Accueil » Pipistrel premier sur les 600 kg

Pipistrel premier sur les 600 kg
premium

Au salon Aero 2019, Pipistrel a reçu la première certification d'un biplace ULM de 600 kg délivrée par un Etat membre de l'EASA, en l'occurrence l'Allemagne.

24.04.2019

Le Virus SW-600D de Pipistrel, le premier ULM à 600 kg homologué en Europe.© Gil Roy / Aerobuzz.fr

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Gabriel Gavard

chez Aerobuzz.fr
Pilote avion et ULM depuis 1984, c’est par la construction amateur et les revues techniques (Fox-Echos, qu’il a créée, puis Experimental dont il sera rédacteur en chef) que Gabriel Gavard a abordé la presse aéronautique en 1994. Rédacteur en chef d’Aviasport de 2005 à 2011 et toujours présent dans ses colonnes, collaborateur à Aerobuzz.fr depuis 2012, il est également depuis avril 2017 rédacteur en chef d’ULM-Info.

3 commentaires

  • REICREM

    François
    Qu’on continue comme ça on est sur la bonne voie…
    Pour tuer une aviation vraiment légère et abordable…
    D’ailleurs c’est en passe de réussir. Ah oui c’est le progrès. Il faut bien vivre avec son
    époque. L’ULM c’était « l’ultra Léger motorisé ». C’est devenu ‘L ultra LUXUEUX motorisé » ou ‘L’ultra LOURD motorisé ».. Au choix… Bravo !

  • Mpascalm

    Bien d’accord ,un ULM doit rester un ULM , 500 kg max c’est bien , les kg de plus risquent de coûter très cher .

  • michaud

    visiblement une aérodynamique ratée : une forme de fuselage qui laisse une trainée de culot importante, une quille pour aider à sortir de vrille, des entrées d’air particulièrement inefficaces (pas de divergent pour ralentir l’air sur la partie supérieure, lèvres fines, renflement inutile sur la partie inférieure, entrée devant trop près de l’hélice qui ne permet pas de bénéficier de l’effet hélice), pas de karmann d’emplanture, pas de raccord entre le capot de la roue avant et la jambe de train … voilà à quoi servent les kilos supplémentaires accordés : à mettre un moteur plus gros qui va consommer des k€ pendant toute la durée de vie de l’avion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.