Accueil » Airways College se place en redressement judiciaire

Airways College se place en redressement judiciaire

L'école de pilotage Airways College a déposé une demande auprès du tribunal de commerce d'Agen pour l'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire. L'école compte actuellement 150 élèves.

21.04.2021

La procédure vise à maintenir l'activité de l'école actuellement en difficulté, à conserver l'emploi tout en apurant le passif. © Airways College

Airways, qui forme des pilotes professionnels à Agen depuis 1987, a choisi le 20 avril 2021 d'entamer une procédure de sauvegarde. Étant en cessation de paiement, un dossier de demande d'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire a été déposé au tribunal de commerce d'Agen de manière à permettre à l'école de poursuivre son activité. 150 élèves sont actuellement en formation dans les quatre centres détenus par l'école qui exploite 26 avions et quatre simulateurs. Airways possède également un centre de maintenance...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

65 commentaires

  • Nico220

    Courage à toutes les familles impactées par ce désastre… Est-ce qu’il y a un « go fund me » de prévu?

    Je suis un pilote au Canada et en lisant les commentaires je trouve que c’est dommage que certains se détournent du sujet principal et pensent que faire parti d’AF ou avoir fait l’enac c’est faire parti d’une élite etc.. Mes collèges me demandent toujours pourquoi on a l’impression que c’est leur premier jour au boulot vu les désastres qu’on est témoins à la radio avec AF, spécialement à KBOS ou CYYZ.. révisez bien votre anglais la prochaine fois ! 😉

  • Famille PERRIN

    Bonjour
    Notre fils est en formation chez Airways depuis Novembre 2020 et en Andorre pour l’ATPL théorique depuis Février. Comme beaucoup d’autres, nous avons pris un crédit pour financer sa formation, (n’en déplaise aux aficionados de l’Enac). Nous n’avons versé que 50% du montant demandé et aujourd’hui il est urgent de trouver des solutions pour aider nos jeunes pilotes, votre relève et vos futures retraites vous les pilotes en fonction…
    Existe t’il dans les airs, la même solidarité qui unit les gens de mer, comme je l’ai entendu dire par une grande dame de l’aviation (ex directrice du musée de l’air et de l’espace du Bourget) … ou bien est ce une légende?
    Aujourd’hui Andorra Aviation Academy sera t’elle la seule à oser proposer des solutions pour une partie de nos jeunes futurs pilotes, alors que la France est une grande nation aéronautique ??
    Non nous ne sommes pas des gogos des riches prêts à payer pour les rêves de nos enfants, beaucoup de nos enfants ont comme vous rêvé d’être dans un cockpit, nous avons donné les moyens à nos enfants d’être votre relève et d’apprendre de vos expériences… Depuis 5ans j’ai fait tous les salons professionnels de l’aviation pour préparer cette formation, nous avons visité bon nombre d’ATO en France pour comprendre et se rendre compte de ce que cela représentait : dans la short list il restait 3 ATO et il a bien fallu en choisir un : notre fils a opté pour le plus ancien et à commencé sa formation ATPL à Melun dès son PPL en poche (obtenu en Nov 2020 en plein confinement).. Je le dis bien haut, rien ne laissait présager de ce désastre et nul doute que d’autres ATO pourraient aussi dans le même cas !!

    J’espère que la solidarité n’est pas un vain mot ici et chez les pilotes : le parrainage en entreprises aéro c’est quelque chose de possible, ils sont 217 à différents stade de leur formation, même si les temps aéronautiques sont durs pour tous en ce moment, dans quelques années vous aurez peut être comme collègue, un de ces 217 élèves dans votre cockpit, réfléchissez y !! A vos annuaires et contacts professionnels pour les aider à finir leur formation, qu’ils puissent rembourser leurs crédits, en travaillant dans les airs, dignement comme VOUS aujourd’hui. Merci pour eux : collectifelevesairways@gmail.com

    Famille PERRIN

    • Guynemer13

      L’erreur c’est de n’avoir visité et choisi des ATO…qu’en France, grossière erreur.

