Accueil » Décès de Gérard Pic, fondateur de l’école Aéropyrénées

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Décès de Gérard Pic, fondateur de l’école Aéropyrénées

Une figure de l’aviation légère et du vol à voile s’est envolée pour toujours le samedi 16 mars 2019. Gérard Pic totalisait plus de 40.000 heures de vol dont 10.000 en planeur. Il lança Aéropyrénées, il y a bientôt 50 ans.

21.03.2019

En 2011, Gérard Pic confia les commandes de son école de pilotage à Ghislaine Barrere qui a travaillé à ses côtés une trentaine d’années. © Aéropyrénnées

Ses proches le décrivaient comme un homme passionné, humble et optimiste. Un précurseur aussi. « Certaines personnes ont un don pour transmettre. Chez Gérard, c’était inné, cela faisait partie de ses gênes », précise Ghislaine Barrer, actuelle PDG de Aéropyrénées.

Gérard Pic a démarré la formation aéronautique à la fin des années 60 sur la base de la Llagonne dans les Pyrénées. Un site exceptionnel situé à 1.700m d’altitude dans les pyrénéens orientales et chargé d’histoire. C’est là qu’il bat en 1957 le record du monde d’altitude en planeur, il atteint les 10.000 mètres. L’activité vol devenant de plus en plus importante chaque année, le club devint autonome en 1966 et l’Union Aéronautique des Pyrénées fut créée, Gérard Pic à sa tête. La structure connaît alors un véritable succès, classée second centre de formation et de perfectionnement en France des jeunes de moins de 21 ans.

Gérard Pic débuta sa carrière dans le vol à voile. Il fut aussi durant sa vie président du GIPAG, Groupement des Industriels et Professionnels de l’Aviation Générale (anciennement SNIPAG) de 1986 à 2007 © Aéropyrénées

Il quitta ensuite ses fonctions pour se consacrer à son école de pilotage en 1971. Aéropyrénées était née. Ce fut la première du genre en tant qu’école privée. Depuis elle a permis à quelques 8.000 élèves d’accomplir leur rêve de devenir pilote. La structure est aussi agréée pour la formation Handivol. JB

 

15 commentaires

  • Marc Mosier

    Bons vols l’ami. Tes passages aux Etats-Unis pour venir chercher les Seminole que j’avais trouvés pour Aéro Pyrénées, comme notre tour du monde à travers la Sibérie en 1992 resteront gravés dans ma mémoire. J’admire encore la manière naturelle avec laquelle tu synchronisais avec 2 doigts les moteurs du TwinCo, à l’oreille, tout en discutant du paysage au survol de l’Alaska…

    • Stéphane GSI

      Merci Gérard , grâce à toi , à Nano , le vol est devenu une seconde nature .
      Bien triste d’apprendre la disparition d’un grand monsieur , aux qualités de transmission rarement rencontrées en 3 décennies.
      Condoléances à tous ses proches , et restez fiers de lui .

  • Fabrice MENAGE

    Comment dire… il m’a expliqué l’importance de l’estime, le cap, la montre, la precision, l’endroit forcement ou on est… tu as passé la balise depuis trois minutes, elle est DERRIERE toi, pas ailleurs!
    Il y avait la transmission de l’estime de soi, la confiance et surtout la serenité de l’experience, ce qui m’a le plus impressionné. Il y a un peu de Gerard Pic dans chacun de ces levers de soleil de fin de croisière. Bravo

  • Bruno Bolis

    Que de bons souvenirs entre Toi et le père Boucher. Des instructeurs qui nous on fait comprendre le vol, ce qui manque cruellement dans la formation actuelle des PN.
    Bon vol et respectueuses salutations l’Ancien

  • HERBEMONT

    J’ai été ton élève et ton employé . Merci pour tout. Je suis très triste.

  • le thous

    Gérard était un ami depuis les années 60 . le vol a voile ,les avions ,le snipag , les écoles, et plus ……. bon vol. Robert , Bob le THOUS . FINISTAIR

  • CASALS

    Un instructeur comme on en rêve….En l’espace de 2 vols il a su remettre en place tout ce qui était embrouillé dans ma tête. Et tout ça avec calme, gentillesse, et un amour passionné de son métier et de ses élèves,…c’est probablement cet amour qui alimentait son œil rieur et amical .
    Un très grand Merci Gérard, tu m’as beaucoup appris, ….Bonne traversée.

    Pierre CASALS.

  • Pierre BKN

    C’était au printemps 1976, le premier la moustache et les yeux rieurs m’ont rassurés immédiatement, j’avais 21 ans… c’est vrai qu’à cette époque on était respectueux et impressionable. J’ai beaucoup appris chez Aéropyrennées, même la mécanique avec le « Marin », avant le CPL-IR ME … Bon vent Monsieur Pic, veillez sur nous encore un peu !

  • Richard Laporte

    J’ai travailler durant plusieurs années avec Gérard, un passionné comme on en voie peu, je me souviens des balades en hydravion au Québec et son Twin-Commanche légendèrent, tu resteras toujours dans mon cœur.

    Bon voyage

    Richard

  • Alexandre Aubin

    Merci Gérard de m’avoir fait ma transformation IFR en 1981. Avec toi, l’aviation était simple.

  • boullet nicolas

    Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur l’oeuvre de Monsieur Pic à La Llagonne, vous pouvez visiter cette page :
    https://planeur-la-llagonne.com/la-plateforme/historique/

  • popoaviateur
    Popoaviateur

    Je n’ai jamais volé chez lui mais je le connaissais bien et l’aimais beaucoup. Un grand professionnel de l’aviation et de la formation.
    Condoléances 😰🛬

    Michel.

  • RAVEL Christian

    J’ai fait le stage IFR chez Aéropyrénnées durant l’hiver 1971/1972. Gérard fut le plus formidable instructeur (compétence, pédagogie adaptée, gentillesse…) que j’ai connu. Grace à lui, le pilote d’aéro-club que j’étais a pu grimper jusqu’à la place gauche des DC-10 et B-747 UTA et AF (et nous fumes nombreux en ce cas).
    Je suis vraiment attristé par cette disparition.

    • Je garde un souvenir ému en apprenant sa disparition . J’ai démarré aeropyrenees avec lui en 1970 en tant qu’instructeur simulateur , un remarquable pilote et instructeur . Très attristé

  • Arès

    Un magnifique artisan de l’aérien s’en est allé, laissant un flambeau que ses successeurs portent toujours plus haut aujourd’hui, en conservant l’esprit de Gérard PIC: courage, abnégation et passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.