Accueil » Encadrement réglementaire de l’aviation électrique

Encadrement réglementaire de l’aviation électrique
premium

La Direction de la sécurité de l'aviation civile (DSAC) a publié trois textes qui définissent un nouvelle variante électrique du brevet de pilote privé, les règles d'emports d'énergie et la gestion de la navigabilité adaptées aux nouveaux avions électriques. Pour l'heure cela ne concerne que le Velis Electro de Pipistrel, seul avion électrique certifié.

15.03.2021

Le cadre réglementaire spécifique à l'aviation électrique se met progressivement en place. © Pipistrel

Les règles édictées par l'administration française de l'aviation civile sont des dérogations aux règles européennes existantes. Elles s'appliquent sur le territoire national. Elles sont valables jusqu'à fin 2022, date à laquelle le règlement européen relatif à la Nouvelle Mobilité Aérienne (Advanced Air Mobility, AAM) devrait entrer en vigueur. D'autres pays, notamment la Suisse (qui est un pays EASA), la Belgique, l'Espagne, les Pays Bas, la Slovénie…, ont déjà ou seraient sur le point de prendre des mesures analogues.

Variante...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gilles Rosenberger

chez Aerobuzz.fr
Gilles Rosenberger se définit comme ingénieur (Socata, Aircelle, Safran, GECI-Skylander, Thales, Airbus-Voltair), pilote (aile delta, planeur et avion monomoteur) et entrepreneur. Il a découvert la propulsion électrique avec son implication dans le projet eFAN d'Airbus. En 2018, avec 5 autres spécialistes issus de Safran, Boeing, Valeo ou, comme lui, d'Airbus, il fonde Faraday Aerospace, une start up dédiée à la propulsion électrique et hybride pour aéronefs certifiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.