Accueil » L’Aéro-Club de France honore les gardiens du patrimoine aéronautique national

L’Aéro-Club de France honore les gardiens du patrimoine aéronautique national

Cinq nouvelles belles restaurations d’aéronefs ont été récompensées par l’Aéro-club de France lors de la remise du Grand Prix du Patrimoine 2020. Cette nouvelle édition met en lumière le dynamisme des associations de collectionneurs que compte la France et la diversité des chantiers de restauration.

28.10.2020

Le CT 133 Canadair T-Bird, en vol depuis un an sur la scène Française, a été acquis par son nouveau propriétaire auprès du Jet Aircraft Museum de London (Canada) au mois de juin 2017. © F. Renaudet

C’est devant un public limité aux mécènes et partenaires, récipiendaires et membres de la commission patrimoine que s'est déroulée (19 octobre 2020) cette nouvelle cérémonie de remise des prix. Le Prix 2020 distingue encore cinq finalistes retenus par un jury de 10 personnalités du monde le l’aéronautique, de la culture et de la politique présidé par Max Armanet, parmi les treize candidats à cette finale. [caption id="attachment_7860031" align="alignnone" width="950"] Cette remise des Prix qui...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Philippe Chetail

chez Aerobuzz.fr
Président d’Airshow, spécialiste de l’organisation de manifestations aériennes, Philippe Chetail a organisé plus de 230 meetings aériens depuis 1973. Egalement co fondateur de France Spectacle Aérien, il est l’un des meilleurs connaisseurs européens de tous ceux qui gravitent autour des spectacles aériens. Il a rejoint Aerobuzz en juillet 2011. Philippe Chetail couvre, en particulier, l’aviation de collection et les évènements aéronautiques.

5 commentaires

  • Stéphane VANDER VEKEN

    J’ai vu le HB-MSA en action au meeting de Bex en 1978. A voir ici entre 7:50 et 10:10 à peu près : https://vimeo.com/160379590 (meeting de Bex, dimanche 20 août 1978, filmé en super8 – désolé pour la qualité limitée de la copie).

  • asrine

    Je voudrais corriger un oubli d’affectation de l’ouragan;affecte à la base de mont de Marsan le 5 mars 1953 (mort de Staline) la 11eme escadre etait en formation avant de rejoindre Cambrai, ou quelques temps apres sur emballement du plan mobile arriere sur un des MD450 a provoqué la mort du pilote .La 2eme escadre n’est venue qu’apres se former au CEAM .

  • Du travail d’artiste, félicitations,
    Amicalement,
    M.Brand

  • Ce patrimoine aéronautique ne pourrait-il pas être inclus dans un cadre plus général et bénéficier des retombées de la Loterie Nationale (merci Stéphane Bern !) comme nos monuments historiques ?… Affaire pendante…

    • Jean-Mi

      Quelques machines en France sont déjà inscrites à la liste des monuments historiques. Elles doivent donc être éligibles …
      Par exemple le Morane 230 à la Ferté-Alais, le Weihe 50 à Angers, et d’autres…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.