Accueil » Azur Drones rachète Skeyetech

400

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Azur Drones rachète Skeyetech

Avec la prise de contrôle de Skeyetech, Azur Drones réalise sa troisième acquisition structurante en neuf mois et se positionne comme le leader français des solutions de vidéoprotection par drones. Au passage, elle effectue sa quatrième levée de fonds de €3.5 millions.

26.10.2017

La start-up Skeyetec a développé un système de drones autonomes pour sécuriser les sites sensibles. © Skeyetech

La filière française du drone professionnel continue sa consolidation annoncée à travers le regroupement de sociétés. La dernière acquisition en date est donc celle de Skeyetec par Azur Drones, un start up bouillonnant de créativité, par un pionnier du secteur.

Cette jeune pousse bordelaise (15 ingénieurs) a développé un système de drones autonomes pour sécuriser les sites industriels. Les drones décollent automatiquement lorsque des capteurs détectent d’éventuelles intrusions, effectuent ensuite des levées de doutes afin de confirmer et caractériser ces intrusions, puis retournent automatiquement sur leurs bases de recharge étanches. Cette innovation capitale permet à Azur Drones de proposer une solution « plug and play » pour la sécurisation des sites industriels du monde entier, en complément de ses offres existantes de drones filaires et de voilures fixes.

Le pôle de Bordeaux regroupera toute la partie Recherche & Développement du groupe. Le site de Sophia Antipolis devient l’unité de production des drones du groupe Azur Drones. Antoine Lecestre et Grégoire Linard, les deux fondateurs de Skeyetech, rejoignent Azur Drones en tant qu’associés et membres du Comité de Direction. La société franchit la barre des €4,5 millions de chiffre d’affaires, avec 50 personnes réparties sur quatre sites en France, et vise plus de €10 millions de chiffre d’affaires en 2018.

A l’occasion de ce rachat, Azur Drones effectue une quatrième levée de fonds de €3.5 millions et franchit ainsi les €10 millions levés en 12 mois. Preuve que des investisseurs croient au potentiel du marché professionnel du drone. Cette nouvelle opération est aussi un succès pour Techno’Start, le fonds d’amorçage et d’accélération dédié aux start-up de la technopole Bordeaux Technowest. « Deux ans après être entré au capital de Skeyetech pour booster son développement, Techno’Start cède sa participation. Il s’agit de la deuxième sortie, en à peine un mois, confirmant le succès du dispositif en faveur des start-up. À l’occasion de cette cession, la valorisation de notre participation nous permet de réinvestir dans les nouvelles start-up accompagnées par Bordeaux Technowest » a déclaré Grégoire Maës, président du fonds Techno’Start.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.