Accueil » Alsim pénètre le marché chinois

Alsim pénètre le marché chinois

ALSIM vient de remporter un appel d’offre pour cinq simulateurs de vol AL172 destinés à la Civil Aviation Flight Univeristy of China. Le constructeur français débute l'année de son 25ème anniversaire avec une série de contrats remarquables.

21.03.2019

Le simulateur ALX (lancé en 2008) est capable de reproduire 10 modèles d’avions différents, allant de la formation PPL à la MCC/JOC © ALSIM

Depuis le début de l’année, ALSIM a déjà vendu dix simulateurs (au 19 mars). Que de chemin parcouru pour la PME nantaise lancée dans un garage en 1994 par un ancien pilote d’Air France (Jérôme Binachon) et un ingénieur (Jean-Paul Monnin). Vingt cinq ans plus tard, la Chine lui accorde sa confiance.

Développé en 2017, l’AL 172 est la réplique exacte du Cessna 172 Skyhawk un avion particulièrement adapté au marché chinois. 52 exemplaires de cet appareil ont en effet été commandés en 2018 destinés aux centres de formation à travers le pays.

Les simulateurs d’Alsim à la conquête du monde

Toujours en Asie, ALSIM vient de vendre un 4ème simulateur à HM Aerospace. La première école de pilotage malaysienne, cliente depuis 2005 avec trois AL42, sera bientôt équipée d’un AL250. Ce simulateur vendu à plus de 30 exemplaires dans le monde (depuis 2016), est devenu un « best seller » auprès des petites écoles grâce à son faible encombrement et son coût contenu (moins de 150 k€). Certifié FNPT II il permet de remplacer 40 heures de vol réel dans un programme de formation IFR. L’école familiale Agrero en Hongrie en a aussi fait l’acquisition d’un cette année.

Astonfly commande deux simulateurs FNPT II AL250 à Alsim

ALSIM a donc bien démarré son année aussi en Europe, avec un AL42 en Espagne pour One Air, deux ALX dont un en Italie (le 7ème pour Aeroclub di Verona) et un en Irlande (National Flight Centre Pilot Academy).

Depuis la création de la société, plus de 350 simulateurs ALSIM ont été vendus dans le monde dont 80% à l’export. J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.