Accueil » Changement radical de modèle économique pour Wijet

Changement radical de modèle économique pour Wijet
premium
libre

Alors qu’elle a entrepris de renouveler entièrement sa flotte de Citation Mustang avec des HondaJet, Wijet quitte la Grande-Bretagne où elle était basée et renonce à son statut de compagnie aérienne. La volonté d’échapper au Brexit n’est pas la seule raison de ce revirement spectaculaire.

12.07.2018

Avec ses 16 HondaJet qui enteront en liste de flotte sur les 18 mois à venir, Wijet opère un changement à 180°. © Wijet

La sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, en mars 2019 s’annonce de plus en plus chaotique. Plus l’échéance se rapproche, plus il apparaît évident que le temps va manquer pour solutionner tous les problèmes qui ont été sous-estimés volontairement ou par excès d’optimisme. Airbus a agité le torchon rouge récemment. Easyjet et IAG (British Airways) assurent leurs arrières en basant des avions en Europe continentale. L’EASA laisse entendre qu’elle n’a pas l’intention de faire des concessions à l’administration britannique de l’aviation civile.

Wijet abandonne son CTA britannique

A son échelle, la compagnie d’aviation d’affaires Wijet, créée en 2009 en France, mais opérant sous certificat de transport aérien (CTA) britannique depuis 2016 est face à un choix. Rester ou revenir ? Au final, elle avait décidé d’obtenir un deuxième CTA dans un des pays de l’UE. Le premier des 16 Hondajet qu’elle a commandés avant le vote du Brexit est de ce fait immatriculé au Royaume-Uni.

Alors que la future organisation était en train de se mettre en place, Wijet a opéré un virage à 180° en décidant, il y a moins de mois, de quitter la Grande-Bretagne et de renoncer à son statut de compagnie aérienne. C’est moins le Brexit que l’échec de l’intégration de Blink qui est à l’origine de cette décision inattendue.

Le rachat coûteux de Blink

Wijet a acquis la compagnie d’avions taxis en septembre 2016. Ce rachat s’inscrivait dans sa stratégie de croissance externe. En prenant le contrôle de Blink elle faisait entrer dans sa flotte d’un seul coup, 10 Citation Mustang. Elle récupérait également un atelier de maintenance. A travers cette opération, elle empêchait aussi son concurrent autrichien Globeair, l’autre grand opérateur européen de Citation Mustang, également candidat au rachat de Blink, de se renforcer et de prendre définitivement l’avantage.

La greffe n’a pas pris. L’acquisition ne s’est révélée être une moins bonne affaire qu’escomptée. Wijet vient de fermer sa filiale britannique Blink. Les 10 Citation Mustang sont retournés chez leurs loueurs, les 30 salariés ont pour la plupart été licenciés. Des propositions ont été faites aux pilotes qualifiés sur Hondajet de continuer avec Wijet.

L’américain Wheels Up pour modèle

Dans le même temps, Wijet a décidé de renoncer à son statut de transporteur aérien. Elle va accélérer le retrait des Citation Mustang vieillissants de sa liste de flotte et elle va opérer, à terme, sa flotte de HondaJet sous le CTA de deux opérateurs européens dont un principal dont le nom sera révélé prochainement. Wijet fournira les pilotes et les avions, et ira chercher les clients.

Wijet ne cache pas qu’il s’est inspiré du modèle économique de l’américain Wheels Up créé en 2013 et qui opère une flotte de 52 Beech King Air 350i et 15 Cessna Citation XLS sous le certificat de transport aérien de GAMA Aviation, l’une des plus importante compagnie d’aviation d’affaires des USA.

En attendant, Wijet traverse la Manche en sens inverse et réduit significativement la voilure.

Gil Roy

Wijet, du Citation Mustang au HondaJet

Air France lance avec Wijet une offre de jets privés

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.