    • Stormy

      Mais pourquoi voulez-vous qu’il y ait une solidarité quelconque, de qui que ce soit dans la profession ?
      On voit passer à droite et à gauche des messages de pilotes de ligne, qui se fendent d’un « on est avec vous ! » (j’ai même lu « on reste en contact »….très drôle)
      Concrètement, vous voulez quoi ? que chacun paye son écot pour ces réfugiés de l’aéronautique dorée, qui une fois dans un cockpit se seraient empressés de cracher sur l’ENAC ou les pilotes militaires ?
      Il y a quantité de pilotes avec des milliers d’heures d’avion de ligne qui sont sans travail (et même pas au chômage pour beaucoup, ceux qui volaient à l’étranger)
      Il y a quantité de pilotes expérimentés, juste sortis des Armées ou avec une grosse expérience de club ou de travail aérien.
      Il y a des gens sans expérience, mais qui viennent d’obtenir toutes leurs licences et qualifications.
      Il y en a même parmi ces derniers qui ont été recrutés par des compagnies aériennes, et qu’on a remis à la rue.

      Alors tout en bas de la pile, pour quelques dizaines de gens qui avaient de leur propre aveu (cf youtube..!) passé une sélection très facile (normal, si vous posez 100 000 € sur la table, on ne va pas vous embêter longtemps, juste pour la forme) je me demande bien qui va verser une larme dessus.
      Mais surtout, surtout, que veulent-ils au final ?
      Soyons concrets : que l’état décide « OK, c’est triste ce qui vous arrive, on va vous payer votre formation jusqu’à la fin – ça s’appelle l’ENAC, sauf que là il n’y aurait pas eu de concours….espoir)
      Ou encore que l’état leur rembourse le prix de cette formation …. via quel fond de solidarité ? c’est vrai qu’à force d’entendre aux infos « l’état débloque X millions d’euros pour les pêcheurs, les malades, les sinistrés, les paysans… » on peut se dire que cela vaut la peine d’essayer. Avec un bon avocat ? qui pour commencer saura persuader les intéressés que « cela se plaide » ? non, quand c’est plié, il faut savoir le reconnaitre …. et retourner dans une école ou une fac normale.
      Tiens, faites technicien radar à la DGAC, les cours ont lieu à l’ENAC, vous pourrez tromper votre monde après et bénéficier d’heures de vol gratuites pour devenir pilote de ligne, il y en a beaucoup qui le font – on peut même devenir ministre.
      Et même si la justice remet la main sur le bonhomme et ses comparses, ça sera comme pour l’arnaque des sous-offs à Djibouti il y a 20 ans (pyramide de Ponzi flagrante, élaborée par un des participants au scandale de la Garantie Foncière de 1971 !) le prévenu dira que tout est parti en frais de gestion et qu’il y a même laissé son argent personnel, le discours est bien rodé.
      Enfin voilà, les cent patates y’a plus – parti, envolé.
      Personnellement je sais bien ce que je ferais si on m’avait refait de 100 000 € comme ça, mais bon, ça s’apprenait dans mon île et je ne peux décemment pas développer ici.

      • Pierre

        Pour une fois, 100% d’accord avec vous Stormy!

      • charles

        Bonjour Monsieur;
        Pas grand chose à dire sur vos propos, vous une très mauvaise personne et vous ne savez pas de quoi vous parlez.
        Vous êtes une personne complètement aigri et je pense sans intérêt.

        Mais des gens se sont saigner pour envoyer leur enfants dans ces écoles pour que leurs enfants vivent leur rêve
        Je vous plaint.
        Je ne sais pas ce que l’on dit effectivement sur votre île. continuez a apprendre alors!!!!
        Bien à vous

  • Jlov

    52 commentaires qui me font penser à des badauds devant un accident de la route…tout le monde y va de son avis, de sa docte expérience et polémique à loisir avec son voisin mais personne ne bouge pour venir en aide, sauf un seul je crois…
    ça n’existe pas la solidarité dans le monde l’aéronautique ? les vieux ne se bougent pas pour ces 150 jeunes qui veulent voler et qui sont dans le pétrin ? aucune école pour les reprendre moyennant des garanties ? aucun fonds de solidarité abondé par des entreprises et des particuliers ? Pas sympas, les gars…
    moi je serais prêt à verser mon écot…

    • Morbier

      Malheureusement, il va en falloir des sous pour amortir les effets de la crise du Covid-19, et pas seulement dans l’aéronautique… Croyez bien que beaucoup essayent de faire quelque chose chacun à son niveau, mais le désastre est si grand…

    • Jean Paul Delevoye

      Pourquoi attendre Jlov que les autres fassent ce que vous demandez. Faites le. Donnez votre temps et votre argent. Contactez ces 217 personnes, offrez à ceux qui débutent, le PPL. Pourquoi vous plaignez vous que personne ne fasse don de soi et de son argent puisque vous ne faites rien non plus à part vous plaindre?

