Accueil » Un Tracker de la Sécurité Civile s’est écrasé

Un Tracker de la Sécurité Civile s’est écrasé

Ce 2 août 2019, en fin d'après midi, le T22, un Turbo-Firecat de la Sécurité Civile, a été accidenté en luttant contre une importante reprise de feu à Générac (30). Le pilote n'a malheureusement pas survécu.

2.08.2019

Le T22 est entré en service en France en 1987 et avait été turbinisé en 1993. Il avait un peu plus de 14 000 heures de vol. © F. Marsaly/Aerobuzz.fr

La Sécurité Civile n’avait plus connu un tel drame depuis 2005 et la disparition d’un équipage de Tracker en Ardèche.

Les Tracker, dont la succession est en cours, assurent une mission essentielle, l’attaque initiale, le Guet Aérien Armé, et sont donc souvent les premiers appareils à intervenir pour contenir les départs d’incendies.  Ils œuvrent au retardant : leur action est différente et donc complémentaire de celle des Canadair qui assurent les frappes directes sur les feux établis.

Bien que biplaces, les Tracker sont des avions monopilotes. Le siège de droite est généralement utilisé par les instructeurs lors des premières saisons des nouveaux pilotes, ce qui n’était plus le cas pour le malheureux aviateur qui a perdu la vie dans l’exercice de sa mission.

Pour des raisons évidentes, son identité  n’a pas été encore dévoilée et aucun élément sur les éventuelles causes du drame n’a été encore avancé.

FrM

 

A propos de Frédéric Marsaly

chez Aerobuzz.fr
Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

15 commentaires

  • François Bruneau

    Tout seul pour faire voler un tagazou pareil dans des conditions souvent cauchemardesques? Je n’en reviens pas!

    La France est devenue bien pauvre!

    Paix à son âme et condoléances à sa famille.

    • Frédéric Marsaly
      Frédéric Marsaly

      Le Tracker est monopilote et la mission plutôt simple finalement (schématiquement). Les pilotes des Jaguar et des Super Etendard étaient seuls à bord pour des missions bien plus complexes…

      Le Canadair CL-215 était aussi monopilote, c’est un mécanicien navigant qui se trouvait en place droite (les moteurs à pistons, ça doit se régler au quart de poil !) pour les CL-415, ils sont deux mais sur la passe feu, le copilote a surtout en charge le système de secours de largage.

      Ha oui, j’oubliais, les Firecat sont en service dans la SC depuis 1982 et c’est sans doute un des meilleurs investissements aéronautiques de l’histoire de l’aviation française… bon, ils ont été remotorisés puis remis à niveau pour tenir jusqu’en 2020, et si ils ont duré autant, c’est aussi parce que les successeurs possibles ne courraient pas les taxiway.

  • Gégé la pendule

    Bien sûr toutes pertes humaines est à déplorer bien sur nous avons une pensée pour toute sa famille et ses amis, c’rst Un véritable drame , juste une remarque, j’ai vu à la volée des images de l’avion qui plonge dans le panache de fumée en amorçant un virage, seulement voilà, base vitesse , forte inclinenaison, dans une atmosphère surchauffée , égale décrochage , c’est pas la peine de polémiquer paix à son âme, toutes nos condoléances

    • Guynemer13

      Ah bon, parce qu’en regardant quelques rares images pas très nettes à la télé, M. Gégé la Pendule (MDR ! ) est arrivé à déterminer la vitesse de l’avion, son inclinaison, sa masse, sa configuration etc. et comme il connaît par cœur le POH du tracker, il en a déduit qu’il avait décroché…et pourquoi pas non plus un virage engagé… M. Gégé la Pendule est probablement un ancien du BEA-D ou expert en aéronautique, spécialiste du tracker, ancien de l’Aéronavale, de l’AA, instructeur à la SC de Nîmes Garrons… Pourquoi ne pas vous en tenir à des maquettes Heller 1/72ème pour tout ce qui concerne l’aéronautique avant d’écrire n’importe quoi, ça serait mieux je crois.

