toutes sorte d'aéronefs quittant un gros nuage noir face au vent

Logo » Calendrier de l'avent » A. BATTISTI / Pilote de combat

© Chalair

Alain Battisti, président de la FNAM, fait partie des 24 hommes et des femmes retenus par Aerobuzz.fr au titre de la personnalité de l’année aéronautique 2021. Le choix final vous appartient. A vous de voter entre le 25 et le 31 décembre 2021, sur Aerobuzz.fr.

A. BATTISTI / Pilote de combat

Quand les réservations se redressent, le virus refait parler de lui et les frontières se referment. C'est le cauchemar que vit, à nouveau, Alain Battisti, en cette fin d'année… Pour la cinquième fois en deux ans ! Cinq vagues et autant de rechutes du trafic. Les compagnies qui n'ont pas retrouvé leur souffle entre chaque vague, sont exsangues, à commencer par la sienne, et lui, doit remonter au créneau, au nom de la filière.

Depuis deux ans, le président de la Fédération Nationale de l’Aviation et de ses Métiers (FNAM, anciennement "Aviation Marchande") n'a pas eu beaucoup de répit. Si l'économie a bien rebondi après les deux premières vagues, le transport aérien a continué à s'enfoncer, en se raccrochant aux moindres signes encourageants venant d'ailleurs.

En tant que dirigeant de la compagnie régionale Chalair, Alain Battisti est bien placé pour mesurer, chaque jour, les difficultés du marché intérieur français à redémarrer : il reste encore beaucoup d'avions cloués au sol.

Depuis deux ans, il passe le plus clair de son temps dans les ministères pour plaider la cause du transport aérien français. Ou plutôt des compagnies aériennes. Parce que les différents acteurs ne se serrent pas vraiment les coudes, c'est un peu chacun pour soi.

Convaincre le gouvernement de prolonger son soutien aux transporteurs aériens quand l'avion est dans le collimateur des verts, ce n'est pas chose facile. Et la perspective des élections présidentielles n'arrange rien. Et pourtant, le pavillon français ne s'en sortira pas seul. Depuis deux ans, Alain Battisti le répète à tous ses interlocuteurs.

Noël 2021 aurait pu offrir une lueur d'espoir au transport aérien qui avait misé sur les Antilles et voyaient les réservations monter. Il n'en sera rien. Pas de trêve des confiseurs, cette année encore, pour le président de la FNAM. FrM

Rendez-vous sur le calendrier de l'avent aéronautique 2021

16.12.2021

A propos de Frédéric Marsaly

chez Aerobuzz.fr
Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

Retrouvez nous en podcast et vidéo

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(5969) } array(1) { [1]=> int(5969) }

4 commentaires

  • Christophe Réville

    Great ! Encore le temps de voler un peu au milieu de la tourmente ?
    Christophe

  • Aerofly13

    Avec douze ans passés dans une compagnie aérienne française privée dont l’expansion a été malheureusement bridée par l’administration française en soutien de la compagnie nationale mais aussi par le corporatisme des pilotes de ligne français, je pensais faire partie d’une génération aéronautique sacrifiée… mais l’histoire d’Alain Battisti fait passer mon expérience personnelle pour une gentille promenade de santé…!

  • conrad hausmann

    The great reset et les aspirations des écolos vont utiliser ce covid-19 pour arriver à leur fin : Diminuer de 50% notre niveau de vie !

  • Jocelyne

    Bonjour
    Très bon article
    Jocelyne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(5969) } array(1) { [1]=> int(5969) }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(5969) } array(1) { [1]=> int(5969) }

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.