Accueil » Une commandant de bord raconte sa vie passée dans l’Armée de l’Air

Une commandant de bord raconte sa vie passée dans l’Armée de l’Air

Femme pilote dans l’Armée de l’Air
Barbara Brunet-Gaignard entraine son lecteur dans les coulisses des bases aériennes militaires et lui confie toutes les faces du métier de commandant de bord, notamment celui de « commandant de bord, chef de la cellule voyages officiels » au sein du prestigieux Escadron Transport 03.060 Estérel. Le capitaine Brunet-Gaignard, qui a commencé sa carrière militaire sur Nord 262, puis sur TBM700, Embraer 121 Xingu, Mystère 20 et Airbus A310-300, n’y va pas par quatre chemins lorsqu’il s’agit de réussir une mission....

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Une commandant de bord raconte sa vie passée dans l’Armée de l’Air
    Je me procurerai le livre du capitaine Brunet-Gaignard et l’apprécierai sans aucun doute.
    Puis-je faire observer que « commandant de bord » est un groupe nominal masculin, même quand la fonction est exercée par une femme. Cette dame est donc UN commandant de bord. Elle est aussi UN pilote, ce qui ne l’empêche pas d’être UNE aviatrice. La grammaire, quelques tortures qu’on lui inflige de nos jours, dit que les noms de métiers se féminisent, pas les noms de fonctions.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(31) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.