Accueil » L’aviation d’affaires dans le collimateur des écologistes européens

L’aviation d’affaires dans le collimateur des écologistes européens
premium

L'ONG européenne Transport & Environnement (T&E) produit un rapport à charge contre l'aviation d'affaires. Elle milite pour l'interdiction des carburants fossiles à partir de 2030 sur les vols privés de moins de 1.000 km en Europe. En attendant cette échéance, elle demande un sur-taxation des vols privés.

3.06.2021

A travers ses propositions de régulation et de taxation, c'est le principe même de l'aviation d'affaires que remet en question l'ONG T&E. © Bombardier Aeronautique

Dans un rapport publié le 27 mai 2021, la Fédération européenne T&E pour le transport et l’environnement (qui regroupe une cinquantaine d'ONG actives dans ce domaine) affirme que les émissions de CO2 des jets privés ont augmentées de + 31% entre 2005 et 2019.  L'étude souligne que même si l’aviation d’affaires ne représente que 1,3% des émissions CO2 de l’ensemble des avions d’Europe, elle pollue 4 à 14 fois plus qu’un avion de ligne classique par passager transporté. L'étude...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique en réalisant aussi des films.

23 commentaires

  • Bon Vol 87

    Déjà, au sol, l’écologie comme certains la voudrait est inapplicable actuellement, techniquement, administrativement et pratiquement. Juste avec les éoliennes, personne ne parle du socle de béton (à base de pétrole) qui sera toujours dans le sol dans 5000 ans… Mais effectivement, c’est « super » de parler d’électricité « verte » plutôt que nucléaire. Qui a calculé le nombre d’éoliennes nécessaires pour couvrir les besoin électriques de la France, surtout si on y ajoute de plus en plus de véhicules électriques? Mais là, le résultat va faire désordre. Je serais plus réservé que jlangeard sur le train. Il faudrait juste une politique gouvernementale plus proche des besoins des usagers.
    Mais une chose est sure. Personne, parmi tout ces « experts » environnementaux, n’est capable de donner une solution viable actuellement pour permettre aux avions, quels qu’ils soient, de voler. Et ce n’est pas en instituant des taxes carbones que les terriens respireront mieux. Des billets ne remplacent pas les feuilles des arbres. Si seulement l’argent de ces taxes allait entièrement à la recherche. Heureusement, il y a des gens qui cherchent, dans tout les domaines. Donnons leurs les moyens d’avancer et de trouver avant de vouloir détruire l’existant.

  • Laurent Altenburger

    Pour être complet, l‘article devrait résumer l‘effort des industriels du secteur Business Aviation et de la Recherche ou alors on aurait besoin d‘un deuxième article factuel sur, par exemple, la réalité des SAF, la relation émission de suie et la formation de nuages cirrus, les efforts pour réduire les NOx

    Voici quelques liens sur le sujet
    https://www.greencarcongress.com/2021/05/20210520-rrsaf.html

    (Desolé en allemand)
    https://mobile.reuters.com/article/amp/idDEKCN2D21IT?__twitter_impression=true

    La vision de cet industriel est une miniturisation de reacteurs nucleaires (en esperant de rendre la production moins chère?) comme energie primaire electrique pour les SAF
    https://www.pesmedia.com/rolls-royce-small-modular-reactor-17052021/

    Au niveau de la recherche, on s‘approche de rendements au dela de 50% pour la prod des SAF et ça a l‘air même de fonctionner de manière décentrale (les EnR est aussi une Revolution de décentralisation de la production, le reseau est/sera le nv goulet d‘etranglement des EnR+couts du reseau augmentent aussi avec le temps)
    Recherche à Karlsruhe: https://iasaev.org/wp-content/uploads/2019/11/1-KIT-Dittmeyer-Kerosene_from_Air_and_Renewable_Power_in_Modular_Plants.pdf

    Enfin decouverte scientifique du lien cirrus/suie en 2019 par la DLR. Entre eurocontrol et des capteurs d‘humidité il y aurait moyen d‘éviter les couches humides problématiques de l‘atmosphere?

    https://www.dlr.de/content/en/articles/news/2019/01/20190123_climate-model-shows-that-cleaner-aircraft-emissions.html

    Bref le futur ecolo n‘est peut-être pas aussi noir que ça, il faudrait peut-être debattre de l‘accéleration des efforts comme réaction au „péril ecologiste“ pour l‘aviation?

  • Raoul Volfoni

    Le propre de l’avion d’affaires c’est justement de permettre des vols entre deux destinations ou il n’y a PAS de lignes régulières.
    Donc, dire que l’avion d’affaire pollue 4 à 14 fois plus que l’avion de ligne fait sourire, comment peut on comparer quelque chose qui existe à quelque chose qui n’existe pas ?

