Accueil » L’E-Fan sera construit à Pau

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

L’E-Fan sera construit à Pau

La chaine d’assemblage de l’E-Fan 2.0 prévue initialement à Bordeaux-Mérignac où le démonstrateur de l’avion électrique a effectué son premier vol public en avril 2014, sera finalement installée à l’aéroport de Pau-Pyrénées, à proximité de Daher, partenaire du projet. Airbus investira 20 millions d’euros dans la conception globale et le développement de l’avion électrique. Le coût total est estimé à 50 millions euros.

3.05.2015

« L’aéroport de Pau-Pyrénées a été choisi pour sa proximité avec le partenaire de conception Daher, un accès direct à la piste, les conditions météorologiques favorables de la région et le faible trafic de l’aéroport béarnais » a souligné Agnès Paillard, présidente de Voltair, la société détenue à 100% par Airbus Group qui gérera le développement, la production, la livraison, la commercialisation ainsi que les services associés de l’E-Fan. Au moment de lancement médiatique du programme, Mérignac avait été initialement pressenti pour accueillir cette usine. Les travaux de construction de la chaine d’assemblage débuteront donc à Pau, au milieu de l’année 2016 en vue d’une mise en service du premier E-Fan 2.0 fin 2017.

Airbus Group lance ainsi la production en série de son avion tout électrique dans sa version biplace dédiée à la formation initiale des pilotes. L’objectif de l’E-Fan 2.0, annoncé par Airbus, est une autonomie d’une heure et quinze minutes, disponible 5 heures par jour pour 5 rotations/jour pour TCO (coût total de possession) inférieur à 90 euros l’heure. « La recharge de batterie se fera en 45 minutes, nous avons opté pour quick-charging au lieu de quick-changing » a indiqué Jean Botti, Directeur Général Délégué Technologie et Innovation (CTO) d’Airbus Group. Dans les premières années, l’usine de 1.500 m2 de Pau fabriquera 10 avions par an mais elle pourra monter à une cadence de 80 appareils par an.

La prochaine étape d’Airbus est l’E-Fan 4 de quatre places, hybride et d’une autonomie de 3 heures mais « notre vrai objectif est de concevoir l’avion régional hybride de demain. Un avion de 90 places qui pourra décoller et atterrir de façon électrique. Il existe un créneau sur le marché des avions régionaux et nous avons notre rôle à jouer. Cependant pour le faire, il faut démarrer petit » a indiqué Jean Botti, « L’avion E-Fan est une très bonne école pour nos ingénieurs et techniciens et l’usine-pilote pyrénéenne permettra de tester, à petite échelle, les technologies digitales et autres pour toutes nos usines ».

Depuis son vol inaugural le 11 mars 2014, l’E-Fan a réalisé 78 vols d’essai et cumulé 38 heures de vol au total. En juillet il s’apprêtera de franchir la Manche mais dans le sens inverse du Blériot XI. « L’E-Fan fait partie des 34 projets de la Nouvelle France Industrielle, il est donc normal, pour nous, que l’avion atterrisse en France » a rappelé Jean Botti.

E-Fan volera au salon du Bourget et Airbus dévoilera la maquette à l’échelle 1 de l’E-Fan 2.0 en annonçant l’innovation digitale au niveau du cockpit. La maquette s’envolera ensuite pour Oshkosh (Wisconsin), « pour l’instant, il est impossible de transporter E-Fan 1 par avion, ses batteries sont interdites à bord des vols commerciaux. Quant à la traversée de l’Atlantique, ajoute Jean Botti, elle est envisageable, à ce jour… en bateau ».

Il y a plus d’un siècle, les frères Wright choisissaient Pau pour créer la première école de pilotage au monde. En 2016, Airbus entame les travaux de l’usine d’assemblage final de l’E-Fan 2.0. pour, à terme, produire l’avion régional du futur. Jusque-là, le vent des Pyrénées réussit bien aux inventeurs.

