Accueil » Aventures et mésaventures d’Antoine Leroi

Aventures et mésaventures d’Antoine Leroi

Richard Landreville raconte sa carrière de pilote, de l'aéro-club au long courrier sur A330 d'Air Transat, en passant par l'Afrique de l'Ouest, la musique, le théâtre et une expérience de mort cérébrale qui lui coutera plus que sa licence de pilote de ligne.

27.04.2021

Autoportrait de Richard Landreville. © Ed. Amalthée

Québécois de souche, Richard Landreville raconte, dans son livre, sa vie ici comme une série télé, avec un style et un accent – oui, un accent – québécois à couper au couteau. Plus savoureux encore sont les péripéties traversées par Antoine Leroi (puisque l’auteur se désigne de ce nom d’emprunt et raconte sa vie à la troisième personne du singulier). D’abord pilote d’aéroclub dans ses jeunes années, Antoine Leroi bifurque vers l’Afrique de l’ouest, dans une petite société de transport...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

4 commentaires

  • Stormy

    Je suis content pour lui de ses « relations du commandant de bord avec les hôtesses [..] un grand instant d’érotisme  » …..
    Je vais peut-être moi aussi me mettre à écrire mes mémoires de ce côté-là, je suis sûr que cela passionnera les foules et cela me donnera l’occasion de parler d’autre chose que d’avions. Mais moi ce ne pourra pas être un chapitre comme chez ce brave Québécois, je serai obligé d’y consacrer plusieurs tomes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.