Accueil » Lucio Perinotto : « Je suis heureux lorsque mon œuvre donne matière au rêve. »

Lucio Perinotto : « Je suis heureux lorsque mon œuvre donne matière au rêve. »
premium

Un Lockheed Constellation survolant New-York dans un style impressionniste bichrome, Lucio Perinotto en a peint une centaine. Pourtant c'est bien l'un d'eux qui lui donna sa reconnaissance, en temps que peintre, dans les cercles aéronautiques.

12.08.2020

Un Constellation d'un autre temps au dessus de New-York. L'une des premières œuvres "professionnelles" de Lucio Perinotto. ©Lucio Perinotto

"J'ai fait une peinture en noir et blanc d'1m par 80cm. Elle représentait un avion au dessus de New-York. Un beau jour, j'ai montré cet essai personnel à un collègue qui travaillait dans la pub, comme moi à l'époque, et qui s'intéressait à l'aviation. Il a été séduit immédiatement ! " Il ne fallut pas plus de cette peinture et de cette rencontre pour lancer la carrière professionnelle de Lucio Perinotto en temps que peintre. Il faut dire que, à l'époque,...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jean-François Bourgain

chez Aerobuzz.fr
Détenteur du Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA), Pilote Privé avion et mécanicien aéronautique de formation, c’est par passion du vol et du monde spatial que Jean-François Bourgain est devenu Journaliste aéronautique / espace. Il est à ce titre membre de l’AJPAE et collabore régulièrement, entre autres, à AéroBuzz.fr depuis 2016. Il anime également une émission consacrée au spatial « Le Vulgarisateur de l’Espace » pour Radio PFM99.9. Site Internet : https://jeanfrancoisbourgain.fr/

3 commentaires

  • PUIBOUBE

    Bonjour,
    En 1958, à l’âge de 11 ans, j’ai fait mon baptême de l’air sur un Super Constellation
     » Super G » d’Air France sur la ligne PARIS-ABIDJAN : 12h de voyage, 2 escales et la découverte de l’Afrique au petit matin ! Egalement, vol en Douglas DC 7 de la TAI,
    sur la même ligne en 1959 avec le premier cinéma à bord : projecteur mobile monté sur l’unique allée centrale et écran perlé déroulant ! Les peintures de Lucio Perinotto, magnifiques avec leurs couleurs réalistes mais qui font rêver, ravivent les souvenirs et la nostalgie du « temps des hélices »…
    Christian PUIBOUBE

  • michel mouton
    michel mouton

    Lucio Perinotto est tout simplement excellent…et lorsqu’il ne coupe pas les ailes, le rêve est immense!

  • KOUMARANE

    Bonjour,
    En 1962 et 1966, adolescent, j’ai eu le plaisir de voyager sur le super constellation et starliner. Et les souvenirs sont toujours vivants sur les ailes de ma mémoire. Mes salutations cordiales à M. Lucio Perinotto et à M. J.F. Bourgain.
    Dêva KOUMARANE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.