  • Théo

    Donc du coup ça va fermer ,réduire les effectifs pour poursuivre l’activité quelques mois?ou c’est définitivement mort pour tout ces pauvres jeunes?

  • PlasticPlane

    Bonjour,
    Les témoignages vus sur ce forum, et sur d’autres, de stagiaires ayant perdu tout leur argent avant d’avoir pu aboutir à la moindre qualification sont désolants, et pour certains poignants.
    Au delà de l’aspect conjoncturel des difficultés que rencontrent les sociétés de formation aéronautiques, peut-on considérer que les crashs actuels témoignent simplement des équilibres financiers régulièrement (très) acrobatiques des structures qui gravitent dans le milieu aéronautique en général. Sous cette perspective, peut-on également s’interroger sur cette pratique des sociétés de formation qui consiste à faire payer one shot et d’avance des cursus qui s‘étalent sur plusieurs mois. On ne va pas rentrer dans le débat des charges fixes, des investissements prévisionnels, etc…, car ce n’est pas l’apanage du milieu aéro. D’autres secteurs pratiquent la « facturation à l’avancement des travaux ». Certes en cas de crash, le déjà versé est le plus souvent perdu, mais au moins reste t-il quelque chose pour espérer rebondir, fut-ce moins haut que prévu. Évidemment, cela prive les opérateurs du cash qui permet trop souvent de cacher la misère. Comme on dit, la crise assainira probablement le marché, mais il ne faudrait pas que certaines pratiques discutables, aujourd’hui mises en évidence, perdurent.

  • Kifi

    Nous sommes aussi parents d’un élève et nous sommes tout comme vous dégoûtés, anéantis, en colère…Quelle trahison ! Quand je lis dans un commentaire « les jeunes fortunés », je suis indignée car comme vous nous avons emprunté la totalité, hypothéqué notre maison pour l’avenir de notre fils à présent bien sombre. Nous avons fait confiance à une école dirigée n’importe comment par un homme incompétent qui, lui, repartira d’une façon ou d’une autre après avoir bien profité en laissant tous les élèves sur le carreau et par consequent nous aussi. Nous ne nous laisserons pas faire également ça c’est certain !!! Agissons peut-être tous ensemble, élèves et familles…On ne peut pas se laisser abattre ainsi !

  • Forgeaud

    Bonjour la fille devait intégrer cette école le 28 novembre nous avons donné à cette école la somme de 99000 euros fin mars et j apprend aujourd’hui que cette école est été placée en liquidation judiciaire je suis catastrophée et ma fille aussi je ne sais pas si on pourra récupérer notre argent je ne sais plus quoi faire on nous a demandé de payer la somme totale fin mars alors que l école avait Plus effectue de paient depuis fin décembre maintenant ma fille ne peut même plus s’inscrire ds une autre école car plus aucun espoir de faire un autre prêt

    • Guynemer13

      En même temps, verser d’un seul coup 100.000 € d’acompte à une structure privée, 8 mois avant le début des cours, pour la totalité d’une formation d’une durée relativement longue de 2 ans mini, avec de nombreuses étapes clés ou l’élève est susceptible d’abandonner pour x raisons, le tout en période covid, il faut :
      1) ne rien connaître de la dite formation,
      2) ne pas s’être renseigné sur la dite formation,
      3) idéaliser les capacités de sa progéniture,
      4) croire que le monde est peuplé de bisounours,
      5) vivre sur une autre planète.
      Il paraît que c’est en faisant des erreurs que l’on apprend et bien bienvenue dans la vraie vie.

