Accueil » Le Grass Cockpit Warter Tour 2016 aura lieu du 9 au 11 juin

Le Grass Cockpit Warter Tour 2016 aura lieu du 9 au 11 juin

La deuxième édition du Grass Cockpit Warter Tour débutera sur l’aérodrome de Berck, par un rassemblement des équipages, le 9 juin 2016. Le départ de ce rallye aérien qui ne passe que par des terrains en herbe, sera donné le lendemain. Les pilotes auront quatre étapes de 200 NM à leur programme. Le circuit qui leur est proposé évitera les points intermédiaires afin de faciliter le regroupement des participants à l’étape du soir. « Le Challenge reste un jeu qui va conduire les équipages des rivages de la Manche à ceux de la Méditerranée avec une incursion en Belgique qui donne une dimension Européenne à cette deuxième édition », souligne Philippe Favarel, le président du comité d’organisation.
Pour la première édition, les organisateurs avaient limité à 35, le nombre des équipages. En 2016, ils iront jusqu’à 40.
Le vendredi 10 juin 2016, la première étape reliera Berck à Saint-Hubert (Belgique) où aura lieu le déjeuner et l’avitaillement. La deuxième permettra de rejoindre Besançon-Thise. Le samedi 11 juin, les équipages mettront le cap sur Montélimar (repas et avitaillement), puis sur Salon-Eygières, où s’achèvera le rallye.

Les inscriptions en ligne se feront du 1er février au 4 avril 2016 sur le site de l’association organisatrice (actuellement en maintenance). Pour un équipage de trois membres, le montant passe de 330 à 350 euros, avec un hébergement supplémentaire par rapport à 2015.

L’édition 2015 du Grass Cockpit Warter Tour a réunit 35 équipages, soit 107 pilotes dont 10 % de femmes.
Warter Aviation assurera, comme en 2015, l'avitaillement des avions de l'édition 2016 de Grass Cockpit Warter Tour

20.10.2015

Retrouvez nous en podcast et vidéo

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.