Accueil » Albert Uderzo est éternel !

Albert Uderzo est éternel !

Il n’était pas seulement le père d’Astérix. Pour nous, Albert Uderzo, qui est décédé le 24 mars 2020 à l’âge de 92 ans, était d’abord le père de Tanguy et Laverdure, les héros auxquels il donna vie en 1959.

24.03.2020

Albert Uderzo et son Mirage IIIE dans sa propriété des Yvelines. © Alex Paringaux

Tanguy et Laverdure, ce sont des souvenirs de lecture. Des albums en lambeau sur lesquels on se jetait dans le mess des sous-officiers de la BA 118 après le déjeuner, avant de regagner son unité, quand par bonheur ils n’étaient pas tous pris. « L’école des Aigles », « Pour l’honneur des cocardes », « Escadrille des Cigognes »,… Les albums étaient fatigués, ils avaient des heures de vol. Nous les connaissions par cœur, et malgré tout, on se faisait avoir à chaque fois.

Au début des années 80, sur le tarmac de Mont-de-Marsan, la panoplie de l’armée de l’air était représentée au grand complet. Il y avait surtout les Mirage IV et leur armement nucléaire qui figeaient la base dès qu’ils se mettaient en mouvement. Mais ceux qui nous faisaient vibrer, c’étaient les Mirage III d’Albert Uderzo. Le dessinateur se moquait bien du nombre de rivets quand il les dessinait et pourtant ils étaient plus vrais que nature. Ils étaient vivants.

© Albert Uderzo

Certes, Albert Uderzo était servi par un scénariste génial, Jean-Michel Charlier. Mais c’est lui qui a forgé le caractère de leurs deux héros qui soixante ans plus tard, n’ont pas pris une ride, et les jeunes appelés de 1980 ont hâte de prêter leurs précieux albums de Tanguy et Laverdure à leurs petits-enfants.

Gil Roy

Dargaud fête les 60 ans de Tanguy et Laverdure

Retrouvez nous en podcast et vidéo

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.