  • Stève

    bonjour

    je tenais simplement à témoigner en tant que parent d un élève
    après avoir emprunté 100 000 euros pour que mon fils vive son rêve je suis dégouté
    de la manière dont cette école à géré ses affaires et surtout l homme à sa tête!!
    un long tunnel nous attend et je n ose imaginer la suite
    que deviennent ses jeunes pleins d espoirs et qui ont reçu un coup de massues!!!
    j espère de tout cœur qu’ une issue favorable sera trouvé
    en tout cas nous ne nous laisserons pas faire !!!

    • Stormy

      Et voilà – un de plus.
      Sur un site anglais*, je lis à l’instant : « it was the bank of mum and dad! » ……
      Un autre pilote – même site – qui raconte sa carrière : « the difference between those who make it, and those who don’t, is often the ability to just keep writing the cheques » – et ce n’est pas moi qui le dit….
      Donc tant mieux pour vous si vous arrivez à trouver 100 000 € pour la raison que vous citez – c’est comme ça qu’on fait des études chez vous ? mais je ne suis pas sûr que vous arriverez ainsi à susciter une quelconque compassion de la part de beaucoup.
      Pour quoi votre fils n’a-t-il pas présenté l’ENAC/PL ?
      (je ne parle pas de l’Ecole Navale ou de l’Ecole de l’air, c’est un peu plus dur et on a tout à fait le droit de ne pas vouloir faire une carrière d’officier)

      (*) https://blog.aviationjobsearch.com/the-truth-about-flight-school/?utm_content=buffer1989f&utm_medium=social&utm_source=lnkd.in&utm_campaign=buffer

      • Fry

        Quelle honte de publier un tel commentaire Stormy.

        L’ENAC, c’est une exception française. C’est une formation très sélective du fait du financement très faible. Mais c’est l’une si ce n’est la seule sur le marché mondial. Ouvrez vos yeux et comptez le nombre de pilotes civils dans le monde dont la formation a été payée par une compagnie/un gouvernement. Vous réaliserez à quel point votre jugement est futile.
        Bien sûr, il faut voir ailleurs qu’en France mais c’est parfois un effort trop important…
        Oui la formation coûte cher, mais pourquoi ne pas pointer du doigt les écoles plutôt?
        Attaquez vous plutôt aux structures qui vendent des fausses promesses, font payer les élèves plus qu’ils ne le devraient ou simplement ne respectent pas leur engagements, ça serait plus efficace mais plus difficile que de cibler des individus directement, hm?

        Enfin, si un élève a sa formation payée par sa famille, ses amis, son ancien travail ou sa banque, ça le regarde et personne d’autre, du moment qu’il y mette du sien.

        PS: En dehors du pilotage, nombreuses sont les universités dans le monde où le prix de formation égale voire excède celui d’une formation de pilote.

      • Athos

        Commentaire tellement indigne. ..🤮

    • Forgeaud

      Je suis malheureusement ds le même cas que vous mais concernant ma fille et elle n a même pas encore intégré cette école oui comme vous dites nous ne lâcherons pas

    • Nathalie Haddar

      Bonjour je suis aussi un parent d un élève de l école de agen nous pouvons peut être nous parler en privé.

    • marie marthe

      BATTEZ-VOUS, NE LÂCHEZ-RIEN, je comprends votre colère, votre peine, votre impuissance, mon fils a réussi un concours dans un célèbre lycée à toulouse, acceptant les enfants en situation d’handicaps, on lui a dit au revoir un mois après trop handicapé, j’habite de l’autre côté de l’atlantique, alors oui je vous comprends, se saigner pour son enfant qui veut accéder à ses rêves, créer un crownfounding, rapprochez vous des médias, faites du bruit
      je suis de tout coeur avec tous les parents qui sont été spoliés,
      il faut que vous soyez rembourser en totalité
      bien cordialement

  • Falcon 7X

    Bien triste de voir une école de ce niveau se casser la figure. J’ai failli faire cette école à l’époque de Mrs. Carasco et Malecot. Bien tristounet et décevant de voir le lavage de linge concernant AF qui est NOTRE compagnie nationale. J’ai plein de potes chez AF, toutes origines confondues (ENAC, aéroclub, aviation professionnelle, pas de cadets ni ab initios…) et ne suis pas un refoulé d’AF puisque je n’ai jamais été élligible. Cela ne m’a pas empêché de faire une carrière que je ne trouve pas trop mal ( Dornier 228, Falcon 50, Falcon 900, Airbus).
    Une pensée pour tous les gars qui vont peut-être perdre leurs tunes…
    C’est hard.

