Accueil > Aviation Générale > Après les freins et les roues, Beringer s’intéresse aux amortisseurs

12 commentaires Aviation Générale

Après les freins et les roues, Beringer s’intéresse aux amortisseurs

Depuis son atelier de Gap-Tallard, Beringer a mis au point un nouveau train qui pourrait révolutionner la vie des pilotes de brousse nord-américains. En se penchant sur le cas des Super Cub, le spécialiste des roues et des freins s’est aperçu qu’il y avait beaucoup à faire aussi avec les amortisseurs des avions de tourisme.

JPEG - 124.6 ko
Beringer a mis au point sur un ULM Savage Cub, le train d’atterrissage oléo-pneumatique ALG destiné aux avions de brousse type Supercub.
© Gil Roy / Aerobuzz.fr

Et si en Alaska les avions de brousse n’avaient plus besoin de leurs grosses roues ? Leur image en prendrait un coup, c’est sûr. Leurs pilotes semblent prêts à en prendre le risque depuis qu’ils ont découvert, au printemps dernier, la dernière nouveauté en date de Beringer. Il s’agit d’un train à amortisseurs oléo-pneumatiques à haute absorption d’énergie, anti rebond, destiné aux Super Cub. Il offre 30 cm de course d’amortissement pour une dissipation maximale de l’énergie, contre 8 cm avec le système à sandows d’origine.

JPEG - 127.9 ko
L’amortisseur oléo-pneumatique à haute absorption d’énergie conçu par Beringer présente 30 cm de course d’amortissement pour une dissipation maximale de l’énergie.
© Gil Roy / Aerobuzz.fr

En mai dernier, à Anchorage, au grand rassemblement annuel, le fabricant français a présenté une maquette. Son stand a été pris d’assaut. A la fin de la première journée, il n’avait plus un prospectus à distribuer. Ce nouveau train pourrait en effet non seulement apporter du confort aux pilotes, mais surtout leur faire économiser beaucoup d’argent.

JPEG - 36.7 ko
Gilbert Beringer fait souffler un vent d’innovation dans l’aviation générale
© Gil Roy / Aerobuzz.fr

Aux commandes de leurs Super Cub, les pilotes de brousse nord-américains se posent n’importe où, jusque dans le lit des rivières rocailleuses. Ca rebondit, ça tape fort et ça se termine parfois sur le dos. A la belle saison c’est l’hécatombe. Des centaines de vidéos en attestent sur Youtube… D’où l’intérêt des pilotes de brousse pour le train proposé par Beringer, associé à son système de freins antiblocage, qui pourrait leur faire économiser de lourdes réparations et des semaines d’immobilisation en pleine saison. Ils économiseront aussi sur les roues qui n’auront plus besoin d’être aussi disproportionnées, n’ayant plus à jouer le rôle d’amortisseur. Les pneus seront moins chers et les roues traineront moins…

Beringer estime le marché à 10.000 Super Cub, dont une grande partie classée en « Experimental », échappant de ce fait au cadre contraignant de la certification. Le train pourrait être proposé aux environs de 10.000 $. Il se monte sur les points de fixation d’origine. La commercialisation débutera dès le printemps prochain, en parallèle du dossier de certification. A noter que ce train, en version plus légère et deux fois moins chère, peut être monté sur des ULM. C’est d’ailleurs sur un Savage Cub, que Beringer l’a mis au point, et que nous avons pu apprécier son efficacité.

JPEG - 124.6 ko
Associé à la roulette anti-cheval de bois, le train d’atterrissage oléo-pneumatique de Beringer va représenter une réelle avancée en terme de sécurité pour les avions à train classique.
© Gil Roy / Aerobuzz.fr

Avec ce nouveau produit appelé à un bel avenir commercial, le fabricant français poursuit sa pénétration du marché aéronautique. Cirrus propose depuis quelques mois, en première monte, les roues et les freins Beringer sur ses SR22. Dans le sillage du numéro un mondial, Diamond ou Grob ont fait le pas, d’autres sont sur le point d’y venir. Et déjà, Beringer regarde du côté des amortisseurs des avions légers, où selon lui il a beaucoup à gagner. Depuis 30 ans, la tenue de route est une obsession chez Beringer.


Gil Roy

A propos de Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport (...)
Journaliste chez Aerobuzz.fr

12 Commentaires

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Haut