Accueil » Le moteur VK-2500 ouvre à Mil, le marché chinois.

Le moteur VK-2500 ouvre à Mil, le marché chinois.

Le VK-2500, futur moteur de l'hélicoptère Mil Mi-171 E, vient de recevoir sa certification de type en République Populaire de Chine. Et c’est même la première fois depuis 19 ans, que la Chine certifie un moteur d’hélicoptère russe.

11.04.2019

La prochaine étape pour Klimov, sera la certification du VK-2500PS-03 de série, non seulement pour la Chine, mais aussi pour la Corée du Sud, le Brésil et le Mexique. © JSC Russian Helicopters

Le  Mi-171A2 est un hélicoptère de 23m3, capable d’emporter 4 t. de chargement. Il est le dernier développement du Mi-17.

En 2017, UEC Klimov avait proposé une modernisation des Mi-8/17 chinois, en remplaçant leur TVZ-117, par le VK-2500 du Mi-171, offrant un gain de puissance de 200 ch au décollage. 20 Mi-8/17 civils volent en Chine, et plusieurs dizaines de Mi-171 E servent dans les forces armées.

Des essais ont été conduits par un Mi-171 à Lijiang, une ville du Yunnan, à 2.400 m d’altitude. Ce Mi-171 est monté à 3.300 m d’altitude avec 3 t. de charge et 9 passagers. Il a aussi emporté 3,5 t. d’eau, pour une lutte anti-incendie, à 3000 m. Les hélicos chinois sont tenus d’opérer à haute altitude, et de – 50°C, à + 50°C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.