    • Jean-Mi

      Et l’aviation d’affaire travaille à la demande, ponctuellement. Le remplissage est toujours bon.
      Alors qu’une ligne tourne de manière régulière, quel que soit le remplissage de l’avion, donc pollue de manière régulière. Et oblige à passer par les hub au lieu de faire du direct.
      On connait ces histoires d’avions qui volent à vide pour pas perdre les créneaux d’aéroport…

      • Nico

        Pas tout à fait. Sur les vols a la demande il y a de la mise en place donc un vol a vide, les passagers ne font pas toujours l’aller retour dans la journée ou même retour bcp plus tard et l’avion n’attend pas et repart à vide.
        Le nombre moyen de passager sur les vols a la demande est entre 2 et 3. Donc même en prenant des appareils de 4 places on est en moyenne même pas à 75% de taux de remplissage. Et donc sans compter tous les appareils avec plus de capacité de siège. Donc qu’un rapport dise que la pollution par passager est plus élevé dans l’aviation d’affaires me semble tout à fait logique. C’est le type d’opération qui veut ça.

      • Jean-Mi

        Oui, je suis d’accord, globalement. Sauf en aviation d’affaire on adapte si possible la taille de l’avion aux nombres de passagers à transporter. Un avion 6 place qui fait un vol à vide de mise en place, c’est toujours mieux qu’un A320 qui vole avec un remplissage de 50% voire moins en dehors des heures de pointe des navettes…
        De plus, les « privés », qui n’ont pas besoin de maintenir des créneaux, détestent voler à vide car ça paye pas. Ils optimisent donc les vols de mise en place et l’utilisation des avions pour minimiser ces vols à vide.

    • michael

      Les ecolo-dingos ne sont pas a une contardiction pres, Et puis 31% de presque rien, ca ne fait pas grand chose. Ils veulent imposer leurs avions a pile, et le plus beau c’est que beaucoup croient a ces gabegies.

    • Philippe

      Dans ce cas là supprimons aussi les taxi et chauffeurs prives. C est le même principe que l aviation d affaire mais sur la royte.
      Supprimons les sarenza, ebay etc qui livrent chez vous au lieu de livrer un magasin. Ca c est un pollueur enorme.
      Et surtout supprimons le streaming internet.

  • BIB57

    Le questionnement aviation vs changement climatique mérite mieux que ce face à face stérile et caricatural entre simplifications écolos d’un côté et négationnisme de l’autre…
    Mais c’est hélas à l’aune de la « hauteur » de tous les débats dans ce pays intellectuellement tombé bien bas….

    • Jean-Mi

      Ce face à face est stérile car il démontre bien que les écolos se font mousser en fusillant quelques faciles condamnés à mort, sans s’attaquer au problème de fond.
      Alors on se sent lésé, à tord, condamné à mourir en place publique, et dans l’impossibilité technique et médiatique de se défendre, car nous n’avons aucune visibilité !
      Quand on croit tirer quelques résultats alors que l’on n’a même pas égratigné le vernis, alors le résultat n’est que médiatique, et fournisseur d’excuses aux autres !
      « Nous, pollueurs ? Mais non, c’est l’aviation… »
      Tout cela n’est que de la com’, voire du détournement de fond pour alimenter grassement des ONG et quelques privilégiés, sans résultats probant puisque d’attaquant à des détails et non pas au gros du problème. Et oui, les lobbys sont plus durs à faire tomber que quelques aviateurs au fond de la campagne…
      Jean-Mi dépité et dégoutté.

    • Jean-Mi

      Au fait ! Négationnisme ? Vu le nombre de projets électriques du moment, je ne crois pas que l’on soit dans le négationnisme…
      Par contre très peu de projet arrivent à quelque chose de volable et surtout utilisable. Ce qui montre deux choses : 1/ c’est pas facile et 2/ l’état actuel de la technique ne permet pas de faire !
      Sauf que les écolos bobo de bureau veulent d’abord nous interdire avant que d’avoir une solution viable de replis. Auquel cas l’interdiction est recevable.
      On ne négationne pas, on essaie et… n’arrivons pas… Mais ça viendra

  • Grilhé JP

    La chasse au CO2 n’est qu’une billevesée ! Une sorte de chasse aux sorcières ! La fraction de CO2 émise par la planète est pinuts par rapport au CO2 contenu dans notre atmosphère ! Il faut cesser de dire nain porte quoi !!!

  • totoro

    normal : le pays de Grennpeace ne produit pas de Jet d’affaires.
    Sinon, du coté des « verts européens » toujours rien concernant les bagnoles de circuit des hommes d’affaires allemands ni pour fermer le NurburgRing ?

