Accueil » Il y a 100 ans, Adrienne Bolland…

Il y a 100 ans, Adrienne Bolland…

… Il y a 100 ans, Adrienne Bolland traversait la Cordillère des Andes en avion… et en pyjama (de soie) ! C’était le 1er avril 1921, elle volait à bord d’un frêle Caudron G-3 ! Une prouesse éclatante dont on commémore le centenaire.

5.03.2021

L’aviatrice Andrienne Bolland à bord de son Caudron G-3. © coll. Archivo general de la Nacion – Buenos Aires

[caption id="attachment_7865337" align="alignright" width="242"] Adrienne Bolland. Illustration à la pierre noire de Bernard Lengert. © coll. M. Laporte[/caption] Adrienne Bolland est née le 25 novembre 1895 à Arcueil en banlieue parisienne. C’est la dernière d’une fratrie de 7 enfants. Son père Henri Boland était Belge – Adrienne est la seule à porter deux « L » à son nom à la suite d’une erreur sur son acte de naissance –. Intellectuel, épris de voyages, il est l’auteur de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Martine Laporte

chez Aerobuzz.fr
Lors d’une rencontre, en 2003, avec Marie-Vincente Latécoère (la belle-fille de P.G. Latécoère), Martine Laporte s’est prise de passion pour cette aventure humaine et industrielle hors normes qu’est l’aviation. Passionnée de voyages, elle se rend très régulièrement en Amérique du Sud et c’est à l’occasion de ses séjours en Argentine qu’elle a survolé à plusieurs reprises la partie de la Cordillère dite des « Hautes Andes », là-même où Adrienne Bolland – à qui elle voue une profonde admiration – a réalisé son fabuleux exploit.

15 commentaires

  • Jean-Jacques

    Merci Martine pour cet article ! A noter que l’ambassade de France en Argentine célèbre Adrienne Bolland toute l’année 2021, et en particulier les 30/3 et 1/04, avec expo photos sur les grilles de l’ambassade, sculpture réalisée par Pablo Reinoso, artiste franco-argentin, expo de la maquette du Candron G3, expo et conférences à Mendoza, vol commémoratif avec Air France le 1/04, vol avec Airbus Helicopters entre Mendoza et le col franchi par Adrienne… La poste argentine va aussi émettre un timbre et une enveloppe commémoratifs.

    • Laporte Martine

      Merci Jean Jacques. Je serai avec vous par la pensée et dès que la situation sanitaire sera rentrée dans l’ordre, je viendrai vous voir à Buenos Aires et je referai le vol d’Adrienne.
      Bien à vous. Martine

  • Jean-Francis

    Chère Adrienne,
    Alors élève de 3ème, en 1962…je lus le récit de votre traversée des Andes. Votre exploit m’a valu une de mes meilleures notes de rédaction (on ne disait pas encore « dissertation » ) où il fallait raconter un fait dont l’auteur faisait preuve d’un grand courage. Et de hauteur vous n’en manquâtes pas dans cette affaire. Grâce à vous, la passion de l’aviation ne m’a jamais quitté. Un grand merci à vous d’avoir allumé cette flamme chez le gamin que j’étais.

  • Eagleone

    Des femmes comme beaucoup d autres qui en ont une grosse paire.
    Ce sont des déesses. Il n’existe aucun mot assez fort pour qualifier toutes ces femmes d exception et pas seulement dans le domaine aéronautique.

  • Jean-Mi

    A noter le passage hier dimanche soir à 22h25 d’un magnifique documentaire inédit nommé « le ciel est à elles », parlant d’Adrienne Bolland, de Maryse Bastié, et d’Hélène Boucher.
    Magnifique docu que j’ai pris en cours, que je vais m’empresser d’aller revoir en replay.
    On y voit de magnifiques images d’archives de ces grandes dames et de leurs avions . Dont des images de Caudron de course que je ne connaissais pas…
    Bravo France Télévision !
    Et oui, nos pionniers sont admirables : de courage, d’abnégation, de professionnalisme. Merci à eux, gloire à eux.

  • Arminius

    J’ai toujours été admiratif des pilotes de cette époque qui faisaient des choses extraordinaires sur des machines pour le moins approximatives. Quand je vois aujourd’hui voler un de ces avions mené par un pilote qui représente une forme d’élite, j’ai toujours une pensée pour les pilotes de l’époque dont c’était le quotidien. Que de chemin parcouru !

  • patrico

    Waouhhh ! Magnifique reportage, Magnifique histoire retracée de cette tres grande Dame pionnière de l Aéronautique ! Quelle volonté, quel courage , quelle persévérance quelle passion ! A t elle son nom gravée dans les rues , les places, les écoles de l’Air civiles et Militaires, les Aéroports de notre Pays ? J’en doute ! Aprés l immense renommée qu elle a apportée a notre pays a travers l Amérique du Sud ! Et que notre monde Aéronautique a bénéficié avec la vente des figthers de chez Dassault entre autres. Mais c est connu on oublie vite les grandes serviteurs. Mais encore merci quel grand plaisir de lire cette belle histoire ! Merci Aéro Buzz.

    • Bonjour
      Une station de tramway dans l’est parisien, un lycée professionnel à Poissy, un collège à côté de Toulouse à Bessières, une crèche à Toulouse, quelques rues en France (assez peu par rapport à Maryse Bastié ou Hélène Boucher…) et une en Amérique du Sud à Santiago du Chili, une mosaïque murale à Donnery son village natal, mais aucun monument à sa mémoire…

      • patrico

        Merci Madame , mes doutes s estompent c est déjà bien , mais une ou des promotions des écoles de L Air et Space civiles et Militaires serait tout aussi grandement méritée ! Merci a vous encore .

      • Woodplane

        Oui!
        À Saint Junien (87) l’aérodrome porte le nom de Maryse Bastie.
        Une stèle en sa mémoire y est présente.

      • Alfredo Martinez

        Bonjour madame, pourriez-vous me dire exactement quelle rue de Santiago du Chili porte le nom de cettes aviatrices ? Parce que je n’ai aucune référence à ce sujet.
        Je suis journaliste et je travaille pour le magazine « Aeroespacio » de l’Armée de l’Air argentine et nous allons publier un article sur Adrienne Bolland pour le centenaire de la traversée des Andes.
        Merci pour cet article plein d’une grande qualité .
        Alfredo Martinez, Buenos Aires, Argentine.

      • MASSIMI Laetitia

        Je partage bien votre sentiment !
        Mais peut-être que le vœu d’Adrienne était d’ouvrir les consciences… chose faite 🙂
        Maintenant le clou serait celui de la co-mémoration en retour, pour inspirer d’autres éveils oui
        Bien à vous,
        Laetitia

  • christian brandelet

    magnifique reportage merci

  • MeisterD

    Quelle vie ! Merci pour cet article…

  • Jean Molveau
    Jean Molveau

    La biographie d’Adrienne Bolland écrite par Martine Laporte est d’une grande qualité et elle en tire ici un excellent résumé qui suscitera aux internautes d’Aerobuzz, je n’en doute pas, l’envie de lire son livre qui est très documenté.
    À noter qu’elle est aussi l’auteure d’un beau livre sur l’Aéropostale qui fait référence.
    Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.