Accueil » Turcat par Sparaco

Turcat par Sparaco

André Turcat, l’emblématique pilote d’essais du Concorde, n’est pas seulement l’homme public que l’on connaît, c’est-à-dire le directeur des essais de Concorde, le recordman mondial à plusieurs reprises de vitesses et d’altitude sur des Gerfaut et Griffon, l’homme politique… C’est aussi un homme secret, un homme de foi qui s’est livré sans tabou à un vieux complice, Pierre Sparaco, dans une biographie qui sort mi-juin aux éditions Privat.

6.06.2015

Emouvant, touchant, majestueux… On pourrait multiplier les compliments pour ce livre « André Turcat, biographie » de Pierre Sparaco. C’est la complicité et, disons-le l’amitié entre deux hommes arrivés à l’automne de leur vie qui permet la parution de cet ouvrage. André Turcat et Pierre Sparaco se connaissent depuis plus de quarante ans, partagent la même passion de l’Aviation – le premier en tant que pilote d’essais, le second en tant que journaliste et écrivain aéronautique – et habitent non loin l’un de l’autre dans une Provence profonde qu’ils aiment avec le même émerveillement.

Pierre Sparaco a dû insister à maintes reprises, vraisemblablement jusqu’au harcèlement amical, pour obtenir d’André Turcat des heures et des heures de rencontre, de dialogue, toujours à la résidence du pilote qui, avec ses 93 printemps, ne se déplace plus comme auparavant. Evidemment, l’écrivain consciencieux et méthodique s’est aussi reposé sur des témoignages soigneusement choisis, notamment celui de Benoît l’un des quatre enfants de Turcat, et celui de Germain Chambost sans qui, avoue l’auteur, « ce livre n’aurait probablement jamais vu le jour ».

Germain Chambost explique : « Le livre de Pierre a nécessité des années de travail, notamment les rencontres avec Turcat qui se sont étalées sur deux ou trois ans. J’ai tout simplement proposé à Pierre Sparaco de l’aider à « peigner » le manuscrit, à éliminer les doublons, ce qu’il a accepté. Mais j’ajoute que Sparaco, qui est tellement respectueux du « grand » Turcat, a hésité longtemps avant d’écrire tel ou tel aspect intime de sa vie. J’ai réussi à le convaincre, et je me suis même permis de proposer quelques anecdotes sur Turcat que le lecteur devrait apprécier en particulier une entrée spectaculaire sur le site Dassault avec un… âne ! Enfin, je voudrais être le garant de l’honnêteté intellectuelle de Sparaco qui, une fois l’ouvrage achevé, n’a jamais soumis le manuscrit à Turcat. Une belle leçon de déontologie journalistique et de liberté. »

Mais on retiendra de cet ouvrage, œuvre apothéose de Pierre Sparaco, les aspects souvent cachés car intimes d’André Turcat. Bien sûr, sous la plume merveilleusement affinée de Sparaco, tout est écrit avec pudeur et réserve, je veux dire respect ! Le lecteur découvrira le rôle primordial qu’a tenu « cette Marseillaise du tonnerre » Elisabeth, son épouse – trop tôt disparue –, au cours des années « Concorde » puis des années « politiques » de son mari.

Soyons clair : jamais à travers les nombreux ouvrages d’André Turcat (« Concorde, essais d’hier, batailles d’aujourd’hui », « Pilote d’essais, mémoires I et II» aux éditions du Cherche-midi…), et ceux tout aussi nombreux qu’a consacré Sparaco à l’aventure « Concorde », donc à Turcat, et notamment cette splendide saga « Concorde, la véritable histoire » (Editions Larivière), on entre autant de plain pied dans l’intimité de ce pilote hors pair. Mais tout ici est mesuré, raconté avec toute la puissance et la connaissance de ce monde aéronautique que connaît mieux que personne Sparaco. C’est la magie de ces rencontres qui apparait dans les lignes du livre.

Hommage à l’homme de foi (Pierre Sparaco, comme un clin d’œil va même jusqu’à citer Jean-Paul II en épigraphe d’un chapitre), hymne au pilote multi-décoré, Pierre Sparaco ne se contente pas de prendre fait et acte de Turcat pour les lancer au lecteur. Non, Pierre Sparaco prend le temps de distiller des informations parfois strictement inédites (comme la conversion à la religion et le baptême d’un couple de jardiniers au service de Turcat !) et de les replacer dans le contexte professionnel de Turcat. Car cette biographie est aussi un fantastique carnet de souvenirs de Sparaco. Lui qui a tant écrit sur le sujet retrace ici le développement de l’Aviation, depuis les années d’après-guerre jusqu’à maintenant.

Bruno Rivière

A propos de Bruno Rivière

chez Aerobuzz.fr
Reporter photographe par passion, Bruno Rivière a assuré la rédaction en chef d’Aéroports Magazine pendant près de 25 ans. Il a également enseigné le journalisme en faculté. Spécialiste du transport aérien, il a rejoint Aerobuzz en janvier 2011. Bruno Rivière réalise des reportages et des recensions de livres.

4 commentaires

  • Pascal DAUSSIN

    Turcat par Sparaco
    Je me suis empressé d’acheter le livre. Et, malheureusement, je suis resté sur ma faim. Peu sur l’homme, peu sur sa vie avant et après sa carrière de pilote, peu sur sa famille. Désolé, je m’attendais à plus.

  • driss magoul

    Turcat par Sparaco
    ANDRE TURCAT BIOGRAPHIE ça sera le livre passionnant de l’année puisqu’il raconte l’histoire d’un geant de l’aeronautique en general et il restera pour toujours une fierté pour les français , un grand salut a pierre sparaco

  • lavidurev

    Turcat par Sparaco
    Un grand merci à Monsieur Sparaco de nous faire partager des moments de la vie d’un de ses amis et grand pilote dont le nom est définitivement lié à l’histoire de « Concorde » .

  • Bernard Bacquié

    Turcat par Sparaco
    Impatience, l’eau à la bouche, voilà les mots qui viennent immédiatement à l’esprit. Tiens ! Esprit, c’est aussi un mot fort qui s’applique à Monsieur Turcat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.