Accueil » Toyota investit plus de 400 M$ dans les taxi-volants

Toyota investit plus de 400 M$ dans les taxi-volants

Joby Aviation dévoile un eVTOL quadriplace piloté. © Joby Aviation

Joby Aviation, et Toyota Ventures (la société d’investissement du groupe Japonais) viennent d’annoncer une grosse levée de fonds pour renforcer le développement de taxi-volants de la société Californienne Joby. Cette levée de fonds (dite Séries C) vient compléter les fonds levés précédemment et porte le montant global à plus de 720 M$ (dont 400 M$ apportés par Toyota).

Créée en 2009 par JoeBen Bevirt, un ingénieur multi-entrepreneur issu de Stanford et qui a fait une première fortune dans l’instrumentation robotisée pour laboratoires pharmaceutique, Joby Aviation a d’abord développé un premier véhicule biplace (le S2) dont nous n’avons vu que des images numériques. L’annonce de cette semaine diffuse une image réelle du S4 (véhicule 4 places + 1 pilote).

Jusqu’à présent, seul un reportage de Bloomberg (photos interdites par Joby) avait diffusé l’existence d’un démonstrateur volant.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par Pilotaillon agro-écolo

    Et un constructeur (modeste) de plus à se positionner…
    Peut-on encore douter du potentiel* supposé de la 3eme dimension pour les modes de déplacements ?

    Le Mâle heureux qui refuse cette évidence prend le risque de passer pour un fou, un Dédé-tracteur d’un autre âge** <:o)

    Merci à Gilles Rosenberger pour ce nouvel electro-choc.

    *Pote en ciel
    **un pote âgé

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(2) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.