Accueil » Aviation Générale » GI 275, les afficheurs tout en rondeur de Garmin

GI 275, les afficheurs tout en rondeur de Garmin

Réduire les temps d'installation et préserver l'esthétique de la planche de bord ont présidé au développement du GI 275. © Garmin

Garmin aviation a récemment présenté le dernier né de ses afficheurs multi-fonctions pour l'aviation légère jusqu'à 5.700 kg. Cinq fonctions peuvent être attribuées au GI 275, en remplacement ou en complément des afficheurs analogiques classiques, dont le nouvel outil de Garmin reprend la forme ronde.

Finis les cadrans carrés du type G5! Garmin arrondit les angles en présentant le GI 275, destiné à l’aviation légère certifiée à piston ou turbine. Comme le G5, le nouvel instrument développé par le géant de l’avionique peut se monter en lieu et place de certains instruments analogiques, en complément ou en instruments de secours.

De la même taille que les afficheurs analogiques classiques (3,125 pouces), le GI 275 se monte de la même manière tout en préservant le tableau de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

10 commentaires

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(4474) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Garmin est surement plus fiable que le matos chinois !!! mais il est hors de prix par rapport aux autres fabricants et je dois remplacer mon conservateur de cap par un CDI à carte déroulante ,mon avion est un CNRA et j’ai déja remplacé l’horison par un efis avmap qui est une avancée dans les nouveaux tableaux de bord ( prix 850 euros) , dommage que ce fournisseur « US » est hors de prix , pour le moment je cherche un autre produit à un prix abordable .

    Répondre
  • Bonjour,
    J’ai acheté pour remplacer mon horizon artificiel pneuma,
    lors du salon ULM de blois en septembre dernier, un produit de fabrication chinoise (une représentante venant de la province de ganzhou était présente sur le week end du salon parlant qu’anglais et mandarin, ainsi qu’un commercial venu d’italie qui parlait un peu français).
    Leur gamme est très complète avec des tailles de 57mm et 80mm, avec des autopilots également et des servos à venir.

    Celui ci ressemble comme deux gouttes d’eau à ce garmin (avec double molette superposé)
    un EFIS EVO avec un écran Trés grand et clair et l’ensemble des fonctions:
    Horizon artificiel, vitesse sol vitesse air, direction et force du vent, Gmétre, altimètre, compas, bille, conservateur de cap, carte, relief….
    Côté connectique :
    lecteur de carte SD pour mise à jour, connecion Pitot, statique, OAO, Dsub15 et 2 dsub30 leur boitier plateforme étant commune pour des EMS (engine management système (température d’huile, rotation moteur…), un modèle avait même un emplacement carte SIM pour des mises à jour à distance qu’il devait proposer.

    Je n’avais jamais entendu parlé de cette marque et leur site internet parait léger, mais je l’ai payé en prix salon moins de 1000 euros, parfait pour mon CNRA.
    IFD-NET.com

    Laurent

    Répondre
  • le prix !!!
    toujours garder en tête la maxime de Bezos : LEURS marges sont NOS opportunités

    Répondre
  • Et en plus c’est américain !!! Quand Trump rognera sur ses taxes envers nos marchandises on commencera à s’intéresser à ses produits . N’est ce pas ?,

    Répondre
  • Bonjour
    L’idée est peut être bonne !
    Le prix et nettement moins bon !
    Cordialement
    Michel BOUR

    Répondre
  • Pas cher…

    Répondre
  • Le G5 n’est pas donné, mais reste à moins de la moitié de cet horizon artificiel. J’ai du manquer une étape.

    Répondre
    • C’est clair que je préfère couper du plastique et avoir un instrument à moitié prix !. Ce qui est déjà outrageusement cher pour une BOM qui doit pas dépasser les 100$…

      Répondre
    • Pour paraphraser S. Jobs durant ses keynotes, au lancement de sa « plateforme de service à glisser au fond de sa poche » (Aïe Phone) : ceci n’est pas un horizon artificiel, (enfin pas que) !

      Et puis faut bien faire passer une impression de sérieux à ces modules.
      Le prix est un élément de différentiation, un signe d’appartenance pour l’acquéreur.
      On peut également imaginer le coût d’investissement et certification à ramener au marché ciblé avec ces produits…

      René Magritte est décidément un précuseur du marketing moderne avec sa pipe !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(4474) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(4474) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.