  • Miki

    Bonjour à tous élèves et salariés: bon courage.
    une scop pourrait-elle intéresser des passionnés pour sauver cette école ,ses élèves et ses salariés. I faut trouver 10 Millions:
    100000 pax x 100€. Peut être me trouvez-vous rêveur mais je fais quand même un appel à de petits, moyens ou gros investisseurs pour sauver cette école qui est rentable.
    A tous courage
    Miki

    • Mantoga

      D’où vient ce chiffre?

    • Stormy

      Elle n’est pas rentable si vous avez besoin de 10 millions…. c’est ballot.
      Et là – voir ci-dessous- ils viennent déjà de récupérer 200 000€ en échange de rien, comme dit Lionel.
      Sinon ils ont de jolis avions, j’en récupérerai bien un, le jour de la liquidation …

    • Lionel Lenord

      Pour avoir connu, aux premières loges, la crise de 2008, ce qui arrive à Airways est un arrêt brutal des nouvelles inscriptions pendant que les élèves déjà inscrits et payé restent à servir.

      Tous les matins, il faut payer le carburant, les prêts les salaires et charges, et il n’y a plus de rentrées pendant que l’argent reçu a déjà été dépensé, probablement en investissement, du moins, je l’espère.

      C’est une situation sans issue.

      Qui va reprendre une école qui doit former 150 élèves a fond perdu ?

    • Jean Paul Delevoye

      15 millions de dettes et l’entreprise est rentable? Vous avez une drôle de conception de la rentabilité d’une entreprise.

      Le patron annonçait sur facebook « ne pas équilibrer les comptes ».

      Quand à obliger 100 mille personnes à investir de force 100€ pour sauver airways…

      • Stephane

        Avoir des dettes ne veut pas dire ne pas être rentable !!
        Une entreprise peut avoir beaucoup de dettes et être rentable et donc capable de les rembourser. A partir du moment où il y a rupture de trésorerie et plus possibilité de rembourser les crédits et autres factures, c’est que les ennuis commencent.
        Si comme quand achetez une maison, vous serez fortement endetté mais capable de rembourser le crédit donc pas de problème. Par contre si vous perdez votre emploi et n’êtes plus capable de rembourser le crédit vous êtes en difficulté comme une entreprise le serait.

  • Gégé

    Airways, une super équipe que j’ai connu dans les années 1990 avec les MC (Maleco et Carasco) aux commandes. Je suis sûr que les successeurs ont fait de leur mieux pour continuer dans le même esprit, hélas, les temps ont changé et bien malin celui qui aurait prédit la crise actuelle. Il ne faut pas tirer sur l’ambulance et crier à la banqueroute façon vautour….!

  • Bertier

    Je me pose une autre question concernant Airways… Il on lancé leur concours cadet il y a quelque mois avec des frais d’inscription de 200€ par candidat. Les résultats de la « première phase » on été donné en même temps que leur redressement judiciaire.
    1042 candidats selon leur dire. Qu’est que vous en pensez?
    En sachant qu’il proposait pour les 12 personnes sélectionnées la formation complète gratuite. Vaste fumisterie? Un dernier moyen de rentrer des sous avant de mettre la clé sous porte? J’ai du mal à comprendre si quelqu’un à des infos?

    • Oui, c’est cela.
      200 000€ dans les poches en échange de rien…

      C’est la nouvelle économie…

      Pas mal, non?

      • Dimitri

        Oui et malheureusement jy ai participé . J’aurais mieux fait de m’abstenir.
        Pourtant je les avais rencontré lors du salon des métiers zu Bourget

    • Ricaud

      Des participants à ce concours se sentent floués et lancent une pétition pour demander le remboursement des frais 199€ x1042 ça fait une somme

      • Gauthier

        Une pétition ? Quelle idée ! Pourquoi pas une manif, 50 personnes selon la police et 150 selon les organisateurs ? Ouh!
        Les poursuites des clients et créanciers sont suspendues pendant 6 mois au moins, mais un redressement n’est pas une liquidation, il est théoriquement possible de poursuivre l’activité pendant la période d’observation…

      • Nico

        J’y ai participé aussi…
        j’aurais du me douter. Savez vous ou l’on peut trouver cette pétition svp ? Même si j’ai peu d’espoir.

