Accueil » BIBLIO – N’ayez plus peur de l’avion

BIBLIO – N’ayez plus peur de l’avion

La peur de l'avion n'est pas rationnelle, d'où la difficulté de la contrecarrer avec des mots… © JPO

Près d’un tiers des passagers ne se sentent pas rassurés en avion. Cette crainte frise même la panique pour une partie d’entre eux. Les guides destinés à combattre cette phobie sont légion. Mais c’est ici le premier rédigé par un des professionnels de l’aéronautique qui connaît le mieux les avions… de l’intérieur.

Les très nombreux guides du transport aérien destinés aux phobiques de l’avion se contentent souvent de donner des conseils psychiques et physiques aux candidats peureux des voyages en avion : se détendre, boire beaucoup d’eau (surtout pas de boissons fermentées !) dormir, lire, etc. Ici, avec « N’ayez plus peur de l’avion », le lecteur va découvrir l’envers du décor de l’avion : sa conception, sa certification, son entretien, son exploitation… D’ailleurs, le livre s’intitule « n’ayez plus peur DE l’avion » et non pas « n’ayez plus...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Les avions sont sûr. Leur construction, les mises au point, les entretiens, du moins en ce qui concerne les grandes compagnies, font l’objet de suivis et de contrôles rigoureux par du personnel compétent.
    Le problème ce n’est pas l’avion. Dans 98% des cas d’accidents les causes ont pour source des « facteurs humains ». Faire voler un avion de façon automatique n’est plus un problème aujourd’hui. Alors pourquoi mettre un pilote aux commandes ? Réponse : pour des raisons de sécurité. Le pilote est là en cas de gros pb. Et c’est bien là que ça « coince ». Nous l’avons vu concernant les derniers grands crashs où les causes étaient dues aux fameux facteurs humains. Bon, je sais, les sondes « Pitot » où les petites « plaquettes alu » sur la piste ! Mais ça c’est juste des ruades, pas de « Coco » mais de « cochers » et d’avocats qui, par corporatisme, tentent de faire « trinquer ». les avionneurs, voire les mécanos ou tout autre lampiste de service. C’est bien connu dans le milieu n’est-ce pas ?. J’entends déjà de la friture dans le casque. Allez, bon vol !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.