  • michael tolini

    Lors d’un passage en France j’ai eu l’occasion de visiter la base de la securite civile Marignane. J’ai meme eu la chance de penetrer dans un canadair CL 215 et quel fut pas mon etonnement de voir un fuselage casi vide car les 2 reservoirs d’eau n’occupaient que tres peu de place.
    Une anecdote, a ma question comment faites vous pour vous diriger vers le lieu d’intervention, mon hote m’ a fierement montre une carte de la region avec une rose des vents centree sur Marignane au centre de laquelle se trouvait une ficelle, non je ne plaisante pas, et il m’a fait voir q’en pointant l’extremite de la ficelle sur le lieu du sinistre, il n’y avait qu’a lire le cap sur le vernier de la rose des vents !
    Mais ce qui m’a le plus frappe, c’est l’humilite de ces as du manche, des pilotes sous payes dont on ne parle que lorsque survient une tragedie.
    Je m’associe de tout coeur a la tristesse de la famille et amis de ce heros qui a paye de sa vie une passion et un devoument sans limites.

    • Emmanuel Castro

      Vol de jour, par beau temps, au dessus d’un territoire archi-connu. On pourrait avoir du mal à trouver l’objectif une fois arrivé sur zone, s’il n’était pas aussi bien balisé par des colonnes de fumée.
      Des fois, la technologie n’apporte rien de mieux qu’un crayon et une ficelle.

  • stanloc

    S’il y a une chose qui m’agace c’est lorsqu’on parle de la vétusté des avions et alors si ces mots sont aussi répétés dans le milieu qui se veut tant soit peu aéronautique, c’est à se taper la tête contre les murs. La date de construction d’un avion peut être ancienne mais un avion n’est jamais vieux lorsqu’ils sont entretenus par des sociétés sérieuses et encore moins dans des services de l’Etat. Les gens qui parlent ainsi n’ont jamais entendu parler de la « Grande Visite » que subissent les avions régulièrement et encore moins des dates limites d’utilisation de certains éléments.
    Que cet avion ne soit plus idéal aujourd’hui pour les missions qui lui incombent, je veux bien ; qu’il y ait mieux c’est probable mais J’ESPÈRE que le ministre de l’intérieur ne laisse pas voler ses équipages sur des avions défaillants.

    • Frédéric Marsaly
      Frédéric Marsaly

      Les Tracker font leur âge (disons, celui d’un avion rénové dans les années 90) surtout au niveau du cockpit. Mais pour bien connaître les gens qui entretiennent ces avions, ils sont bichonnés amoureusement par des mécanos dévoués qui ne comptent pas leurs efforts…

      Parler de vétusté pour ces appareils, c’est ridicule. Mais, c’est vrai qu’ils sont en fin de carrière, mais parce qu’il fallait trouver de nouveaux vecteurs plus performants. Les Grumman sont increvables et solides. La preuve, la Californie n’envisage pas encore de retirer les siens, faut dire qu’ils ont peu d’heures de vol et de quoi tenir encore au moins deux bonnes décennies !

  • Bergamasco

    Bonjour
    Je viens d apprendre la triste nouvelle concernant ce nouvel accident de Tracker
    Je pense sincèrement à la famille et aux proches du pilote ainsi qu à tout l univers de la protection civile,
    Je suis la sœur d Albert Pouzoulet décédé en Août 2005 dans un accident similaire
    Je m interroge encore et toujours…
    nous n avons jamais été informés des conclusions de l enquête..

  • question553

    L’avion s’est écrasé sans qu’aucune raison ne soit avancée, c’est étrange car les pilotes qui réalisent ces missions sont expérimentés & aguerris.Je doute fort que d’aussi bons pilotes perdent le contrôle de leurs appareils.N’y aurait-il pas eu un problème matériel, mécanique lié à la vétusté de ces trackers (qui auraient dû être remplacés et qui ne l’ont pas été)?

    • Frédéric Marsaly
      Frédéric Marsaly

      L’aérologie au-dessus des feux est particulière, le S-2A a aussi son domaine de vol. Aucun élément ne permet non plus d’engager l’éventualité d’une défaillance technique. Il faudra donc attendre les premières constatations des enquêteurs.

      Le pilote décédé, « Francky », était un ancien des Mirage 2000N.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.