      • Théo

        Et vous pensez qu’ils mettront tout cet argent pour rembourser 200€ par tête alors qu’ils ont sur les bras 150 élèves d’après les chiffres à 99k€ de frais d’inscription et pour certain aucune licence à la clef? Je pense que cette pétition est une des plus grosse absurdité que j’ai pu voir.

    • marie marthe

      bonjour j’ai incité un ami à le faire pour sa fille, elle a perdu 199€, domtom, j’ai téléphone, on m’a textuellement dit que c’était une superbe occasion pour les foyers modestes de se présenter à ce concours, donc ce qui m’a paru douteux, 3 ans logés, nourris, et les deux dernières années rémunérés grâce à leurs propres vols (sur jets privés) pour 12 recrus
      le lycée voulait créer une société de jets privé pour VIP, mais il disait ceux qui payent n’étaient pas certains de trouver du travail, mais ceux qui avaient payé 199€ oui car ils auraient été formés pour être opérationnels, je suis effondrée, peinée pour tous ces jeunes, airfrance a mis sur le carreau 160 candidats à deux marches d’avoir leur cerfi cadet, ils ont laissé tomber le concours covid oblige, c’est écoeurant, ils auraient pû laisser finir leur concours et garder les meilleurs pour la reprise, voilà c’est très dur à vivre pour tous ceux qui sont dans cette mouise en ce moment

  • Guynemer13

    Michel revient…

  • Jeannin

    Tout mon soutien à l’ensemble du personnel d’Airways ainsi qu’aux étudiantes et étudiants actuellement en cycle de formation.
    Je comprends pas comment les gestionnaires actuels de cette si belle école ont pu en arriver à ce résultat (car l’erreur de gestion datait d’avant le covid je pense…)
    Michel Maleco et son Épouse seraient encore aux commandes que jamais tout cela ne serait arrivé.

    Tout mon soutien, Airways reste et restera pour moi une Très Grande Ecole Pro et en espérant qu’elle sera reprise par des gens sérieux.

    ERIC JEANNIN
    PROMO CPL/FI 04-2004

  • ami

    Vous ne parlez que des problèmes de Mr Binachon mais chez Airways vous avez tendance à oublier les mécaniciens, tout l’administratif, les pilotes instructeurs, les élèves qui se sont endettés et qui se retrouvent dans la m… .

    • cdb320

      pourquoi s’endetter alors que ça ne recrute pas ?

      • Pascal M

        Parcequ’en 2020, il fallait des pilotes. Mon fils s’est inscrit et a commencé en mars 2020 en empruntant beaucoup. La covid est arrivé 15 jours après de début des cours.

      • Jim

        Et il ne faut pas oublier qu’une formation de pilote ne se fait pas en 15 jours ni en 2 mois… donc même pour certains qui ont commencé 1 an ou 2 avant le Covid, il faut parfois aller jusqu’au bout pour ne pas avoir fait ça pour rien. Et oui 15 jours avant le Covid, ça embauchait à tours de bras partout sans problème.

  • M 5.0

    Bonsoir ; critiquer AF j’ai le droit, j’ai effectué 17000h dans cette merveilleuse et meilleure Cie qui existe. AF est la meilleure, car faire voler près de 130.000 personnes dans le même sens, faut le faire. D’autres pars, une Cie qui atteind un score quasi égal entre hommes et femmes dans les promotions Faut le faire. La 1ere cause de retard ? Le passager ! De même Gérer une école c’est difficile. Rendre accessible un rêve à des hommes et des femmes qui n’ont pas l’esprit concours ENAC, faut avoir du cran et la foi ! Donc pour moi ; OUI elle doit être soutenue cette école AirWays. J’espère que cette fameuse mairesse n’a pas d’enfants, car tuer le rêve dès leurs jeunes âge ….

