Accueil » Aviation Générale » Le Transall C-160 Ville de Kolwezi entre au musée

Le Transall C-160 Ville de Kolwezi entre au musée

Mercredi 22 août 2012, l’armée de l’air a livré au musée de l’air du Bourget le Transall C-160 R18 qui, en 1978, a participé à l’opération Bonite et au parachutage de la Légion sur Kolwezi, au Zaïre.

214 Transall C-160 ont été construits dans le cadre du programme franco-allemand Transall (pour TRANSport ALLianz), lancé en 1959.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Le Transall C-160 Ville de Kolwezi entre au musée
    Je me souviendrai,

    Je me souviendrai toujours de cet avion que j’ai utilisé maintes et maintes fois pour les sauts, les posés d’assauts, les largages de véhicules. A chaque fois je reconnaissais bien son bruit si particulier et unique sans jamais me tromper.

    lorsque j’étais à bord je me sentais en toute sécurité et quand je l’attendais sur le tarmac pour l’embarquement, sa puissance et son allure certaine, me procurait une sorte de fierté d’être soldat au service de la France mon pays d’accueil, ma nouvelle patrie, ma nation.

    Je me souviendrai longtemps de cet avion lancé à pleine puissance sur les pistes de terre en plein cœur des forêts de la république centrafricaine en 1981.

    Je l’entend encore, je l’entendrai et volerai sans doute encore pendant longtemps et pour toujours en souvenir.

    Merci bel oiseau. Merci encore, je me souviendrai…

    Tan NGUYEN – Ancien du 3eme Régiment de parachutiste d’infanterie de Marine.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(2) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.