Accueil » Défense » Première apparition publique du drone de combat aérien Neuron se dévoile

Première apparition publique du drone de combat aérien Neuron se dévoile

Le Neuron, premier démonstrateur technologique européen d'avion de combat sans pilote (UCAV), a été présenté ce 19 janvier 2012 aux services officiels des différents gouvernements participant au programme, par Charles Edelstenne, PDG de Dassault Aviation.

La présentation officielle du Neuron, le 19 janvier dernier à Istres, est l’aboutissement de cinq années de conception, développement, fabrication, assemblage et début d’essais statiques du démonstrateur qui va bientôt effectuer des tests moteurs en vue d’un premier vol à la mi-2012. Par la suite, une séquence complète d’essais en vol se poursuivra durant deux ans en France, en Suède et en Italie. Ces essais porteront sur les qualités de vol de la plate-forme, sur sa discrétion, sur le tir...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

9 commentaires

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Première apparition publique du drone de combat aérien Neuron se dévoile
    ce n est en rien ,meme la forme une copie du b 2 ,alors flower retourne regarder tes fleurs ou les avions passer au dessus de ton jardin .ou offre toi des cours d aeronautique .

    Répondre
  • Première apparition publique du drone de combat aérien Neuron se dévoile
    Cet avion n’est en rien une copie du B2. De telle appréciation sont passablement affligeantes… Comme l’a dit l’un des contributeur, il n’y a pas beaucoup de choix quant au design d’un avion sans pilote à bord mais piloté soit en autonome soit depuis le sol selon les contours de la mission à effectuer….
    Il s’agit aussi de maintenir en activité les bureaux d’étude des différents avionneurs concernés car sinon c’est la régression qui menace et l’assurance encore plus forte pour les Etats Unis de dominer le monde (occidental) à terme s’agissant de la fourniture d’avions de combat. Car c’est bien l’une des conséquences à moyen long terme du programme F35, lui même une des conséquences et/ou preuve de la non existence de l’Europe… Le fait qu’il y est 3 avions de combat européens en est une autre au passage.
    Bref le NEURON est un bon projet politique et industriel européen. Il n’est en rien un plagia de je ne sais quelle aile volante d’outre atlantique… Il ne suffit pas de copier pour faire un bon avion. Nos amis russes peuvent en témoigner depuis longtemps.

    Répondre
  • Première apparition publique du drone de combat aérien Neuron se dévoile
    Il est évident qu’il ressemble au B2. Si on prend l’option aile delta et furtivité au cahier des charges – il n’y a pas un large choix de design. Les ailes ont donc forcement la même forme, le fuselage est forcement regroupé vers le centre sans arêtes vives et ainsi de suite.
    Nous avons beaucoup de défauts en France, certes, mais je ne crois pas que nous ayons cette vulgaire habitude du copiage industriel.

    Répondre
  • Première apparition publique du drone de combat aérien Neuron se dévoile
    si vous comparez les photos de B2, je vois pas la différence, sauf Neuron est plus petit par proportion

    Répondre
  • Première apparition publique du drone de combat aérien Neuron se dévoile
    je pense qu’il ne s’agit pas d’une copie de B2 mais bien de la naissance d’un appareil de sixième génération. Cela me désole mais beaucoup considèrent que le pilote est désormais superflu dans un appareil de combat. ce programme permet à dassault privé de ventes de Rafale, et aux autres avionneurs européens victiimes de la crise ou du hold UP F35 JSF de maintenir des compétences au cas ou….. histoire de ne pas régresser.
    les clés du Neuron ne se voient pas toutes. Ainsi l’intelligence artificielle, les liaisons de données protégées et la furtivité active et passive sont les garants d’une certaine indépendance.
    Bref cet avion ne me plait pas mais c’est l’avenir….

    Répondre
  • Première apparition publique du drone de combat aérien Neuron se dévoile
    Avion sans pilote à l’intérieur. Piloté depuis le sol ou réellement sans pilote ? Qui peut répondre ?

    Répondre
  • Première apparition publique du drone de combat aérien Neuron se dévoile
    C’est la couleur? Ou le fait qu’il vol qui vous fait dire cela?

    Répondre
  • Première apparition publique du drone de combat aérien Neuron se dévoile
    c’est une copie de B2 des USA, c’est tout

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.