Gosia Petaux

19 commentaires

  • Lou Ravi

    L’E-Fan sera construit à Pau
    Concernant un biplace, la formule tandem trainerait bien moins aérodynamiquement. Quant à l’utilisation de nacelles, le petit monde aéronautique reste très dubitatif…

  • dgemalo

    L’E-Fan sera construit à Pau
    Pour étayer ce commentaire de grippe-sou : « des avis très compétents ont clairement indiqués que le fan n’était pas la meilleure solution, aussi bien pour le rendement que pour le bruit »:
    En 1968, Armand Jacquet n’a jamais réussi à faire décoller le Nord 500 de Soulez-Larivière en raison de la « figure de mérite » déficiente des fans. Après avoir coupé la queue de l’avion et un long rodéo, les 640 HP n’ont pas été suffisants pour lever l’appareil dont le MTOW était de 1300kg. Un ratio d’environ d’environ 1.8kg/HP est à comparer aux 2kg/HP de l’Alouette III pour aller beaucoup plus haut.

  • pierre

    L’E-Fan sera construit à Pau
    Je site: »notre vrai objectif est de concevoir l’avion régional
    Hybride de demain, un avion de 90 places… ». Malgres les avancées techniques concernant l’électrique merci d’arreter cette com qui devient pathétique, surtout sur les sites et journaux d’aviations.C’est très bien ses prototypes
    et je trouve ça même passionnant, mais en 2015 arrêtez
    de nous prendre pour des idiots, surtout, les ingénieurs qui
    connaissent bien le problème de l’électrique.Merci d’expliquer au gens que l’avion de ligne électrique n’est
    pas encore possible et que c’est aujourd’hui de l’utopie, il faudrait penser à arrêter la plaisanterie.

    • didier

      L’E-Fan sera construit à Pau
      La plaisanterie c’est qu’il y a 120 ans aucun ingénieur aéronautique ne pensais faire faire 10000 km a 800 pers dans un A380
      Conclusion: il ne faut pas dire aujourd’hui que cela ne ce fera pas

    • pierre

      L’E-Fan sera construit à Pau
      Cher monsieur Didier,
      Je n’ai pas dit que cela ne se fera pas, j’ai dit qu’aujourd’hui c’etait de l’utopie un avion de ligne electrique et je ne prends pas beaucoup de risque en vous disant cela en tant qu’electronicien de métier et pilote passionné.C’est pour cela que je dis que les grandes puissances industrielles devraient arrêter cette communication pour ce faire de la pub etc dans les journaux aéro et sites aéro, et quand les batteries auront 100 fois l’autonomie et la puissance d’aujourd’hui ou une pile à combustible révolutionnaire, alors un discours comme le mien n’aura pas lieu d’etre!

    • pateau

      L’E-Fan sera construit à Pau
      Que les grands groupe se fassent de la pub, moi perso cela ne me pose pas de problème, par contre, que nos deniers publics soient utilisés en nous faisant croire que nous sommes devant un projet industriel rentable… la je trouve ça scandaleux.
      Il devrait plutot se concentrer sur des projets de recherches pures qui aboutiront à de super produits… dans 15 ans ? je suis optimiste 😉
      Et puis dépenser autant de notre argent public quand on voit que Pipistrel fait mieux avec beaucoup moins, c’est triste…

    • pierre

      L’E-Fan sera construit à Pau
      Je suis d’accord avec vous, et quand je parle de pub c’est quand je lis « bientôt l’avion de ligne électrique », « on travaille dessus », c’est pour bientôt etc.C’est pénible à force ses
      mensonges, mais bon, il vaut mieux en rire en fait.