    • Mathieu

      Votre commentaire est à pleurer de rire..vos arguments me font penser à la chanson de Brassens « les imbéciles heureux qui sont nés quelque part ». Je vous invite à l’écouter attentivement di vous ne la connaissez pas…heureusement pour la profession qu’il n’y pas que des Enac dans les cockpits…le mépris que vous affichez en affirmant qu’il faut la foi pour former des gens n’ayant pas l’esprit Enac est à la hauteur de la suffisance dont la grande majorité des pilotes AF ont toujours fait preuve…l’humilité vous fait cruellement défaut .

      • Pom

        Je crois qu’il faut aussi redescendre un peu avec Air France, on a l’impression que ceux qui n’ont pas volé chez eux ont loupé leur vie…
        Et encore heureux qu’il n’y a pas que des Enac ou des anciens militaires, vu le peu de places disponibles, je pense que beaucoup de gens feraient encore leurs voyages en bateau.
        Donc l’élitisme à deux balles non merci, on peut tout à fait avoir une excellente formation ailleurs, il suffit d’avoir de bons instructeurs. Quand au prix de la formation, j’aimerais mettre aussi en lumière ceux qui comme on dit vulgairement se « sortent les doigts », qui ont bossé longtemps pour se la payer en modulaire, qui pour certains ont été mécanos, instructeurs en club, agents aéroportuaires ou mêmes hôtesses. Il n’y a pas que des formations à 100 000, vous avez moins d’accompagnement mais c’est possible. C’est aussi ça la motivation et la débrouille.
        Chacun fait en fonction de ses moyens, tant mieux si certains ont eu la Rolls des formations payée par l’état, mais les vieux pilotes qui n’ont pas gouté au cambouis, arrêtez de dénigrer les autres parcours.
        Ce qui est le plus scandaleux dans l’histoire c’est le cout de ces formations. Si justement on avait moins d’élitisme financier en faisant de plus grosses structures d’état, on aurait moins d’arnaques comme ça et de tout aussi bons pilotes.

    • Cyril

      Monsieur,
      A priori, vous avez l’esprit concours ENAC….. et l’esprit ouvert ? ça vous raisonne un peu chez vous? Vous êtes jugeant et fort peu constructif…. Je pense que les jeunes élèves et leurs parents se passeraient vraiment de vos commentaires.
      Ils sont malheureux, tristes et très endettés pour certains…
      Alors s’il vous plait, arrêtez vos jugements ! Vous n’avez pas fait l’école de la Magistrature… et ça se voit… ! Et pour info, au passage … La fameuse Mairesse… Elle est de Poitiers…. Rien à voir avec AIRWAYS et AGEN….

  • Stormy

    « reprise par un ancien pilote de ligne d’Air France » … tout est dit, on ne va pas pleurer. C’était à combien, la formation pour les jeunes fortunés?
    Les autres écoles se frottent les mains… en attendant leur tour ? (comme les restaurants en ce moment)
    Encore un qui voulait faire payer aux jeunes « le ticket d’entrée dans la profession » (et celle-là, je ne l’ai pas inventée)
    Bon, une bonne procédure au tribunal de commerce pour faire payer le passif aux contribuables, et ça peut repartir pour encore quelques années.

    • Léa

      Toujours le même Stormy qui déverse sa haine d’Air France (et sans doute sa frustration) sur tous les forums.

      Binachon a effectivement fait partie des effectifs d’AF, mais son nom n’apparaît que pendant un an ou deux, comme copilote sur A320. Je ne connais pas la raison pour laquelle il est resté si peu de temps dans cette compagnie, mais au vu du personnage j’ai quelques idées …

      • PlasticPlane

        … En fait vous êtes sur la même longueur d’onde avec Stormy 🙂 et voilà un garçon habillé pour l’hiver 🙂

    • Michel

      J’ai fait mon PP (on dirait maintenant CP) chez Airwest fondé par un CDB AF (il préférerait surement « ex UTA »). Je pense que Mr Cazeau comme Mr Binachon auraient aussi bien gagne leur vie en restant sagement CDB AF et avec beaucoup moins d’em… Faut que certains se calment avec l’AF bashing.

    • Gobin Philippe

      Quand on ne connaît pas l histoire et le dossier on évite de déverser du fiel. Jérôme Binachon a démissionné il y a longtemps d’ Air France pour créer Alsim simulateur en partant de rien . Je ne connais pas de pilote qui ont eu les cou…..s pour démissionner d’Air France. Alors un peu de respect s il vous plaît avant de juger. Vous êtes qui pour donner des leçons. Pour Airways c est une histoire bien plus d amour du métier que du côté vénal. Merci de modérer vos propos.

