Accueil » Un Falcon 50 de la Marine Nationale au secours du Bourbon Rhode

Un Falcon 50 de la Marine Nationale au secours du Bourbon Rhode

Un Dassault Falcon 50 et d’importants moyens de la Marine nationale sont venus à la rescousse de l’équipage du remorqueur Rhode de la compagnie Bourbon qui a coulé dans l’Atlantique. Le Falcon a permis de localiser la balise et de sauver trois personnes.

30.09.2019

Equipé du radar Thales Ocean Master 100, de la tourelle FLIR Chlio, et du système de transmission Inmarsat C, le Dassault Falcon 50 est optimisé pour la recherche des naufragés. © Marine nationale.

Le 28 septembre 2019, un Falcon 50 de la 24F s’est rendu depuis Lahn-Bihoué, au milieu de l’Atlantique, à proximité d’un ouragan de catégorie 4. Depuis deux jours, des moyens de sauvetage ont été déployés sur place, pour venir en aide au remorqueur Bourbon Rhode en difficulté, coordonnés par le CROSS AG (Centre Régional Opérationnel de Sauvetage et de Surveillance Antilles-Guyane), sous l’autorité du préfet de la Martinique, et du commandant les Forces françaises aux Antilles.

En détectant la balise du Bourbon – qui a fini par couler – le Falcon 50 a repéré un canot de sauvetage avec trois hommes à bord, récupérés dans la foulée, par un navire marchand. Mais trois autres canots seraient encore recherchés. Aussi, un avion américain est envoyé dans le secteur, pour appuyer la suite des recherches, désormais conduites par quatre navires sur zone. Le Falcon 50 devait opérer à nouveau, dès le lendemain. La frégate Ventôse, dotée d’un Panther dépêché des Antilles, ont du arriver sur zone dans la nuit de dimanche, à lundi.

La France assure la coordination du sauvetage maritime sur un espace de 24 millions de km2, soit 40 fois la superficie nationale terrestre. Les CROSS AG coordonnent chaque année, près de 12 000 opérations de sauvetage. 

François Brévot

Retrouvez nous en podcast et vidéo

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.