    • Moltobaleze
      Moltobaleze

      L’E-Fan sera construit à Pau
      Bonjour Pierre

      Je vous invite à relire ce qu’affirme Jean BOTI, le CTO d’Airbus … « notre vrai objectif est de concevoir l’avion régional hybride de demain. Un avion de 90 places qui pourra décoller et atterrir de façon électrique. Il existe un créneau sur le marché des avions régionaux et nous avons notre rôle à jouer. Cependant pour le faire, il faut démarrer petit ».

      Alors oui, vous avez raison, si pour M BOTI « demain » c’est le 8 mai 2015, il nous raconte des mensonges comme vous le dites.
      Mais s’il s’agit d’un avenir « un peu plus lointain (…) » alors, j’ai plutôt envie de suivre sa vision et de comprendre qu’en commençant petit il se donne une chance de construire ces avions hybrides.
      Et je suis plutôt fier de voir que l’industrie Européenne se penche (aussi) sur des sujets d’avenir.
      Même si cela doit prendre du temps : 15 ans voir bien plus.

      Bonne journée et bons vols.

    • Moltobaleze
      Moltobaleze

      L’E-Fan sera construit à Pau
      Message pour Plateau :
      1 – Merci de partager avec nous vos informations sur le manque de rentabilité du programme EFAN. La communication de SOCATA précise que la phase actuelle est celle de l’avant-projet.
      Je pense que vous allez aider Airbus en leur transmettant vos chiffres.
      2 – Merci de nous expliquer en quoi la recherche et les développements sur les batteries et la motorisation électrique n’appartiennent pas au champ des projets de recherche que vous appelez de vos vœux
      3 – Merci de vérifier les caractéristiques de l’ALPHA ELECTRO de Pipistrel et celles de l’EFAN sont bien les mêmes.
      En ce qui me concerne, je lis que l’ALPHA-ELECTRO est un produit non certifié et qu’en conséquence, il ne peut voler en Europe que sous le statut ULM, mais alors qu’avec 1 seule personne à bord.
      De plus, les 18,8 kwh de batteries ne permettent de faire que 6 tours de piste.
      Alors oui, Pipistrel nous annonce le premier avion électrique commercialisé … mais pour quel marché en Europe ?
      Je lis par ailleurs que l’EFAN nous promet un avion certifié pour un équipage de 2 personnes réalisant une leçon de pilotage de 2 heure. Ce ne sont certes que des annonces, nous verrons bien ce que l’EFAN 2.0 pourra effectivement faire.
      Alors Pipistrel fait avec beaucoup moins ? Oui, là vous avez probablement complètement raison !
      Mais mieux ? Là j’ai plein de raisons d’espérer que vous avez tort !
      Du coup, je suis beaucoup moins triste !

      Bonne journée et bons vols.

  • Napo

    L’E-Fan sera construit à Pau
    De projet ressemble très fortement à un projet datant des années 1980 – 90 avec ses moteurs en nacelle carénés à l’arrière. Sauf qu’à l’époque les moteurs envisagés étaient des formules Wankel à cause de leur encombrement réduit.
    Avec des moteurs électriques , c’est encore mieux.
    Par ailleurs je crois que DAHER est à TARBES OSSUN, pas à PAU.

    • bueno65

      L’E-Fan sera construit à Pau
      Exact Napo , Daher n etant que le nouveau nom de la tres vieille societé de TARBES , qui se nommait autrefois Morane-Saulnier , puis SOCATA … Daher est plutot dans le Loir & Cher , vers Montrichard ( 41 ) j ai travaillé pour les deux usines , sur les deux sites …

    • didier

      L’E-Fan sera construit à Pau
      Daher n’est pas que dans le Loir et Cher
      Daher est partout dans le monde avec plus de 8000 pers
      Effectivement Daher a racheté la SOCATA en 2009 et se trouve bien a Tarbes
      L’E-FAN sera bien produit a PAU ou une usine va être construite par AIRBUS

  • le saf

    L’E-Fan sera construit à Pau
    Quel est le prix de cet oiseau ?