  • Fbs

    Toujours de l’aviation bashing : 2% du CO2 mondial et l’aviation d’affaire même pas l’épaisseur du trait dans le total. A quand s’attaque t’on aux vrais pollueurs :
    L’usage immodéré de l’informatique : 7% du CO2 mondial, dont une partie plus grosse que l’aviation pour le seul bitcoin
    Bétonner comme des malades : dans les 17% je crois
    Chauffer des maisons mal isolées : presque 40% !!!
    Je ne mentionne pas le transport routier, sa conversion à l’électricité est en cours. Par contre les capacités de production d’électricité sans carbone restent à la traîne…

  • jlangeard

    Idiot, sectaire, des dictateurs, le tout non justifié,…Un TGV pollue beaucoup plus qu’un avion quel qu’il soit, et est plus onéreux, 1M€ du kilomètre, trainer 700 kg de ferraille par passager, au lieu de 70 kg par passager et par avion, les trains dénaturent le paysage, et demande des entretiens de voiries énormes, et time is money …c’est trop lent et jamais à l’heure, imaginez aussi vous trimballer avec vos bagages dans les couloirs du TGV…

    Plus imaginez l’entretien des qualifs pilotes …plus de 1000 km à chaque fois…ou sera la sécurité?

  • bourgeois

    Avec le changement climatique en cours et qui va en s’amplifiant, nous sommes face à un défi qui dépasse de très loin notre entendement individuel, l’épisode de la petite Covid n’est en comparaison que rien du tout. Ecouter par exemple, entre d’autres, Jean Marc Jancovici, qui lui n’est un un vert écolo.
    https://www.youtube.com/watch?v=LFX8PB6LPi4

    • lavidurev

      @bourgeois, bonjour
      https://reporterre.net/Jean-Marc-Jancovici-polytechnicien-reactionnaire
      Cette vision du monde imprégnée d’un mépris pour les gens et de l’aspiration à un gouvernement fort des experts, repose sur une théorie si lacunaire de la démocratie qu’elle est mensongère.(…)
      Selon Hervé Kempf, Jancovici « multiplie erreurs et argumentations discutables sur l’énergie et le nucléaire », suscitant un « vif agacement […] chez les spécialistes de l’énergie ou les économistes ». Il est également critiqué pour ses propos péremptoires, y compris pour prononcer des erreurs ou des positions discutables.(…)(wikipedia)

    • Pilotaillon écolo

      Évidemment deux univers s’affrontent : JMJ ne peux être reconnu par les écolo-universitaires, car il fait partie des élites favorisées par le « système et il raisonne avec des données reconnues (supports bibliographiques certifiés).
      Il ne peut y avoir de rapprochement déjà parce que les les « Verts » sont dogmatiques par « nature », et ne veulent pas reconnaitre les sources, qui remettent en cause leur approche partiale.
      Aussi les principaux points d’achoppement (explosifs) pour diminuer la production de CO2 et de GES, sont l’intensification de l’usage du nucléaire et le non prise en compte de l’acceptation populaire des mesures nécessaires à la transition. (taxe carbone = détonateur du Jilet-jaunisme).
      Difficile d’être factuel à notre époque, surtout quand on ne recule devant aucune interprétations ni idées démagogiques, dès lors que son avis tient à en 280 caractères !
      L’aviation peut témoigner… que Saint Exupéry les pardonne !

  • lavidurev

    » Et dans certaines filières comme l’aviation, les agrocarburants peuvent constituer un alibi pour continuer à polluer” regrette Laurent Castaignède ingénieur de l’École Centrale Paris qui a oeuvre 10 ans dans l industrie automobile. (Airvore ou la face obscure des transports. Chronique d’une pollution annoncée.)
    https://ecosociete.org/livres/airvore
    Les agrocarburants de nouvelles générations sont peu polluants et certaines espèces absorbent même plus de CO2 qu’elles n’en rejettent. Malheureusement, ils représentent moins de 1 % du biodiesel européen. “C’est beaucoup plus compliqué et plus cher de faire du biocarburant de seconde génération”, explique Hugo Valin, coordinateur de l’étude Globium sur le changement d’affectation des sols dû aux agrocarburants.
    http://www.eucheck.fr/2018/12/19/les-agrocarburants-participent-ils-a-la-reduction-des-gaz-a-effet-de-serre/

  • LOTSER68

    A qui le tour ensuite?… l’Armée? les hélicos d’évacuations sanitaires? Je me demande si tous ces gens sont prêts à partager leurs boulots avec ceux qui vont perdre ou ont perdu le leur….?

  • Robert Le Borgne

    Affligeant ! Les écolos sont du genre « Yaka-faukon » En réalité des « Vrais » ils ignorent manifestement tout du sujet et pérorent pour le plaisir en croyant changer le monde … Qu’ils se contentent de faire du vélo et laissent travailler les Aviateurs

  • Christian Valadon

    Bonjour à tous les fanaérobuzz.
    Le champ de tulipes du Bourget reprendra de belles couleurs ? Hooo? ou ! Haaa !
    Bonne journée à tous.
    Ch Valadon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.