Accueil » Le copilote robot pose un 737

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Le copilote robot pose un 737

Après avoir testé son robot pilote, entre autres, à bord d'un DA42 et d'un Cessna Caravan, Aurora Flight Sciences a cette fois placé son robot ALIAS dans un cockpit de simulateur de Boeing 737.

25.05.2017

Aurora Flight Sciences, en partenariat avec la DARPA, a démontré la capacité de son robot ALIAS à poser un Boeing 737-800NG lors d'un vol simulé © Aurora Flight Sciences

Aurora Flight Sciences travaille avec l’agence US pour la défense, la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), sur un projet de robot copilote qui interviendrait dans le cadre d’un équipage multi-pilote avec un humain en fonction. Le but étant de d’alléger la masse de travail du pilote tout en s’assurant que la mission assignée soit remplie tout et en optimisant la sécurité de l’équipage et de l’avion.

ALIAS (Aircrew Labor In-Cockpit Automation System), un robot prévu pour être monté en kit et démontable, a été utilisé sur plusieurs avions légers précédemment, avec succès. Cette fois, l’entreprise US a testé son robot sur un simulateur de Boeing 737. L’objectif : démontrer la capacité d’ALIAS à faire atterrir l’avion en toute sécurité et de manière entièrement robotisée.

Les prochains tests, d’après Aurora Flight Sciences, devraient permettre de démontrer la capacité du robot à décoller et atterrir lors d’un vol réel. De quoi faire grincer les dents dans la communauté des pilotes. F.M.

22 commentaires

  • Sylvestre

    Les pilotes automatiques existent depuis très longtemps, bientôt un siècle. Celui-ci ne pilote pas mais réalise automatiquement une série d’actions qui ne sont pas automatisées, sur aucun avion, pour quelques bonnes raisons de fiabilité et de conscience de la situation, belle performance!. Cette intelligence que nous appelons conscience de la situation aucun robot n’est près de la posséder. Ici nous avons un bel exemple non pas d’Intelligence Artificielle (AI) mais de Bêtise Assistée par Ordinateur (BAO) ou Connerie Artificielle (CI). Des concepts à creuser pour obtenir des subventions de la Défense Américaine (DARPA). Est-ce un effet Trump?

  • elge81

    Il faudrait conserver tout ces commentaires et les montrer aux humains dans quelques siècles… ça les fera beaucoup rire !!!
    –  » Dans le temps, il y avait des pilotes dans les avions…Si… »
    –  » Bon… Il y avait pas mal d’accident… »
    Sans rencune ! ( Guy .Instructeur )
    elge81

  • Lotser68

    Reste plus qu’à expliquer tout ça aux futurs passagers….et Je m’imagine une hôtesse en tube,diode et en plastique qui va me servir mon café…ÇA va être d’un excitant de prendre l’avion..déjà qu’avec les contrôles de sécurité, faut vraiment être obligés de voyager….

  • Porco Rosso

    Euh excusez moi du peu, mais depuis le FBW et les commandes electriques, qui pose vraiment l avion a la main comme avant?? Le metier de pilote est deja mort depuis quelques decennies, depuis que l ordinateur s est interpose entre l homme et la machine, et ce sera bientot la fin avec l ere des aeronefs unmanned et des drones.
    Preparez vous a la reconversion.

  • Alex MOUTET

    Pour remplacer les pilotes en cas de prise d’otages ???

  • fildru

    Et sur un piper cub ?

  • wedge

    Vous appelez ça poser ? Le robot ne fait que tourner les contrôles du pilote automatique et la manette des gaz sur ainsi que les volets.

    Du coup c’est l’avion qui se pose en autoland et non le robot qui le pose. Très honnêtement cette vidéo ne montre vraiment rien d’extraordinaire.

    • Marc DLT

      Bonjour,
      bien que simple pilote privé (donc non professionnel), je peux néanmoins faire le constat que le robot ne fait qu’activer des systèmes d’automatismes de l’avion lui-même. C’est donc le Boeing qui se pose tout seul, parce que la commande a été activée avec les bons paramètres.
      Mais, ce n’est pas le robot qui pilote l’avion jusqu’au sol… Pas pareil quand même !
      Et je suis bien d’accord avec les réserves faites sur le fait que robot=retrait d’une capacité d’analyses et de décision.
      Qu’aurait fait le même robot au dessus de la baie d’Hudson, par exemple ?