  • Jean

    L’E-Fan sera construit à Pau
    D’un point de vue technique c’est très intéressant, après
    On est quand même loin, très très loin des perfos et des consommations de plus en plus faible des moteurs modernes (rotax etc).Un avion avec une autonomie très faible je ne vois pas l’intérêt.Ce n’est qu’un point de vue
    personnel, Y aurait il une continuité de publicité, en tout cas il faudrait arrêter on connaît la chanson maintenant.
    Bravo quand même à tout Les techniciens et ingénieurs
    qui ont travaillés sur ce projet qui vole, même si il vole
    Pas très vite, pas très loin, et pas très longtemps.

  • didier

    L’E-Fan sera construit à Pau
    Moi je dis bravo aux équipes DAHER pour ce challenge

  • grippe-sou

    L’E-Fan sera construit à Tarbes
    en dehors des problèmes techniques qui son loin d’ êtres resolus pour que ce projet soit transformé en un essai commercialisable, il y a encore de nombreuses années,
    il reste que l’ on nous parle de 50 millions, ce qui ,ne se trouve pas sous les pied d’un cheval, pour des petites entreprises, tout à fait viables et susceptibles d’ apporter un chiffre d’ affaires, et donc de payer des impots, et de generer des taxes ( c’est la même chose ) tel que la TVA qui sont payables immédiatement,
    on ose esperer que l’ argent des contribuables n ‘ a pas été, et ne sera pas mis à contribution, notre President a dit très clairement ( en d’ autres termes ) que nous n’avions plus les moyens de nous payer des danseuses, et qu’il fallait  » serrer les boulons  »
    ce projet laisse des zones d’ ombre que l’on souhaite eclaircir d’autant plus que des avis très competents ont clairement indiqués que le fan n’était pas la meilleure solution, aussi bien pour le rendement que pour le bruit
    sur le plan publicitaire, cela fait petite caravelle, mais nous n’ en sommes pas là
    on attend ( avec impatience ) les informations demandées, en un mot, qui paie ? d’ où viennent les 50 millions, pas des estimations  » à la louche  » ni des infos incontrolables

    • Gosia Petaux
      Gosia Petaux

      L’E-Fan sera construit à Tarbes
      En ce qui concerne les chiffres confirmés à ce jour par Airbus :

      Airbus Group investira 20 millions d’euros dans le projet « en plus des contributions de ses partenaires. Le consortium est soutenu par La Nouvelle France Industrielle. »
      La Région Aquitaine réaffirme son soutien au projet par la mobilisation de crédits régionaux et du fonds FEDER pour un total de 2,250 millions d’euros.

      Gosia Petaux

    • pateau

      L’E-Fan sera construit à Tarbes
      Chère Malgorzata,
      Pouvez vous nous en dire plus sur la participation de la Nouvelle France Industrielle ? Car la ce sont bien nos deniers qui sont utilisés pour un projet vraiment contestable ou l’intérêt économique a été mis bien en retrait par rapport aux intérêts politiques…
      Quel marché pour cet appareil ? On nous parlait de milliers d’avions il y a quelques mois, et on voit bien ici que le projet est finalement d’une petite dizaine de machines par an.
      Plutôt que de faire croire au peuple que ce projet sera rentable, pourquoi ne pas plutôt continuer un vrai projet de recherche qui pourra aboutir dans quelques années à un bien meilleur produit que l’efan ?
      Triste que la politique s’en soit mêlée…

  • tout frais

    L’E-Fan sera construit à Tarbes
    il est precisé que cet aeronef doit être présenté au salon du Bourget,
    de toute evidence, cela ne pourra se faire en une seule étape d’autant plus qu’il serait regrettable que ce projet puisse tomber en panne de courant en arrivant dans la région parisienne
    quelles sont les villes étapes ? un petit programme serait le bienvenu, et comme le salon du Bourget, c’est pratiquement demain, afin de pouvoir prendre toutes dispositions, espérons que ces infos viendront rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.