    • Stormy,
      Nous ne nous ne se connaissons pas, mais juste une question…à quelle épreuve de la sélection pilotes Air France avez vous échoué ?

      • Stormy

        C’est un peu court, jeune homme. Il est pitoyable de devoir écouter toujours les mêmes répliques plus que prévisibles, venant des mêmes personnes, dès lors qu’elles s’auto-persuadent que l’on a critiqué un tant soit peu la compagnie en question – ce qui n’était même pas le cas ici, vous avez manifestement brodé sur les interventions des autres. Donc dites ce que vous voulez finalement, mais par pitié trouvez d’autres arguments que « vous avez sans doute raté AF »

        Sinon pour répondre à la question, non cela ne m’est jamais passé par la tête de rentrer dans la compagnie en question, non jamais rêvé de ça – même si jadis au siècle dernier j’avais correctement réussi l’ENAC/PL, en Sup (et pas en Spé comme tout le monde veut faire croire qu’il est nécessaire) Non, cela ne donnait pas de diplôme d’ingénieur, et pour ce qui est de voler et de servir à quelque chose sans trop s’ennuyer, il y avait bien mieux, beaucoup mieux.

        Ayant constaté par la suite la morgue hautaine de presque tous ceux que j’ai pu croiser, les ayant lu, puis entendu sur les fréquences de Roissy et dans les médias, et joint à une antipathie viscérale pour les mots de grève et de syndicat, je pense avoir fait le bon choix. Mais j’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer à ce sujet :

        https://www.aerobuzz.fr/transport-aerien/des-milliards-deuros-publics-de-plus-pour-air-france/

        Et le sujet c’était quand même une histoire d’école et d’argent, pourquoi est-ce que ça a dérivé sur AF ?

    • Sam747

      Cher troll, ne vous en déplaise, il a une diversité étonnante de pilotes chez Air France : ingénieurs (mines, X , Centrale entres autres) mais aussi d’anciens militaires, autodidactes, ab initio (enac cadet) et d’autres origines : médecins, commerciaux…
      Bref nous sommes tous heureux d’y être et surtout heureux de voir que la sélection est efficace puisqu’elle permet d’éviter que des individus comme vous ne viennent nous polluer l’existence dans nos beaux avions !! J’espère que vous voyager avec la concurrence !!

      • Stormy

        et c’est reparti pour « la sélection est … » Vous n’avez vraiment que ça dans la tête, vous ne savez pas lire? je vous ai dit ne pas être concerné !
        et non, je ne voyage pas avec la concurrence, je vole pour la concurrence, ça va mieux comme ça ? mais là je sens que vous allez encore une fois repartir sans réfléchir : « ah bon, alors vous n’avez pas réussi à entrer chez AF ? »
        Tentons une dernière fois de revenir au sujet : je ne pense pas que dans la période actuelle on va voir ce genre d’école rouvrir bientôt. Ils se frottent sans doute les mains dans la petite dizaine d’autres boites qui font la même chose en France…. tout en sachant très bien que ça chauffe pour eux aussi. Le nombres d’élèves inscrit cette année est plus dur à obtenir que le nombre de têtes nucléaires en France…. mais il y aura toujours des marchands de bois prêts à payer pour leur progéniture.

      • Stormy,
        je suis ce que vous appelez « un marchand de bois » où est le problème? A quel moment êtes-vous impacté? Aurions-nous dû vous demandez votre avis?
        Enfin bref, Le sujet.. AIRWAYS College en RJ
        Et vous, vous racontez votre vie…. Il y a les psy. pour ça!
        Et pour couronner le tout, vous êtes jugeant…. Vous voyez, je ne parle même de votre parcours , de vos frustrations…. Vous devriez consulter ..
        le marchand de bois (cette expression est dénuée de sens….)

  • Hedi

    Élève ATPL a distance au sein de cet ATO, je suis ravi de l’apprendre par la presse…

  • courage

    Toujours triste de voir un acteur réputé dans la tourmente. Courage à eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.