Accueil » Aviation Générale – brèves » 27 acteurs de l’aéronautique ont rejoint Aéro Biodiversité en 2023

27 acteurs de l’aéronautique ont rejoint Aéro Biodiversité en 2023

Les 500 aérodromes (ici Ajaccio) que compte la France sont recouverts à plus de 70% d’espaces verts dont des prairies semi naturelles,
constituent de véritables refuges pour de
nombreuses espèces animales et végétales. © Jordan Blaise / Aéro Biodiversté

Des aéroports et aérodromes, une fédération aéronautique et un premier industriel sont venus grossir les rangs d’Aéro Biodiversité en 2023. L’association est désormais présente sur 70 aéroports.

Créée en 2015 par la DGAC, le Musée national d’histoire naturelle, Hop ! Air France et ADP, Aéro biodiversité rassemble 63 membres et travaille sur 70 aéroports en 2023. L’association a pour objectif d’évaluer, de valoriser et d’améliorer la biodiversité des terrains aéronautiques, en France métropolitaine et en outre-mer.

Les 27 nouveaux membres d’Aéro Biodiversité en 2023

  • 12 aéroports et aérodromes : Béziers Cap d’Agde, Calvi, Cannes Mandelieu, Cherbourg, Figari, Nîmes, Toulouse-Francazal, Rodez Aveyron, Vatry & les aérodromes Jean- Bapiste Salis et de Chateaudun.
  • 1 Fédération aéronautique : la FFP (Fédération Française de Parachutisme) est la quatrième Fédération à rejoindre l’association avec l’aéroport de Lannion et l’aérodrome de Bouloc-en-Quercy.
  • 11 aérodromes FFA : Joigny, Semur en Auxois, Montbéliard, Toulouse-Lasbordes, Castelnau-Magnoac, Alès Deaux, Pérouges-Meximieux, Angers Marcé, Falaise, Bordeaux Léognan et Nancy Essey.
  • 2 aérodromes ADP : Meaux et St-Cyr-l’Ecole.
  • 1er industriel : le groupe Daher (Tarbes)
Répartition des terrains prospectés par l’association Aéro Biodiversité en 2023

L’équipe de naturalistes salariés d’Aéro Biodiversité compte 21 collaborateurs en 2023 : elle est chargée d’assurer l’évaluation et le suivi de la biodiversité, d’animer les programmes de sciences participatives et d’accompagner les plateformes partenaires vers une démarche de préservation et d’amélioration de la biodiversité. Les naturalistes se déplacent en binôme – généralement un spécialiste en ornithologie et un en botanique – 2 à 3 fois par an sur chaque plateforme. Les visites s’effectuent en avril, juin et septembre (et en février, juin et octobre pour les Antilles).

L’une des activités fondamentales de l’association est d’inventorier la biodiversité présente sur les terrains aéronautiques, des zones peu prospectées d’un point de vue naturaliste par rapport à la richesse en biodiversité qui peut être présente. En partant de cette démarche scientifique, des recommandations de gestion des prairies aéroportuaires sont faites aux gestionnaires dans le but de protéger et d’améliorer la biodiversité. La sensibilisation aux enjeux de la préservation de la biodiversité représentent une partie essentielle des travaux de l’association et est assurée par la présentation des protocoles mais également par des animations.

Aerobuzz

L'information aéronautique au quotidien. Aerobuzz.fr fédère une communauté de plus de 300.000 professionnels et passionnés de l'aéronautique. Sa base de données regroupe plus de 20.000 articles publiés depuis 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.