Accueil » L’A380 quitte Hi Fly le coeur gros !

L’A380 quitte Hi Fly le coeur gros !

Après deux années au sein de la flotte de la compagnie portugaise Hi Fly, « Save the Coral Reefs » s'est envolé pour une dernière fois de sa base portugaise de Beja, ce jeudi 17 décembre 2020. Un dernier vol sur une note romantique...

17.12.2020

L'Airbus A380 9H-MIP de Hi Fly s'est envolé du Portugal vers un avenir incertain... © Hi Fly

L’Airbus A380 9H-MIP a décollé peu avant midi (locale) depuis l’aéroport de Beja au Portugal. Le quadriréacteur a créé la surprise en mettant le cap à l’Ouest, soit à l’opposé de sa destination finale, à Toulouse… [caption id="attachment_7862251" align="aligncenter" width="900"] Jeudi 17 décembre 2020, l'Airbus A380 « Save the Coral Reefs » de Hifly, non rancunier, fait ses adieux avec amour au dessus de l'Atlantique... © FlightRadar24[/caption] A l’instar du vol d’adieux du Boeing...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

4 commentaires

  • Séry

    Il me parait difficile de transformer l’A380 en cargo,à cause de de son double plancher

  • Yaya du 39

    C’est un triste départ, l’A380 aura été malgré cela un avion qui aura fait rêver beaucoup d’entre nous, il aura permis de relier les grands hubs mondiaux mais malheureusement deviendra un échec commercial étant quadrireacteur. Ensuite, pourrait t’il devenir plus polyvalent, comme être utilisé dans le transport de fret… La solution de changer la motorisation aurait été intéressante mais elle n’a pas été retenue.

  • Meunier

    Pourquoi les A380 ne seraient ils pas reconvertis en fret ou paramilitaire ?
    Quelles seraient les transformations ?
    Boeing fait durer ses 747 en fret, Airbus avait envisagé option fret dans le concept
    Quel coût?
    En filigrane il reste le pb de l alliage de titane qui peut satelliser la soufflante du double flux qui peut mettre au sol beaucoup de biréacteurs transocéaniques….?
    Merci

    • DC

      Le problème de l’A380 est qu’il comporte 2 ponts, qui sont partie intégrante de la structure et participent à l’intégrité de celle-ci. Transformer les appareils existants en cargos serait extrêmement onéreux, et nécessiterait une nouvelle certification. Dommage qu’Airbus n’ait pas choisi cette option dès le départ, malgré la demande pressante de FedEx, car cela aurait peut-être sauvé le programme…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(30) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.