Accueil » Un C-130 Hercules chilien disparaît au large de la Terre de feu

Un C-130 Hercules chilien disparaît au large de la Terre de feu

FR / DE

La Fuerza Aérea de Chile (FACh) a perdu le contact avec l'un de ses C-130 Hercules, alors que celui-ci était en vol au-dessus en direction de l’Antarctique. 38 personnes sont portées disparues.

10.12.2019

Les dernières positions du C-130, sur cette image communiquée par la Fuerza Aerea de Chile. © FACh.

Le C-130 Hercules avait décollé de la base Chabunco, de Punta Arenas, à 16h55 locales. Le contact avec lui, a définitivement été rompu à 18h13. Il rejoignait la base chilienne President Eduardo Frei Montalva, sur l’île King George, dans les îles Shetland du sud, dans le cadre d’une mission de maintenance d’un oléoduc de ravitaillement de pétrole au profit du Territoire chilien de l’Antarctique.

D’après le Général Eduardo Mosqueira, l’appareil n’a pas émis de signal de détresse, et il est probable que l’équipage ait dû amerrir. On sait qu’au moment de sa disparition, il se trouvait au-dessus du détroit de Drake, un espace maritime séparant le Cap Horn, de la Terre de feu, et réputé pour sa météo hostile. Mais aucun problème météo n’a été communiqué, et il restait assez de pétrole à ce C-130, pour qu’il puisse rester en vol jusqu’à 00h40.

Un plan de recherches a été déclenché dans un rayon de 60 miles autour du lieu estimé de sa disparition. Huit avions et quatre navires ont été dépêchés sur place. L’avion embarquait 17 membres d’équipage, 19 militaires, 2 techniciens de la firme Inproser, et un étudiant. La FACh était dotée de 3 C-130, sur lesquels reposait le fardeau des liaisons entre le continent et 9 bases chiliennes installées sur 1,2 millions de kilomètres carrés antarctiques.

François Brévot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.