Accueil » Transport Aérien – brèves » Une station radar solaire dans le désert d’Atacama

Une station radar solaire dans le désert d’Atacama

La station radar est située dans le désert d'Atacama, dans le nord du Chili, à plus de 3.500 mètres d'altitude. © Thales

La Direction générale de l'aéronautique civile du Chili (DGAC) et Thales présentent la première station radar de contrôle du trafic aérien entièrement alimentée par l’énergie solaire. Cette innovation technologique assure une surveillance sécurisée du trafic aérien dans le nord du Chili.

Développé par Thales pour la Direction générale de l’aéronautique civile du Chili (DGAC), le système radar alimenté par l’énergie solaire est composé d’un radar primaire à la pointe de la technologie STAR NG, ainsi que d’un radar secondaire RSM. Ensemble, ces radars répondent à toutes les exigences de surveillance opérationnelle du contrôle du trafic aérien civil et militaire, détectant à la fois les cibles lentes et rapides telles que les hélicoptères, les avions commerciaux et les jets. La station radar ATC, alimentée à 100% par des panneaux solaires, contribuera à surveiller les vols commerciaux exploités quotidiennement par la DGAC dans le pays, offrant ainsi une sécurité et fiabilité accrues.

Située dans le désert d’Atacama, dans le nord du Chili, à plus de 3.500 mètres d’altitude, la station radar fonctionnera exclusivement avec de l’énergie durable en exploitant l’incidence solaire élevée de la région. Dotée de 340 panneaux positionnés de manière stratégique, la station a une capacité de production maximale d’environ 960 kWh par jour, couvrant une superficie de 10.000 m2.

Aerobuzz

L'information aéronautique au quotidien. Aerobuzz.fr fédère une communauté de plus de 300.000 professionnels et passionnés de l'aéronautique. Sa base de données regroupe plus de 20.000 articles publiés depuis 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.