    • Fabrice

      Hey les gars, Y a déjà un AP ( OK pilote automatique…) donc le robot NE SERT A RIEN, mon 787 se pose « déjà » tout seul ! Vulgairement c’est un fake. Ce genre de truc existe depuis belle lurette dans l’industrie de production, il sait même rattrapper les cours de peinture, alors???

  • Gabso

    Ce n’est pas un progrès mais une régression qui se terminera par une révolution un jour ou l’autre. Récemment j’ai posé un A330 dans des conditions délicates (de nuit, pluie forte et vent de travers à 35 kt); ces messieurs les ingénieurs à la botte des dirigeants, qui ne connaissent que les simulateurs, ne sauront jamais ce qu’est la réalité du terrain. Ils ont pris le pouvoir, nous les pilotes devons réagir et le reprendre.

    • Farid

      Si!… chez Boeing. Des ailerons authoritaires non perturbés par une autostabilisation à retards dès que les conditions deviennent…dynamiques.

  • Leo

    Je le comprends pas bien l’usage. Le robot devrait techniquement deja pouvoir d’interfacer avec l’avion, la NAV, et les commandes de vol electriques.
    Pourquoi faire un robot qui va appuyer sur des touches plutot que de commmander un un changement de vitesse directement sur l’AFMC ?

  • BERTRAND

    Bonjour, juste une question :
    En cas d’incident ou d’accident a l’atterissage a qui la faute ?
    Cdb de bord, pilote en fonction ?

  • Nicolas plancon

    Je suis idiot donc si quelqu’un peu m’expliquer :

    Comment espère t’on relancer l’emploi partout dans le monde si on laisse a la recherche les possibilités de créer ce qui va supprimer l’emploi ? Je ne suis absolument pas pour que ce projet aboutisse et je serais même partisan de demande l’arrêt totale des financements et de ce type de recherche

    • JMB

      Ca me rappelle la révolte des ouvriers soyeux lyonnais qui ont détruit le métier à tisser de Jacquard
      Avec des Nicolas Plancon aux manettes, on en serait encore à chasser le mammouth à la sagaie pour ne pas détruire des emplois
      la force de l’humain, c’est de constamment se reinventer, et globalement, il semble que le nombre de jobs créés depuis le début de la révolution industrielle ait été en forte croissance.
      Là ou je n’adhère pas, c’est sur le coté prise de décisions en cas de situation non anticipées. Là, il faut de l’humain, pas du robot programmé pour ne savoir agir que sur ce qui a été anticipé.
      Je ne confierais pas ma vie à un avion avec 1 pilote et un robot. Si les crevettes ne sont pas fraîches, et que le cdb est HS, on n’a plus de capacité de réaction embarquée.

  • Xavier

    Sauf que techniquement poser un avion de ligne de nos jours est à la portée d’un enfant de 5 ans… Il serait temps que beaucoup réalisent que la valeur ajoutée de l’humain dans un cockpit n’est pas dans l’acte technique procédurier mais dans la capacité​ à élaborer des solutions et prendre des décisions justement lorsque la situation évolue hors du cadre.
    Et là R2D2 risque de n’être pas très utile…
    Donc résumons : on retire une capacité de décision et de réflexion dans le cockpit au motif qu’on a trouvé une solution pour tourner les boutons du MCP de façon automatique. Un peu triste de penser qu’un copi se résume à ça !

  • Arès

     » Le but étant de d’alléger la masse de travail du pilote.. ». Belle plaisanterie!. Le but est de supprimer un membre d’équipage, en vue de faire des économies, et donc de gagner toujours plus. Mais jusqu’où ira ce système, gangréné par le profit et destructeur d’humanité?.

  • Roger moyer

    S,est très bien ,en cas de gros problèmes, les pilotes ne pouvant pas faire atterrir l, avion les robots n, auront pas le problème en cas de dépressurisation de l, avion ou autres anomalies BRAVO ,!

  • Romain

    Il ne faudra pas oublier de tenir le volant de temps en temps…

  • DAUMONT

    Dans la communauté des pilotes et peut-être des passagers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.