Accueil » L’épopée industrielle de Henry Potez

L’épopée industrielle de Henry Potez

Le Potez 63, chasseur bimoteur, a été construit à plus de 1.000 exemplaires jusqu'en 1940. © DR

L'histoire d'une start-up du début du 20ème siècle devenue en l'espace de quelques décennies le premier constructeur aéronautique français.

De prime abord, on hésite à se lancer dans la lecture de ce livre à l’aspect un peu terne, avec des photos pas glamour du tout et de nombreuses notes en bas de page. On s’attend un peu à lire une thèse d’université. Mais dès que l’on insiste on se trouve médusé par ce que l’on redécouvre, ou plus humblement de ce que l’on apprend sur cette prodigieuse épopée industrielle.

Pendant la guerre de 14 – 18, le jeune ingénieur Potez...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

3 commentaires

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Quand même un article sur ce grand homme de l’aéronautique ,pourquoi si peu de
    reconnaissance pour ce grand industriel si peu cité comme participant a l’histoire
    aéronautique de la France.
    Merci pour cet article.

    Répondre
  • Le Potez 63-11 reconstruit par jean Marie Garric au Texas est un très bel hommage à ce grand Monsieur.

    Répondre
  • Parlons plus souvent de ces héros qui ont contribué à faire la fierté de la France……ne les oublions pas.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.