mais aussi les pays.
    Où sont donc passés les bâtisseurs qui voyaient à long terme…?

  • Grisez

    La surchauffe des batteries de Solar Impulse aurait pu être évitée
    Puisqu’ils ont maintenant tout l’hiver , ne pourraient ils envisager de passer aux nouvelles cellules électriques ?

  • Lou Ravi

    La surchauffe des batteries de Solar Impulse aurait pu être évitée
    Peut-être eut-il été préférable d’annuler le vol de maintenance?

    • gerard weber

      La surchauffe des batteries de Solar Impulse aurait pu être évitée
      En effet, on parle d’erreur humaine alors qu’en pleine connaissance de cause a priori, une décision a été prise.
      il s’agit donc d’une impasse du management qui avait tous les éléments en main apparemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.